Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Orléans’ Category

La question peut se poser quand on assiste à une « Assemblée Générale de quartier ».

Membre au titre de l’opposition municipale du « Comité de Mobilisation et d’Animation » (Tout un programme !!) du secteur Argonne-Nécotin-Belneuf, j’ai participé à cette réunion lundi soir dernier.

La réunion se déroule dans un décor travaillé avec de nombreuses plantes vertes, une scène surélevée sur laquelle on trouve de jolis fauteuils rouges confortables pour les orateurs, accompagné d’un grand écran pour la projection d’images et de vidéos.

La réunion commence par une longue introduction des élus du quartier puis du maire UMP. Vient ensuite la projection d’un petit film-propagande présentant le maire sur le quartier Madeleine (on est à l’Argonne pourtant ???) puis le travail du CMA du quartier ainsi que les réalisations en cours et à venir.

Après cette projection, le maire (encore lui) intervient longuement pour redire ce qui a été déjà présenté dans le film.

45 minutes après le début de cette réunion, les citoyens ont enfin la parole.

Je vous fais grâce du compte rendu détaillé de cette réunion, et des propositions ou questions sans réponses qui ont pu être faites.

Ce qui m’a exaspéré tout particulièrement (en dehors de ces absences de réponses) c’est la monopolisation de la parole par les élus de la majorité municipale. Sur les dossiers du quartier, seul 4 citoyens ont pu s’exprimer alors que nous avons eu droit à plus de 10 interventions d’élus UMP, chacun pour « aller dans le sens » des précédents orateurs.

La réunion s’est poursuivie par une présentation de la réorganisation de la collecte des déchets. Où l’on voit enfin Orléans découvrir le tri sélectif !!!

Après cette présentation, quelques riverains ont souhaité revenir sur les aménagements du quartier, 4 nouvelles interventions avec le plus souvent comme réponse, une phrase très utilisée  « nous en prenons bonne note »

La réunion s’est terminée par de la publicité pour la participation au CMA et donc une invitation à glisser sa candidature dans l’urne afin qu’elle soit tirée au sort dans quelques semaines.

Cette réunion laisse un goût amer…

Sommes-nous vraiment dans un exercice de démocratie locale, de « participation citoyenne » ou seulement dans un outil de propagande municipale bien orchestrée ?

Read Full Post »

MERCREDI 23 JUIN

19H : VINCENT VIALA TRIO
20H30 : GENERAL ELEKTRIKS
22H30 : CHRISTOPHE & GUEST ERIK TRUFFAZ

JEUDI 24 JUIN

19H : FEDERATION FRANÇAISE DE BARYTON
20H30 : EDDY LOUISS
22H30 : BIRÉLI LAGRÈNE TRIO – INVITE DIDIER LOCKWOOD

VENDREDI 25 JUIN

19H : TAKE 3
20H30 : CANDY DULFER
22H30 : MARCUS MILLER « TUTU REVISITED »

SAMEDI 26 JUIN

20H30 : RACHID TAHA
22H30 : SALIF KEITA

Plus de renseignements www.orleansjazz.fr

Read Full Post »

1. Un sport de campagne UMP pour les élections régionales de 2010 à la sauce américaine

2. Les jeunes de l’UMP, au dessus des lois, font sautés leurs PV

3. Un élu UMP aux idées racistes en amont du débat sur l’identité nationale

Et localement, le Nouveau Centre s’ocupe du problème d’alcoolisme des jeunes…

Face à ça, le réveil du PS..., avec un Ciné-Débat à Orléans le 10/12 au cinéma des Carmes.

Read Full Post »

Ci-dessous mes réponses aux questions du Blog « Un grand club de foot à Orléans »

Dans son dernier classement des villes les plus sportives de France, le journal l’Equipe a placé Orléans à une très modeste 32ème place. La réussite de l’Entente au basket ne masque-t-elle pas la faiblesse des sports collectifs orléanais ?

Baptiste Chapuis : Il ne faut pas opposer les sports entre eux. Rien n’empêche le développement d’un club de Foot et d’un club de Basket dans une ville comme Orléans. Le classement du journal l’Equipe est un révélateur du manque d’ambition d’Orléans vis-à-vis des autres sports (collectifs ou non).

Que vous inspire la première place actuelle de l’US Orléans en Championnat de France Amateur et ses fortes chances de monter en National ?

B.C. : De la fierté. Ce club a un gros potentiel. La motivation de ses bénévoles, de ses joueurs, de son staff sont les atouts de ce groupe. Un des atouts est également le gros travail effectué en direction des équipes de jeunes, un travail récemment reconnu. L’équipe doit néanmoins conforter ces bons résultats et tenir toute la saison sur ce rythme.

