Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Présentation’ Category

La rumeur d’Orléans n’est pas un groupe de musique ou une énième campagne de communication coûteuse de la mairie mais un fait sociologique étonnant. Cette rumeur a été largement étudiée, elle a entre autre servi à comprendre la rumeur sur net…

La rumeur d’Orléans est le nom donné à une affaire à la fois judiciaire, médiatique et politique que retrace un ouvrage de commande, devenu célèbre .

La « rumeur d’Orléans » laissait entendre que les cabines d’essayage de plusieurs magasins de lingerie féminine d’Orléans, tenus par des juifs, étaient en fait des pièges pour les clientes, qui y aurait été endormies avec des seringues hypodermiques et enlevées pour être livrées à un réseau de prostitution(Cf. traite des Blanches) par les nombreux souterrains présents sous Orléans. Elle prit parfois un tour « canularesque » lorsqu’on prétendit que des clientes disparues étaient prises en charge par un sous-marin remontant la Loire. Cette version n’a été rapportée que par un seul témoin, mais recopiée dans presque toutes les études sur le sujet.

Aucun démenti, même officiel (signalant par exemple qu’aucune disparition suspecte n’a été répertoriée dans les environs par les services de police), n’a jamais réussi à mettre fin à la rumeur, les démentis alimentant la rumeur, qui a finalement cessé d’intéresser les médias, sans autre intervention que le temps et l’oubli.

Le rôle des médias dans la naissance et la diffusion de la « rumeur d’Orléans » est important : ainsi que le rapporte Edgar Morin, le « scénario » avait été publié un an auparavant dans un livre de poche (aux Presses de la cité), puis dans l’ouvrage d’un journaliste anglais (chez Albin Michel), puis enfin dans un magazine disparu depuis (Noir et blanc).

Tout bon orléanais dois avoir lu au moins une fois cet ouvrage… 😉

Enfin, la rumeur dite d’Orléans n’a pas circulé que dans cette ville. Ainsi que le retrace Pascal Froissart dans La rumeur. Histoire et fantasmes, elle a connu une très large diffusion : de 1959 à 1969, à Paris, Toulouse, Tours, Limoges, Douai, Rouen, Lille, Valenciennes ; en 1966 à Dinan et Laval ; en 1968 au Mans ; en 1969 à Orléans, Poitiers, Châtellerault, et Grenoble ; en 1970 à Amiens ; en 1971 à Strasbourg ; en 1974 à Chalon-sur-Saône ; en 1985 à Dijon et La Roche-sur-Yon ; en 1987, à Québec ; et en 1990, à Rome et à Montréal ; en 1992 en Corée… Aujourd’hui encore elle circule et ressurgit de temps à autre sur le Net, sous des versions toujours plus surprenantes

Le processus de diffusion de la rumeur on line est similaire. Celle-ci démarre souvent dans un forum de discussion. Rarement d’une personne isolée à une autre. Mais plutôt dans un groupe social bien déterminé, très intégré et comme coupé de la société plus large : les universités, les entreprises, etc. La rumeur part d’un groupe restreint. Pas d’un leader d’opinion défini à l’intérieur de celui-ci. Au départ la rumeur peut être une histoire anodine, diffusée en interne, essayée, améliorée, avant d’être diffusée plus largement vers l’extérieur.

En étudiant les rumeurs circulant par e-mails, on peut lire la liste des destinataires successifs du message. Et en observant leurs adresses, on constate que souvent, les premiers destinataires appartiennent par exemple à la même entreprise. Idem pour le groupe de destinataires suivant ; ensuite, les adresses deviennent plus disparates. De là on peut postuler que le premier groupe de destinataires est le groupe-source.

La rumeur circule donc d’abord en vase clos, avant de sortir sous une forme présentable, pour toucher un plus grand nombre de personnes. En fonction de sa crédibilité et de sa pertinence (en fait, du gain symbolique que son diffuseur reçoit), elle est reprise dans les emails entre particuliers. Qui ont l’impression d’avoir trouvé la perle rare et de faire, du coup, du prosélytisme sur un sujet important. Puis éventuellement, la rumeur contamine les sites Web?

(Source wikipedia, le livre d’Edgar Morin et celui de Heiderich )

Read Full Post »

magauche. net

A découvrir…

Read Full Post »

Merci à tous.

Merci pour vos commentaires, vos remarques, vos questions, vos remises en questions, vos critiques…

Continuez !

Read Full Post »

Après le très célèbre Orléans Passion de Jean François, voila Clic dans le Lac. Il s’agit d’un tout jeune blog de photos qui n’en contient pour le moment que peu mais qui est voué (je l’espère !) à se développer très vite. Je dirais juste à l’auteur de ce blog d’en mettre un peu plus car on reste sur sa faim après avoir visionné les quelques photos.

Read Full Post »

Les 22 communes de l’agglomération orléanaise (Agglo) ont choisi de gérer en commun un certain nombre de compétences. Conformément à ce que prévoient la loi et les statuts de la communauté d’agglomération, ces compétences sont exercées :

De manière exclusive pour :

les transports urbains
la gestion des déchets
l’assainissement
Le développement économique
l’accueil des gens du voyage
la gestion d’un Centre de Formation d’Apprentis

en appui des communes membres pour :

l’aménagement de l’espace
la préservation des espaces naturels
la voirie et les parcs de stationnement
l’insertion et l’emploi
l’habitat- logement
la politique de la ville

Read Full Post »

AnniversaireDéjà 30 jours, de messages, de réactions locales et nationales, de résultats électoraux, d’informations utiles et parfois un peu moins. 30 jours qui ont vu mon Blog progresser très vite et même atteindre le Top de WordPress, une apparition dynamique sur Google et la participation à la République des Blogs. 38 articles, 193 commentaires,  6,199 visites,  ce blog fonctionne également grâce à tous ses lecteurs. Merci à eux.

Ce blog, Place de la République connait dorénavant son rythme de croisière mais risque de se ralentir durant la trève estivale ne trouvant pas l’utilité de vous faire part de mes photos de vacances… Durant l’été pourtant, j’essayerai de revenir sur les élections passées et préparer les prochaines avec queques trouvailles du net pour agrémenter la réflexion. Egalement dans les cartons un retour sur mes différents blogs.

Read Full Post »

Article tribune d’orléans Blog

(un click pour avoir l’article)

La Tribune d’Orléans a découvert la blogosphère Orléanaise. Elle en fait la promotion avec une page entière dans l’édition en date de la semaine du 14 juin 2007. Vous pouvez le trouver un peu partout sur Orléans jusqu’au 20 juin. (Resto, superette, bar …) Cet article nous fait un panorama des blogs influents d’Orléans. Une grande place est faite à la blogosphère politique engagée à gauche, il est vrai très dynamique sur Orléans. L’analyse est critique mais plutôt juste. Il faut noter que l’auteur de cet article apprécie tout particulièrement Côte Boulevard. A noter également la photo très « avantageuse » du blogeur influent de Mon Orléans.

Sur ce blog: « L’auteur n’en finit pas de s’attrister de l’échec socialiste et s’interroge sur les raisons de l’échec socialiste et s’interroge sur les raisons. Nouveau venu dans la blogosphere, Place de la République est intéressant et amusant. L’auteur, Horza, avait un Blog durant la campagne présidentielle. Il prend donc en quelque sorte un nouvel envol. Bon vent ! »

 

Read Full Post »

Older Posts »