Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mars 2011

ZAC Coligny : La droite a construit un quartier inaccessible aux personnes à mobilité réduite !

Il ne fait pas bon être citoyen à mobilité réduite ou parent avec poussette à Orléans. Alors que la gestion des travaux du Tram, notamment rue Jeanne d’Arc ne permet que très difficilement la circulation piétonne et cycliste (Cf. Communiqué du 15/06/2010), le « nouveau » quartier Coligny sur la première ligne de Tram ne fait pas exception à cette triste règle d’accessibilité très limitée.

Dans le quartier Coligny, après le temps des inaugurations en grande pompe et des annonces, le temps de la galère au quotidien est bien réel pour de nombreux riverains.

La place « Gaspard de Coligny » est à deux niveaux, reliés par deux escaliers qui encadrent une très grande fontaine. Les deux niveaux desservent des logements, des commerces (trop peu !) et des bureaux. Le niveau bas est celui de la station de tramway. La circulation entre les deux niveaux est donc indispensable.

Dès 2004, sur le projet présenté par la municipalité, les élus de l’opposition de l’époque, Joëlle Beauvallet et Pascal Martineau, contestaient le choix de ne pas faire de pan incliné pour les personnes à mobilité réduite et les parents avec poussette.

En 2006,  alors que l’opposition disait ses craintes que celui-ci ne fonctionne pas mieux que l’escalator de la Place d’Arc, la majorité justifiait son choix de faire un « ascenseur-monte charge », en précisant qu’il était prévu pour fonctionner dans tous les cas.

L’opposition avait raison : depuis 4 ans, l’ascenseur n’a fonctionné, au début, que de manière très intermittente, et ne fonctionne plus du tout depuis des mois !

L’impossibilité d’utiliser cet équipement est d’ailleurs connue des riverains qui utilisent l’espace environnant comme parking !

Cette situation n’est pas admissible pour un équipement neuf. Le choix du pan incliné aurait pourtant eu le bénéfice de permettre l’accessibilité quelque soit les aléas mécaniques ou climatiques. Actuellement, la seule solution, pour les personnes à mobilité réduite, est de faire un détour par l’avenue Patton, le boulevard de Québec et l’allée Coligny, soit près de 300m ! C’est inadmissible !

A Coligny comme ailleurs, la majorité municipale ne fait pas grand cas de l’accessibilité pour tous !

 

Baptiste CHAPUIS

Conseiller Municipal d’Orléans (PS)

 

Read Full Post »

Le dimanche 3 avril : Le groupe action gay et lesbian Loiret (GAGL45) en partenariat avec le collectif des associations de lutte contre le Sida du Loiret organise un vide grenier
Quai du Chatelet
45000 Orléans
Depuis 17 ans, Sidaction mène un combat acharné sur tous les fronts de la maladie grâce à la générosité du public.

Le Sidaction 2011 destiné à recueillir des dons pour financer la lutte contre le Sida se déroulera du 1er au 3 avril avec le relais de seize grands médias (TV et radios), dont deux nouvelles chaînes TMC et MTV afin de mobiliser et sensibiliser encore plus les jeunes générations.

Dès maintenant et jusqu’au 11 avril, les promesses de dons sont possibles en composant le 110(numéro d’appel gratuit), directement sur le site du Sidaction (paiement sécurisé par carte bancaire)

Venez nombreux !

Read Full Post »

L’encre de l’affichage des résultats des élections cantonales n’est pas encore sèche que la majorité municipale règle ces comptes par presse interposée.  Un élu MODEM s’est présenté contre une candidate UMP adoubée par le député maire… Crime de lèse majesté !!! Les 4 adjoints Modem de la ville ont soutenus les candidats UMP. Le Modem demande donc la démission des 4 adjoints à l’étiquette orange… Pas facile à suivre…

La gauche, quant à elle rassemblée, a bouté l’UMP hors d’Orléans, plus aucun Conseiller Général d’Orléans n’appartient au parti du Président de la République. 5 cantons sur 6 sont détenus par des élus de gauche. Le 6me étant détenu par un futur ex-Modem.

L’arrogance dont fait preuve Serge Grouard a peut-être atteint ses limites…

Dans ce contexte politique d’explosion de la majorité municipale, la ville organise une « signature officielle de la charte de bonne conduite 2011 » … sans préciser le domaine de référence.  Quelle Audace !

Espérons que cette charte permette de rappeler au premier magistrat de la ville, les règles de bonne conduite au sein du Conseil Municipal et peut-être même au sein de sa majorité …

Nous avons tous en tête l’accueil glacial de la nouvelle conseillère Municipale et les règlements de comptes « sportifs » avec son conseiller municipal délégué à la démocratie locale.

 

Read Full Post »

Canton d’Orléans Bourgogne
Estelle Touzin (VEC) : 50,95%
Catherine Mauroy (UMP) : 49,05%
Estelle Touzin est élue.

