Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2008

Vous voyez une similitude ? Le maire d’Orléans oui …

Ou comment le maire d’Orléans nous rappelle son manque d’humour et de connaissance cinématographique

Le maire UMP d’Orléans transforme Dark Vador en… soldat SS

(LibéOrléans)

Mais quelle mouche a piqué Serge Grouard, le maire UMP d’Orléans? Ce dernier vient de profiter du conseil municipal de septembre pour régler ses comptes en public et sous l’œil des caméras, l’assemblée étant désormais filmée. L’édile a tout d’abord rappelé qu’il attaquait «Mourad Guichard» et «Laurent Joffrin», du quotidien Libération, pour «diffamation». Puis, Antoine Bardet, animateur du blog potache «Les amis de Serge Grouard» (blog fermé depuis plusieurs mois) pour «dénigrement». Un blog humoristique truffé de photos niaises et de commentaires élogieux à la gloire du maire UMP candidat à sa propre succession.
«Comme ce (blog) était anonyme, j’ai entrepris des recherches» pour découvrir qui en était l’auteur, a rapporté le maire. Jusque-là, rien de bien méchant. Si ce n’est que les moyens employés ont caressé la disproportion, allant, comme le maire l’a rappelé au cours d’une conférence de presse (LibéOrléans du 25 septembre 2008), jusqu’à la perquisition sur le lieu de travail d’Antoine Bardet, connu localement sous le pseudo de Fansolo. (Lire la suite…)

«Il y a déjà des commentaires» via Internet sur ces recours en justice, a informé le maire, estimant que «certains cherchaient à renverser les rôles (…) nous faisant passer de victimes au statut d’agresseurs». Et Grouard de poser solennellement la question à laquelle nous souhaiterions qu’il réponde: «Jusqu’où va-t-on aller? ».
Malgré l’insistance des élus d’opposition qui ont cherché à savoir pourquoi le maire se servait de cette assemblée pour régler ses comptes personnels – Grouard ayant précisé qu’il avait payé de sa poche les frais de justice, soit 7000 euros -, celui-ci s’est contenté de poursuivre les débats drapé dans son costume de chevalier blanc à l’honneur bafoué.
Très prompt à commenter les procédures judiciaires pourtant frappées du secret de l’instruction, Serge Grouard a laissé entendre que LibéOrléans s’était fendu, à son «encontre», du qualificatif de «fasciste actif». Une allégation naturellement mensongère. LibéOrléans le met d’ailleurs au défi de trouver le moindre commencement d’article dans lequel une telle énormité figurerait.
Passée la flambante plaidoirie de l’adjoint à la sécurité qui traîne également un blogueur potache devant les tribunaux pour «usurpation d’identité» – l’amour du vide doit provoquer des vertiges contagieux -, le maire est revenu à la charge en produisant la preuve du complot médiatique dont il était l’innocente victime. «Sous un article (concernant l’attaque contre le blogueur), titré Le soldat Grouard part en guerre contre l’humour potache (…), il y a un dessin représentant un soldat avec un casque nazi». Ce terrible soldat teuton n’est autre que Dark Vador, le héros de StarWars dont Fansolo, comme son pseudo l’indique, est un inconditionnel.
Pauvre Serge Grouard qui, à trop vouloir attirer la pitié, en transformerait Blanche Neige en Sergent Garcia.

par Mourad Guichard

A lire également

Les amis… A Nonymes.

Serge Grouard succède à Fansolo

Fansolo.

Read Full Post »

Le maire d’Orléans porte plainte contre un blogueur (Mon Orléans)

Les amis de Serge Grouard (CoteBoulevard)

Le maire et le citoyen (Dazibao Pascal Martineau)

MAJ

Faut-il craindre le pitre ? (Corinne LEVELEUX-TEIXEIRA)

sur quel registre se situe-t-on là? Sur le registre privé, celui d’un citoyen s’estimant blessé qui cherche à réparer son honneur, et qui s’en remet à la justice rendue au nom du peuple français? Ou sur le registre public de l’homme politique qui convie les journalistes à assister à un coup médiatique? Que gagne la justice à une telle médiatisation? Que gagne le citoyen Grouard à étaler ainsi ses griefs? Quel prix excessif ne fait-on pas immédiatement payer à Fansolo en citant son nom à longueur de média? Qui dira les conséquences sociales, personnelles, de cet acharnement? Y-a-t-il égalité des parties entre un maire qui use d’une tribune de presse et un simple blogueur citoyen?