Avec un stade ne comportant désormais plus qu’une tribune de 1800 places assises, et des jeunes contraints de jouer hors de l’AgglO, ne pensez-vous pas que le club risque d’être confronté à de sérieux problèmes d’infrastructures en cas de progression de l’équipe première ?

B.C. : Je regrette que la majorité municipale ne permette pas le développement de ce club. Les résultats sportifs sont au rendez-vous, la municipalité doit remplir son rôle.

On a assisté ces derniers mois à l’arrivée de gros investisseurs à la tête du club, pensez-vous qu’il y ait la place pour un club de football de très haut niveau à Orléans ?

B.C. : Je pense que le Foot à Orléans a eu une histoire, et qu’il faut maintenant écrire son avenir ! Les financeurs privés, la direction du club, les joueurs et la municipalité doivent construire ensemble un projet cohérent et ambitieux. La mobilisation de tous ces acteurs est indispensable.


Je vous invite à Signer la pétition et à rejoindre le groupe Facebook

images

Read Full Post »

Montillot à la tête du Nouveau Centre ! Quand le centre droit penche (encore) vers les extrêmes…

Florent Montillot (adjoint à la sécurité d’Orléans),  tout nouvel adhérent au Nouveau Centre, prend la tête de ce petit parti inféodé à l’UMP dans le Loiret. L’ancien responsable départemental s’inscrivait quand à lui dans une démarche de centre droit et partageant certaines valeurs humanistes, devrait quitter le navire afin de rejoindre une écurie moins marquée à droite.

Rappelons que Florent Montillot a été membre du groupuscule « La Droite » portéé par Charles Millon.  « La Droite » a été créée suite à l’exclusion de Charles Million de l’UDF, prononcée après avoir contracté une alliance avec le FN lors des élections régionales de 1998… Florent Montillot a déjà été élu conseiller régional d’Ile de France de 1994 à 2004, un mandat marqué plus par ces absences que par ces prises de paroles !

Florent Montillot n’a pas que des amis à l’UMP, ce qui explique peut-être son choix pour le Nouveau Centre. Il s’est présenté contre le candidat UMP aux dernières  élections législatives et avait utilisé des moyens détournés pour afficher le soutien de Nicolas Sarkozy, soutient qu’il a « imaginé » comme le démontre ce courrier.

Le président de l’UMP du Loiret, M. Doligé (également Président du Conseil Général) en garde un souvenir très amer…

Déjà en 1998, Florent Montillot avait lancé une liste dissidente et « s´était amplement revendiqué du soutien d´Edouard Balladur, au point de devoir en répondre devant la justice ! » lors des élections régionales de 1998 en Ile de France (source Le Parisien.fr)

Il affiche également son soutien à SOS Éducation, une association « proche d’une nébuleuse où s’entrecroisent ultralibéralisme et extrême droite. » (Source Lemonde.fr)

Éternel candidat, 31 fois candidats aux élections (municipales, cantonales, régionales, législatives, sénatoriales et européennes à Orléans et surtout en Ile de France),  il a été conseiller municipal d’opposition de 1983 à 2001 à Nanterre.  Son mandat n’était pas terminé dans les Hauts de Seine qu’il était déjà candidat à Orléans !

Florent Montillot a maintenant pour objectif principal de pouvoir exister lors des prochaines élections régionales en Mars 2010. On peut le dire avec certitude Novelli et Montillot ont un passé commun et se retrouveront avec plaisir sur une liste marquée très à droite…

Le recyclage commence à Orléans: Florent Montillot, au Nouveau Centre !

Florent Montillot, un centriste qui vous veut du mal ?

Qui est Hervé Novelli ? (vidéo)

Libéorléans : Journal local et adjoint à la sécurité: comme un petit air de famille (Août 2008)

Libéorléans :  Orléans: sous le règne de la sécurité (Janvier 2008)

Libération : Le couvre-feu couve encore à Orléans (Février 2006)

Libération :  Avec Montillot, la liberté est en sécurité (Décembre 2005)

Le Canard Enchainé : Le laboratoire sécuritaire des écoles d’Orléans (Janvier 2007)

Main basse sur les régies (Dazibao)

Droite orléanaise : ça flingue ! (Mai 2007  MonOrléans)

La CNIL contraint Florent Montillot à nettoyer ses données informatiques (Juillet 2007 MonOrléans)

Florent Montillot est un grand comique (Fansolo)

CNIL : Florent Montillot en difficulté (Juillet 2007 MonOrléans)

Florent Montillot chasse le canard… et vice-versa… (Janvier 2007  MonOrléans)

Big Brother Awards 2002

Citation:

… Florent Montillot, adjoint délégué à la sécurité et à la prévention au maire (UMP) d’Orléans.  Selon cet élu, qui met au défi quiconque de « trouver un SDF qui dort dans la rue à Orléans »…  (Le Figaro Novembre 2007)

Read Full Post »

1. L’arrêté pour les mineurs de moins de 13 ans est de retour. Sans débat en Conseil Municipal, sans bilan chiffré de l’exercice précédent, l’adjoint Montillot relance à grand renfort de communication son couvre-feu pour les mineurs de certains quartiers d’Orléans. Le groupe des élus socialistes verts et apparentés condamne le recours à ce couvre-feu.