Canton d’Orléans Bannier
Joëlle Beauvalet (SOC) : 54,40%
Muriel Cheradame (UMP) : 45,60%
Joëlle Beauvalet est élue.

Canton de Patay
Nicole Pinsard (DVD) : 58,23%
Hubert Abraham (DVG) : 41,77%
Nicole Pinsard est élue.

Canton de Châtillon-sur-Loire
Emmanuel Rat (M-NC) : 54,89%
Jacques Girault (DVG) : 45,11%
Emmanuel Rat est élu.

Canton de Château-Renard
Michel Raigneau (DVD) : 69,45%
Aurore Dubois (FN) : 30,55%
Michel Raigneau est élu.

Canton de Saint-Jean-le-Blanc
Antoine Carré (UMP) : 55,66%
Jean-Sébastien Herpin (VEC) : 44,34%
Antoine Carré est élu.

Canton de Briare
Michel Lechauve (DVD) : 65,46%
François Gourdon (FN) : 34,54%
Michel Lechauve est élu.

Canton de Pithiviers
Marc Gaudet (DVD) : 71,53%
Paul Carré (FN) : 28,47%
Marc Gaudet est élu.

Canton d’Artenay
Pascal Gudin (DVD) : 50,39%
Philippe Paillet (DVD) : 49,61%
Pascal Gudin est élu.

Canton de Malesherbes
Michel Guerin (UMP) : 63,60%
Patrice Laize (FN) : 36,40%
Michel Guerin est élu.

Canton de Sully-sur-Loire
Jean-Noël Cardoux (UMP) : 69,59%
Hélène Mazur (FN) : 30,41%
Jean-Noël Cardoux est élu.

Canton de Meung-sur-Loire
Eric Doligé (UMP) : 59,50%
Patrice David (VEC) : 40,50%
Eric Doligé est élu.

Canton de Jargeau
Gérard Malbo (M-NC) : 54,06%
Daniel Breton (VEC) : 45,94%
Gérard Malbo est élu.

Canton de Montargis
Viviane Jehannet (UMP) : 65,99%
David Bailleul (FN) : 34,01%
Viviane Jehannet est élue.

Canton de Châteauneuf-sur-Loire
Anne Besnier (SOC) : 52,01%
Jean-Pierre Garnier (M-NC) : 47,99%
Anne Besnier est élue.

Canton de Lorris
Denis Godeau (SOC) : 58,48%
Renée Recoussines (FN) : 41,52%
Denis Godeau est élu.

Canton de Fleury-les-Aubrais
Michel Breffy (SOC) : 68,67%
Michel Beato (FN) : 31,33%
Michel Breffy est élu.

Canton de Puiseaux
Christian Blumenfeld (UMP) : 52,35%
Gérard Brichard (AUT) : 47,65%
Christian Blumenfeld est élu.

Canton de Saint-Jean-de-Braye
David Thiberge (SOC) : 60,83%
Jacques Chevalier (M-NC) : 39,17%
David Thiberge est élu.

Canton de Châlette-sur-Loing
Franck Demaumont (COM) : 56,03%
Dominique Laurent (M-NC) : 43,97%
Franck Demaumont est élu.

(Source La Rep.com)

Read Full Post »

RAPPEL: Dans le Loiret, 8 duels avec  le FN au second tour des élections cantonales 2011 …

Serge Grouard Député-Maire d’Orléans (UMP) et Eric Doligé Sénateur-Président du Conseil Général (UMP), ont préféré la collusion et l’ambiguïté avec le FN que le choix clair d’un front républicain refusant tout amalgame entre les partis républicains et le parti de la haine…

Le FN ne passera pas par mon abstention

Nous sommes des enfants de la génération du 21 avril, celle qui a vu le visage de Jean-Marie Le Pen apparaître sur les écrans et passer au 2nd tour de l’élection présidentielle car la gauche n’incarnait plus l’espoir.

Nous refusons la stigmatisation des quartiers populaires, le questionnement de notre identité française, la dégradation de nos conditions de vies. Depuis dix ans nous subissons toutes les attaques, les conséquences de la crise économique et nous sommes exclus de tous les cercles de décision.

Nous ne croyons pas en la droite et souvent nous doutons de la gauche.

Nous sommes meurtris de voir notre pays se jeter dans les bras du camp de la xénophobie et du nationalisme, de l’opposition de tous contre tous.

Nous le disons fermement le FN n’est pas une solution, il ne passera pas par notre abstention et par notre indécision. Aujourd’hui nous nous engageons pour la République et pour la France : pas un canton pour le FN.

