Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Congrès PS 2008’ Category

Les militants ont tranché. Ils ont préféré la candidature d’Olivier Frezot au poste de premier secrétaire fédéral du Loiret. Je tiens ici à saluer son élection.

Ce résultat peu paraître étonnant. Et pourtant. Il faut avouer que mon « assise électorale  » issu du vote des motions, se limitait à 34%. Et même dans cette motion, (motion D Martine Aubry) l’unité n’était pas une valeur partagée de même que le respect de la primaire interne.

Je regrette également que les personnes défendant un « renouvellement » et une candidature de gestion plutôt que politique aient eu recours à d’anciennes pratiques qui n’avaient plus existence depuis de très nombreuses années dans notre fédération.

Toutefois, je suis heureux d’avoir su rassembler 44% de cette fédération, et plus particulièrement prêt de 60% des adhérents d’Orléans (Orléans Nord et Orléans La Source). Je continuerais donc à travailler dans cette fédération, et plus particulièrement sur Orléans.

Je souhaite que la fédération du PS du Loiret puisse devenir une fédération plus dynamique, plus ouverte, plus militante. J’œuvrerais en ce sens car la situation politique reste difficile, les socialistes doivent se rassembler pour enclencher une bataille idéologique, pour partir à la conquête des territoires et remettre en marche la machine à penser. Face au contexte économique et social, notre responsabilité politique est immense. Dans notre département nous sommes face à une droite de notables, arrogante, qui jongle entre un populisme sarkozien et un conservatisme d’un autre temps. Nous nous devons  d’avoir un Parti Socialiste fort et déterminé.

Concernant le deuxième tour, je réaffirme mon soutien à Martine AUBRY, dans sa démarche et dans son projet.

Un grand merci à celles et ceux qui m’ont soutenus lors de cette campagne interne …

(Rdv Samedi de 12h à 15h devant la Sécu aux côtés des malades solidaires , puis à 15h dans le manifestation pour la défense de La Poste )

« L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir. » Jean JAURES

Résultats du Loiret

Fédéral

Chapuis 44%

Frezot 56%

National

Royal 41,76%

Aubry 40,96%

Hamon 17,29%

Participation 59,84%

Read Full Post »

Campagne du PS Suisse

Campagne du PS Suisse

Je vais essayer de vous mettre au plus vite les résultats en ma possession, à la fois sur le Loiret mais aussi dans les autres départements.

Le vote est ouvert de 17h à 22h.

Congrès du Parti Socialiste

Les adhérents du Parti Socialiste du Loiret ont participé en grand nombre à la détermination de leur orientation. (57,6% de participation, 734 votants sur 1275 électeurs).

Le vote s’est déroulé sans contestation et dans une ambiance cordiale dans les 28 sections de la fédération.

Dans l’attente de la validation de la commission fédérale, les résultats sont les suivants :

MOTION A 27% (196)

MOTION B 2% (18)

MOTION C 11% (82)

MOTION D 34% (247)

MOTION E 24% (173)

MOTION F 2% (15)

La motion défendue par Martine AUBRY est arrivée en tête.

Read Full Post »

Il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que l’on vote et que l’on défend le changement !

De 17h à 22h et ce dans toute la France, les adhérent(e)s du PS sont invité(e)s à trancher l’orientation politique pour les 3 ans à venir ainsi que défendre la place de notre parti dans le paysage politique.

Les résultats devraient être connus  dès 23h30 pour la fédération du Loiret.

Read Full Post »

Est-ce une réponse au Nouvel Observateur ? (Titre: Le PS est-il nul ?)

Ou une notice pour comprendre le congrès ?

-Présentation de l’éditeur- Sortie le 17/10/2008

Quand, en France, on parle de socialisme, on pense surtout au Parti socialiste. Ce sont les noms de Ségolène Royal, de Dominique Strauss-Kahn, de Laurent Fabius ou de Lionel Jospin qui viennent à l’esprit. François Mitterrand apparaît désormais comme la figure fondatrice du socialisme, Léon Blum, Jean Jaurès, Jules Guesde étant relégués dans les livres d’histoire. Le mot même de « socialisme » n’est d’ailleurs plus guère utilisé dans le reste de la gauche, au sein de laquelle le Parti communiste et l’extrême gauche se revendiquent plutôt de l’antilibéralisme et où Les Verts affirment leur spécificité.

