Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2007

FRANÇOIS FILLON adressait aux responsables syndicaux le 26 décembre, un courrier qui choque. Dans ce dernier il envisage que la définition du temps de travail soit déterminée par la négociation d’entreprise et non plus par la loi. Il s’agit donc de supprimer la durée légale du travail.
Pour de très nombreux spécialistes du Droit du travail mais aussi pour les syndicats, des politiques et un grand nombre de français il y a là la volonté de mettre en place une première étape de suppression peu à peu, mais surement d’un acquis social unique et considérable dont jouissent les français : les 35 heures de travail hebdomadaire.

Un pavé dans la marre donc, qui ne manquera pas de susciter un grand nombre de contestations et de débats. En cela on peut dès à présent commencer à faire de lourds reproches à Nicolas Sarkozy, qui peu à peu, de surprises en surprises dans tous les domaines, touche là un chapitre essentiel de la vie quotidienne des français : le rythme de vie, la présence en famille, et le service qu’est le travail pour l’homme, et non l’homme pour le travail.
La France va donc vivre une attaque en règle contre une société qui se modernisait et qui peu à peu régresse vers le XIXè siècle où le travail transformait l’homme en machine. Bref on peut craindre un esclavagisme moderne caché par les théories du capitalisme qui place l’argent, mais attention pas le vôtre, celui de ceux qui vous dirigent au dessus de votre vie privée.

Le gouvernement a donné jusqu’au 31 mars aux syndicats et aux patrons pour se mettre en accord, après quoi le gouvernement imposera sa voix, peut-on comprendre : celle du Medef ? Un dossier dans tous les cas qui promet d’être défendu par beaucoup et ce avec tous les points de vue. Dès à présent un grand nombre de français s’inquiète, et qui dit inquiétude, parle d’un désenchantement face à une politique qui semble de moins en moins au service de la vie privée, de la famille, et donc du bonheur de chaque français…

Read Full Post »

Pensée du jour…

« si tu acceptes d’être pris pour un pingouin,
ne t’étonne pas d’être gouverné par des manchots ».

Read Full Post »

Je vous encourage à lire cet excellent article sur écran.fr (Libération) concernant les modalités pour effacer les traces de son passage sur le Web 2.0 et tout particulièrement les réseaux communautaires (ex: Facebook) .

Très surprenant… A ne pas rater !

Read Full Post »

J- 4 

Avis aux citoyens retardataires, les inscriptions sur les listes, en vue des municipales et des cantonales des 9 et 16 mars 2008, s’achèvent le 31 décembre. Les jeunes majeurs font l’objet d’une inscription d’office. Pour les autres, notamment ceux qui ont déménagé et n’ont pas encore déposé leur demande, pas de trêve des confiseurs qui tienne. Parcours fléché des démarches à suivre.

Où s’inscrire ?

Vous pouvez vous adresser au service des élections de la mairie, dans la commune où vous êtes domicilié ou dans laquelle vous résidez de façon continue depuis au moins six mois. Il est aussi possible de vous inscrire soit dans la commune où vous êtes assujetti à résidence en qualité de fonctionnaire, soit dans celle où vous payez des impôts locaux depuis au moins cinq ans (taxe d’habitation, taxe foncière, taxe professionnelle). Les jeunes électeurs, qui ont eu 18 ans en 2007 ou les auront avant le 9 mars, date du premier tour des deux scrutins, sont, en principe, inscrits automatiquement, même s’il leur est conseillé de vérifier la prise en compte de cette inscription auprès de leur mairie.

Quels documents présenter ?

Il faut remplir un formulaire d’inscription sur les listes électorales – délivré en mairie ou disponible sur le site http://www.service-public.fr -, présenter l’original de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport en cours de validité et fournir une photocopie de ce document ainsi que d’un justificatif de domicile (facture EDF, avis d’imposition, quittance de loyer, etc.) ou d’un justificatif d’inscription aux impôts locaux depuis plus de cinq ans. En cas de domiciliation chez un proche, cette personne doit fournir une attestation certifiant que vous habitez bien chez elle et un justificatif de domicile.