Je signe l'appel

Voir les signataires

Ils ont déjà signé…

Mohamed Moulay, Président du collectif Diversi-T37
Pascal Dubernet, Président de Quartier Sans Cible
Laurianne Deniaud, Présidente des Jeunes Socialistes
Marie Toussaint, Secrétaire Fédérale des Jeunes Ecologistes
Bruno Laforestrie, fondateur Hip Hop Citoyen
Jean Barrau, président de Ré-So (Réformistes et solidaires)
Victor Colombani, Président de l’UNL
Gilles Bon-Maury, Président de HES (Homosexualités et Socialisme)
Delphine Bouënel, secteur jeunes de Gauche Unitaire
Sandra-Elise Reviriego, Présidente des Jeunes Radicaux de Gauche
Bolewa Sabourin, Cités en mouvement
Naïma Charaï, conseillère régionale d’Aquitaine (PS)
Julien Bayou, conseiller régional d’Ile-de-France (EELV)
Cyril Vernusse, Corpus Factory
Khaled Farah, Cités en Mouvement Strasbourg, habitant du quartier de Hautpierre
Clémence Dauphin, conseillère régionale du Centre, conseillère municipale de Tours (PS)
Baptiste Chapuis, conseiller municipal d’Orléans (PS)
Gharbi Saber, Cités en Mouvement Gironde
Paul Meyer, conseiller municipal de Strasbourg (PS)
Laure Olivier, conseillère municipale de Arras (EELV)
Noé Pflieger Secrétaire Fédérale des Jeunes Ecologistes

Signataires (par ordre alphabétique) :

  • Nadia ABOUSSI,
  • Michael ADAM (étudiant),
  • Manon AL HAKIM,
  • Alix ALCARAZ (Afmjs11),
  • (…)


Read Full Post »

Les élus socialistes verts et apparentés, communistes et progressistes d’Orléans condamnent les propos tenus par Serge Grouard qui renvoyaient dos à dos le Front National et le Parti socialiste.

Maire d’Orléans et représentant du peuple à l’Assemblée Nationale, Serge Grouard, qui se dit gaulliste, refuse d’appeler à un front républicain contre l’extrême droite dans le Loiret. Faut-il que le premier magistrat d’Orléans ait oublié les valeurs républicaines de résistance et de rassemblement du Gaullisme historique pour se laisser à des calculs politiques d’un si médiocre niveau !

Plus près de nous, rappelons qu’une certaine droite locale s’était déjà compromise avec le Front National lors des élections régionales de 1998 et qu’à l’inverse, Jacques Chirac a été élu président de la République en 2002 grâce à un rassemblement républicain des électeurs de droite et de gauche face à Jean Marie Le Pen.

La stratégie du « ni ni » définie par Nicolas Sarkozy et consciencieusement appliquée par le maire d’Orléans et par le président du Conseil Général du Loiret est dangereuse pour notre démocratie, déjà si fragilisée par l’abstention. Les élus UMP, par manque de clarté et de fermeté, distillent l’image d’une collusion idéologique pernicieuse entre les partis républicains et un front national dont les racines idéologiques sont fascistes et autoritaires. Les propos récents de Chantal Brunel et de Claude Guéant ajoutés, aux innombrables dérapages de Brice Hortefeux et aux égarements du débat sur l’identité nationale ont largement nourri cette ambiguïté délibérée.

Les élus socialistes verts et apparentés, communistes et progressistes d’Orléans appellent donc Serge Grouard à se ressaisir. Ils l’invitent à suivre la position claire de Jean-Louis Borloo et de François Fillon incitant l’ensemble des électeurs de tous les cantons à faire barrage à l’extrême droite.

Les élus socialistes verts et apparentés, communistes et progressistes, pour leur part, demandent sans ambigüité à l’ensemble des électeurs concernés de faire barrage au FN en votant pour le candidat républicain présent au second tour. Pas une voix de gauche ne doit manquer pour barrer la route aux idées de la famille Le Pen.

Communiqué de presse

Read Full Post »

Responsabilité et Rassemblement

Le premier enseignement de ce premier tour des élections cantonales est le chiffre record de l’abstention. Les électeurs concernés n’ont pas  été sensibles aux enjeux de cette élection locale qui a pourtant un écho et une traduction nationale. L’absence de transparence de l’UMP n’a pas aidé à améliorer la participation.

Le deuxième enseignement est la triste confirmation de la persistance d’un vote FN, expression du rejet de l’autre  et du repli sur soi.  Dans le Loiret, le FN sera présent au second tour dans prêt de 8 cantons pour des duels avec l’UMP ou le PS. Le FN fait également des scores très élevés à Orléans sans pouvoir se maintenir.

Serge Grouard très engagé dans le canton Bannier en soutien à Muriel CHERADAMME subit un revers politique cinglant. Sur le Canton Bourgogne, le rassemblement de la gauche peut permettre à la gauche de l’emporter.

L’ensemble des responsables socialistes ont appelé dès les premiers résultats à un front républicain pour faire barrage au FN dans toute la France. Les responsables de l’UMP ont fait le choix de l’ambigüité et de la collusion idéologique avec le FN refusant d’appeler à voter contre le parti de la haine.

Le 28 mars prochain pour le second tour des élections cantonales, chacun doit faire preuve de responsabilité pour faire barrage au FN et permettre de rassembler la gauche pour rassembler la France !

Read Full Post »

Older Posts »