Il s’agit d’un coup de communication inutile, inefficace et stigmatisant.

Inutile, car la législation actuelle permet déjà aux autorités de prendre toutes les mesures de protection des mineurs et ce toute l’année. C’est le cas à St Jean de la Ruelle qui agit au quotidien sans annonce médiatique.

Inefficace, car chaque été seuls un ou deux jeunes sont concernés.

– Et enfin, stigmatisant car seuls certains quartiers sont visés. Ces quartiers sont ceux où les familles ne partent pas en vacances. Il ne suffit pas de prendre des mesures médiatiques, il faut aller au fond de la question et se demander pourquoi ces enfants sont seuls en ville.

2. Le nouvel arrêté municipal sur la question du caravaning est inacceptable. Il s’agit d’un arrêté qui avance masqué en visant tout particulièrement les gens du voyage. L’opposition préfèrerait que l’agglomération orléanaise se mette en conformité avec la loi en créant un nombre de places d’accueil suffisant plutôt que de mettre en place une nouvelle procédure de sanction mal venue.

3. L’arrêté anti-prostitution quant à lui, ne fait que déplacer le problème d’Orléans aux villes périphériques et de la prostitution de rue à la prostitution d’appartements. La prostitution à Orléans n’a donc pas disparu, elle s’effectue dorénavant grâce à Internet et aux petites annonces rendant extrêmement difficile le travail quotidien des associations de prévention et d’accompagnement des prostitués (Le Nid). Le groupe des élus socialistes verts et apparentés demande qu’un débat autour de la pratique prostitutionnelle à Orléans se fasse, entre la ville et les associations œuvrant dans ce domaine, afin de revenir sur cet arrêté cynique.

4. Enfin, l’arrêté anti-bivouac qui ressemble plus à un arrêté anti-mendicité réservé uniquement aux grands axes commerçants du centre ville ne fait que déplacer un problème que la ville ne veut pas voir. La majorité municipale, avec ces arrêtés, cache la misère sociale d’Orléans sans s’en préoccuper et en traiter les causes.

Baptiste CHAPUIS

Conseiller Municipal PS d’Orléans

Read Full Post »

Billet d’humeur...

La vie municipale n’est pas rose tous les jours. Aujourd’hui, je suis en colère contre le maire d’Orléans. Certains diront que ce n’est pas nouveau, mais là Serge Grouard est allé trop loin. Le sujet du jour est la privatisation des crèches orléanaises.

Revenons sur l’histoire de ce dossier. Le maire a décidé de privatiser la gestion de la crèche Pasteur. Cette décision s’est faite en catimini sans débat en Conseil Municipal ni consultation des familles. De plus, ce choix de gestion s’appuie uniquement sur des considérations purement idéologiques. S’en est suivi une forte mobilisation des parents des enfants de la crèche Pasteur contre cette privatisation avec le soutien ferme des élus de l’opposition.

J’ai ensuite porté le débat en Conseil Municipal par une question orale. La réponse du Maire a été scandaleuse me renvoyant des arguments politiciens, sans fondements. Nous n’aurions pas préparé le dossier ? Et non, la question était préparée et étayée. La suite nous donne raison, et le problème posé au Conseil Municipal était malheureusement pertinent.

Aujourd’hui, le maire décide  de transférer le problème dans une crèche qui n’accueille pas encore d’enfant. La privatisation ne touchera plus la crèche Pasteur mais celle des Chats Férrés en cours de travaux  Il est tellement plus simple de privatiser en catimini, sans contestation, sans les futurs usagers… Ce comportement est inadmissible !  Comme l’exprimaient les parents lors de la mobilisation « Nos enfants ne sont pas à vendre » et ce quelque soit la crèche concernée…

Les pratiques de la majorité sont intolérables. Nous ne pouvons accepter cette attitude de mépris des orléanais.

Aujourd’hui, je suis vraiment en colère… une saine colère  😉

Sur le même sujet:

Orléans: Crèche Pasteur privatisée (Conseil Municipal du 20/02/09)

Non à la privatisation des crèches d’Orléans ! (08/02/09)

Serge Grouard n’aime pas… les enfants (05/09/07)

Read Full Post »

Older Posts »