Le maire d’Orléans Serge Grouard attaque en justice tous azimuts FanSolo, blogueur d’Orléans, ainsi que le Blog LibéOrléans… et fait du Buzz ! (Fabien Pretre)

Blog en grève illimitée en soutien à Fansolo (MoonBlogueur)

Grouard basculerait-il du côté obscur de la force ? (Johann Lauthier)

Tous ensemble, pour l’humour, pour la liberté d’expression (Le lac des signes)

Serge Grouard n’aime vraiment pas … les blogueurs.


Read Full Post »

Le Président de l’Assemblée Nationale (Accoyer) a marqué sa volonté d’appliquer le règlement intérieur. Il s’agit tout particulièrement de l’article 162 qui prévoit une sanction financière en cas d’absentéisme.

Il prévoit une retenue d’un tiers de l’indemnité de fonction pour les députés qui ont pris part à moins des deux tiers des scrutins publics pendant une session. L’article ajoute que «si le même député a pris part à moins de la moitié des scrutins publics, cette retenue est doublée».

L’assiduité de notre député-maire n’étant pas un de ses atouts.

Rappel (source Wikipédia)

Il a été classé par le journal L’Express du 28/9/2006 comme l’un des députés les moins actifs de l’Assemblée Nationale de 2004 à mai 2006 avec seulement un rapport qui plus est sur le projet de loi relatif à la protection de l’environnement en Antarctique.

Le pouvoir d’achat du député-maire d’Orléans risque donc d’être très largement réduit.

Read Full Post »

AFP | 25-09-08

Le maire d’Orléans, Serge Grouard (UMP), a attaqué en référé l’auteur d’un blog qui l’avait tourné en dérision durant la campagne électorale des municipales, a-t-on appris jeudi lors d’un point presse.

« Il y a eu utilisation frauduleuse de mon identité et de mes photos pour me discréditer », a déclaré l’élu. « C’est à l’évidence de la manipulation, qui plus est dans une période électorale. Il y a volonté de nuire et l’anonymat renforce encore la gravité des faits ».

Le blog, intitulé « Les Amis de Serge Grouard », a fonctionné entre septembre 2007 et juin 2008. Son auteur, qui figurait sur une liste électorale de gauche aux municipales, a été identifié au terme d’une longue expertise. Il estime pour sa part que le caractère « humoristique » de son blog ne faisait aucun doute.

L’audience est prévue le 1er octobre. Le maire demande la condamnation du blogueur à une amende d’un euro symbolique ainsi que le remboursement des frais de justice et d’expertise, d’un montant d’environ 7.000 euros.

Read Full Post »

Source Libé Orléans

« Le soldat Grouard part en guerre contre l’humour potache « 

A lire vite

http://www.libeorleans.fr/libe/2008/09/le-soldat-groua.html

Réactions: Serge Grouard a gagné les dernières élections municipales et pourtant il vient de lancer une procédure juridique envers le blog de LibéOrléans et contre le plus célèbre des blogueurs locaux : Fansolo.

Le maire d’Orléans au sang froid limité et aux colères renommées s’en prend à la liberté d’expression et à l’humour décalé. On savait déjà qu’il avait un humour limité, le voilà en train d’ameuter la presse pour se vanter de la mise en route de procédure judiciaire pour diffamation contre des blogs locaux.

Serge Grouard défend son droit à l’image. Une posture bien difficile pour une personne publique qui plus est avec des photos qui n’ont pas été « volé » mais trouvé sur le net.

Fansolo serait un Homme « dangereux » et « lâche » ? Ces propos ne peuvent être tenu que par quelqu’un qui ne le connait pas.

Sache Fansolo, si tu lis ses lignes, que tu peux compter sur tout mon soutien !!!

Serge Grouard tout juste nommé Colonnel de l’Armée de l’Air

et déjà il oublie de prendre de la hauteur…

Read Full Post »

Nous sommes à la fin de la semaine européenne de la mobilité. Cette action a pour objectif de promouvoir des solutions alternatives et écologiques de déplacement, dont le vélo. C’est donc l’occasion rêvée pour reparler des déplacements urbains et attirer tout particulièrement l’attention sur Vélo +.

Aux dires mêmes de M. Lemaignen, les critères déterminants pour l’implantation de stations Vélo + dans l’agglomération d’Orléans sont une forte densité de population et un riche tissu d’entreprises.