Quelle procédure pour les ressortissants de l’Union européenne résidant en France ?

Autorisés à voter en France pour les élections municipales et européennes, ceux-ci peuvent s’inscrire sur des listes dites «complémentaires». Mais il s’agit de deux listes distinctes : les ressortissants de l’UE, qui se seraient inscrits uniquement pour les européennes, doivent donc renouveler leur demande pour le scrutin de mars. Enfin, pour les personnes qui viennent d’acquérir la nationalité française et qui n’ont pas encore obtenu une carte d’identité ou un passeport français, il est possible, pour s’inscrire, de présenter le certificat de nationalité ou le décret de naturalisation.

Pour plus de renseignements : http://democratie.cidem.org

(source Liberation)

Read Full Post »

Au moment où l’actualité est à la revalorisation du pouvoir d’achat des ménages, l’agglomération d’Orléans présidé par M. Lemaignen (UMP) a choisi d’augmenter dans quelques jours les abonnements transport de la SETAO de près de 4% (de 8 à 13 euros).

Répondre à la question des déplacements dans l’agglomération orléanaise est une nécessité d’intérêt général des plus importantes, tant d’un point de vue environnemental, social qu’économique.

Mais répondre à cette question par une augmentation des tarifs, est une erreur.

Augmenter les tarifs pour tous les abonnés, usagers quotidiens et parfois obligés des transports publics, alors même que l’on constate une précarisation de la situation d’un nombre croissant d’abonnés, est plus que déplacé en cette période.

Un « cadeau » de fin d’année bien particulier dont se seraient bien passés les retraités, les salariés mais aussi les étudiants, les collégiens et lycéens et surtout leurs parents.

Par ce choix, M. Lemaignen éloigne l’AgglO de l’objectif d’efficacité au bénéfice de toute la population et marque ainsi son absence de volonté et de vision à long terme.

Car on ne peut pas souhaiter le développement de l’usage des transports en commun d’un côté et de l’autre augmenter de manière significative les abonnements.

Les choix doivent être clarifiés et la volonté doit être retrouvée pour permettre de créer une réelle alternative crédible à la voiture en centre ville et dans toute l’agglo et ainsi lutter à la fois contre les embouteillages et, à notre échelle, contre le réchauffement climatique.

L’AgglO d’Orléans, présidée par l’UMP, fait donc fausse route en pénalisant encore les usagers quotidiens, alors que l’on devrait, à l’inverse, donner des signes clairs d’une volonté de privilégier les déplacements en transport en commun partout dans l’agglomération.

En matière d’écologie, passons enfin de la parole aux actes.

Read Full Post »

Il ne fait pas bon être collégien, lycéen, étudiant, voir même sénior dans les transports en commun orléanais. Comme le soulève très justement Pascal, les abonnements annuels vont augmenter de 4% au 1er Janvier 2008. (le cadeau de fin d’année de la droite orléanaise…)

C’est donc ça la réponse de la droite aux problèmes de circulation ? au developpement du transport en commun pour réduire l’utilisation de la voiture en centre ville ? Ou est-ce comme le souligne Pascal, plus facile de toucher une population qui n’a pas de voiture ???

Etonnant non ?

Exemple:

Un adulte payait 325 euros pour une année. Il devra payer maintenant 338 euros soit une augmentation de 13 euros. C’est de la diminution du pouvoir d’achat ?

Un étudiant paye le même prix qu’un sénior (les mêmes besoins ??, c’est un autre débat), ils voient (étudiant et sénior) leurs abonnements à l’année augmenter de 8 euros.

Read Full Post »

Joyeux Noel à TOUS

Un petit article pour vous souhaiter un joyeux noel.

N’abusez (pas trop) des bonnes choses…

Read Full Post »

Older Posts »