Pourtant, les socialistes d’aujourd’hui ne peuvent se comprendre sans une plongée dans l’histoire du socialisme, depuis les grandes luttes sociales du 19e siècle jusqu’à la victoire de François Mitterrand en 1981, en passant par la création de la SFIO en 1905, le « grand schisme » de 1920, le Front populaire de 1936, le Front républicain de 1956, ou la fondation du Parti socialiste moderne en 1971. Durant toute cette période, les débats n’ont pas cessé. Ils ont même cru en intensité en France et dans tout le socialisme européen pour déterminer, deux siècles environ après ses premiers pas, ce que doit être le socialisme dans ses idées, ses structures et ses pratiques. Ce livre est destiné à celles et à ceux qui veulent comprendre ce que représente le socialisme dans notre vie nationale.

A l’heure où celui-ci s’apprête à effectuer une mue décisive pour son avenir, l’intention des auteurs est de donner à voir ce qu’ont été et sont les hommes et les femmes qui ont fait le socialisme français.

On en parle

Les nuls et le socialisme (les échos)

Read Full Post »

    • Faire passer l’Économie avant la Finance : modulation de l’impôt sur les sociétés en fonction des bénéfices réinjectés dans l’entreprise, interdiction des stock-options pour les cadres dirigeants, durcissement des règles applicables aux organismes financiers, contrôle et alerte par le FMI, taxe mondiale pour ralentir les mouvements de capitaux (taxe «Tobin») ; décourager les licenciements boursiers en faisant payer aux entreprises qui en ont les moyens le reclassement des salariés et la recréation des emplois.
    • Créer des Fonds souverains en France et en Europe pour investir dans des activités stratégiques pour notre pays et garantir la pérennité des activités stratégiques (industrie)…
    • Redistribuer les richesses et relancer le pouvoir d’achat en commençant par les salaires… : hausse du SMIC ; suppression d’une partie des allégements de charges aux entreprises qui n’ont pas conclu d’accord salarial depuis deux ans ; allocation d’autonomie pour les étudiants ; grande réforme fiscale supprimant notamment les niches fiscales injustes…
    • en plafonnant les loyers là où ils sont trop élevés dans l’attente de nouveaux logements dont la construction sera relancée vigoureusement en fixant des objectifs ambitieux et contraignants de logements sociaux, et de logements intermédiaires.
    • en faisant rembourser 50 % des abonnements transports en commun par les entreprises ; en créant une allocation énergie financée par une taxe sur les superprofits de toutes les entreprises pétrolières présentes sur le territoire national ; en créant une Communauté Européenne de l’Énergie pour maîtriser la production, les énergies renouvelables, les approvisionnements, les coûts.
    • Créer une sécurité sociale professionnelle qui permet à chacun de se former, de progresser professionnellement, de rebondir et de refaire du CDI la norme en pénalisant financièrement les entreprises abusant des contrats précaires.
    • Sauver l’École de la République en faisant confiance aux enseignants et en leur donnant les moyens de trouver en chaque enfant les voies de sa réussite et plus largement défendre les services publics et leur présence sur tout le territoire.
    • Supprimer les franchises médicales et reconstruire un système de santé solidaire, fondé sur l’égalité d’accès aux soins et à la prévention, aux médecins et à l’hôpital partout sur le territoire.
    • Construire notre Europe : grands emprunts pour financer la recherche et les infrastructures, convergence sociale et fiscale, clause de sauvegarde sociale pour qu’aucune directive européenne ne se traduise par un recul de la législation dans un pays de l’Union ; établissement d’une directive cadre sur les services publics ; changer la politique commerciale pour passer du libre échange au juste échange en calibrant les tarifs extérieurs de l’Union européenne afin que nos industries se modernisent sans pénaliser les pays en développement.
    • Faire rentrer l’écologie dans l’ensemble de nos propositions : modes de production, de distribution, de déplacement, de construction, urbanisme, fiscalité écologique, taxe carbone…
    • La motion D, c’est la motion du dépassement des anciens clivages et des vieilles querelles. Le Congrès de Rennes de 1990, le référendum interne de 2004, la primaire présidentielle de 2006 : c’est fini. Il faut se tourner vers l’avenir! Il faut réconcilier les socialistes, autour d’un projet débattu et tranché par les militants, d’une stratégie de conquête claire et d’un parti remis au travail et qui fera respecter les décisions prises en son sein

Read Full Post »

Vodpod videos no longer available.

more about « Congrès du PS : les motions en vidéo …« , posted with vodpod

Read Full Post »

Vodpod videos no longer available.

more about « Congrès du PS : les motions en vidéo …« , posted with vodpod

Read Full Post »

Older Posts »