Or, ces deux critères sont parfaitement réunis à La Source. Rappelons en effet que ce quartier compte 22 000 habitants, 15 000 étudiants, des centaines de chercheurs, deux campus (Université et CNRS), une densité élevée d’entreprises, de laboratoires, d’établissements scolaires (2 lycées, 3 collèges) et d’organismes employant des milliers de personnes (La Poste, le BRGM, L’Agence de l’eau, etc.), bref, un potentiel d’usagers considérable pour Vélo +.

De plus, les distances à parcourir à l’intérieur du quartier, entre les lieux de vie et les lieux de travail (ou avec la gare de St Cyr en Val par exemple), d’une part, entre La Source et le centre ville (piste cyclable entre le parc floral et le théâtre par exemple) d’autre part, justifient également la mise en œuvre de ce service à La Source.

Il y serait à la fois facteur d’économie pour les personnes amenées à se déplacer et gage d’un développement durable et d’un comportement écologique et responsable de tous.Or que constate-t-on ? Sur 29 stations Vélo + déployées à ce jour dans l’AgglO, aucune ne l’a été à La Source. Pourquoi, les habitants de ce quartier, comme ceux qui s’y rendent quotidiennement pour étudier et travailler sont-ils exclus de ce dispositif ? Pourquoi une hyper concentration de ce service en centre ville, au risque d’une sous utilisation, et rien du tout là où des besoins et une attente réelle existent incontestablement ?

Face à ce constat de carence, et pour inciter les autorités en charge de ce dossier à agir, une pétition est lancée aujourd’hui, auprès des habitants, des employés et des commerçants de La Source, ainsi qu’auprès des étudiants, chercheurs et enseignants des campus de l’université et du CNRS. Elle devrait témoigner du besoin qu’ont les habitants et les usagers de La Source d’un mode écologique de déplacement particulièrement adapté à la configuration de ce quartier.

22 septembre 2008

——————————————-

On en parle aussi sur le net:

http://www.libeorleans.fr/libe/2008/09/orlans-un-vlo-q.html

http://orleansavecvous.wordpress.com/2008/09/23/la-semaine-europeenne-de-la-mobilite-une-occasion-perdue-ou-a-quand-velo-a-la-source/

http://placedeletape.wordpress.com/2008/09/25/revue-de-presse/

http://openlasource.wordpress.com/2008/09/23/velo-a-la-source-communique-de-presse-des-elus-verts-socialistes-et-societe-civile-dorleans/

Read Full Post »

Vodpod videos no longer available.

more about « Défendons La Poste et le service public« , posted with vodpod

La Poste est en danger. La dégradation du service public se poursuit depuis plusieurs années, marquée par le manque de personnels dans les quartiers populaires des villes et la fermeture de bureaux ruraux, ainsi que la transformation du service financier de La Poste en banque postale avec la banalisation du livret A.

Le gouvernement a maintenant l’intention de privatiser La Poste en en faisant une société anonyme dont le capital sera introduit en bourse.

Cette réforme sonnerait le glas du service public postal, c’est-à-dire de l’un des services publics essentiels à l’exercice réel des droits des citoyens, en l’occurrence du droit à la communication. Nous devons l’empêcher, car nous voulons que ce droit fondamental puisse continuer à s’exercer avec des garanties qu’une gestion privée ne peut apporter.

Que demandons-nous concrètement ? De ne pas sacrifier davantage la présence des bureaux de poste dans les zones rurales et les quartiers populaires, partout où l’activité de La Poste ne peut dégager une rentabilité importante. D’améliorer les conditions de distribution du courrier et d’accueil des usagers, et non de les moduler en fonction de l’intérêt financier des zones couvertes. De garantir le prix unique du timbre, de pérenniser la distribution six jours sur sept, supérieure aux obligations européennes. De permettre aux foyers les plus modestes de trouver encore un partenaire bancaire au sein de La Poste, attentif à leur situation.

La privatisation de La Poste ne va pas améliorer la qualité du service rendu, mais au contraire la dégrader et rendre celui-ci beaucoup plus inégalitaire.

Nous nous opposons donc vigoureusement à cette privatisation. Nous demandons que le gouvernement ouvre un grand débat public sur les missions de La Poste et sur l’amélioration du service rendu en réponse aux besoins de la population, ainsi que sur les nouvelles formes de gestion qui permettront de démocratiser les services publics en impliquant davantage les représentants des usagers, des salariés et des élus.

Signons massivement cette pétition pour la sauvegarde de la Poste

NON A LA PRIVATISATION DE LA POSTE

Signer la pétition

Read Full Post »

Older Posts »