Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mars 2008

http://www.1001-opportunites.fr/

La région Centre a des atouts et le fait savoir. Pour promouvoir le territoire régional dans les secteurs du commerce, de l’artisannat ou de l’agriculture. La Région recense les entreprises à reprendre dans les 6 départements de la Région et permet la rencontre entre cédant et repreneurs potenciels.

Un site à ne pas manquer…

Read Full Post »

Pour avancer, il faut comprendre. Loin de moi l’idée d’avoir l’analyse exacte de cette défaite, par cet article je souhaite juste partager une première réflexion et lancer un échange sur ce sujet.

Quelles sont les raisons possibles d’une défaite ?

Il peut s’agir du contexte nationale sur lequel nous n’avons aucune prise, l’équipe proposée, le tête de liste désignée, le programme rédigée, la campagne mise en place, la sociologie du territoire, le bilan du sortant. Dans chacune de ces raisons, il y a un volet « perception ». Ce que l’on perçoit comme… (le bilan, le programme…) qui n’est pas forcement la stricte réalité.

Concernant Orléans, on peut dire que le contexte national était favorable à la gauche. Cela s’est également traduit dans le Loiret.

L’équipe ou la liste municipale « Orléans gagnant pour tous » a été saluée comme renouvelée mais manquant d’expériences. Un paradoxe, il faut renouveler mais il faut de l’expérience aux responsabilités municipales… La perception du manque d’expériences a sans doute joué, il a été difficile de montrer les grandes capacités de cette équipe.

Le tête de liste est décrié en cette période de post-défaite. Il faut commencer par rappeler qu’il a été le seul candidat en interne du PS. Il a su rassembler les partis de la gauche en prenant en compte son échec de 2001, mais il a su également rassembler des forces vives d’Orléans dit « société civile ». Certains pensent que si l’on avait mis tel ou tel autre personne on aurait peut être gagné. Je ne suis pas voyant, mais je pense qu’ils se trompent. Jean-Pierre SUEUR a un capital sympathie impressionnant auprès des orléanais, véritablement reconnu pour ses qualités de bosseur, d’homme de lettres et de projets. Il y a pu avoir un vote « anti-sueur »mais qui a du jouer à la marge, sachant qu’il y a eu également un vote « Sueur » détaché des partis et des clivages,  lors de ce scrutin.

Le projet était novateur, créatif tout en restant réaliste. Ce projet avait à la fois l’ambition du long terme et la prise en compte du quotidien et de vraies propositions pour l’ensemble de la ville. En comparant, il n’y avait pas photo, comme on dit. Mais les Orléanais ont-il choisi sur programme ? J’en doute.

La campagne quant à elle, a été dynamique et très présente dans les quartiers. Il nous a manqué de « toucher » le centre ville (également par nos propositions). Après un temps de consultation, concertation important, de nombreuses réunions thématiques et par secteurs géographiques ont été organisées. Une véritable campagne de terrain.

Sur la sociologie de la ville, je ne m’attarderai pas. Il y a eu un vrai renouvellement de la population. Le GPV a la Source avec les nombreuses destructions sans reconstructions, les grands ensembles immobiliers… sont des éléments à prendre en considération.

Le bilan, l’absence de bilan, ou la perception d’un bilan. La rénovation du centre ancien et les fêtes de Loire ont marqué les orléanais. Le Maire du centre ville n’a pas ce titre pour rien. Et pourtant sorti de ces 2 éléments, il y a tant dire. Politique sécuritaire, aucune volonté pour les quartiers, mélange du culturel et de l’évènementiel, vision sportive limitée, peu d’ambition pour l’implantation d’entreprises ou de laboratoires de recherches…

Alors comment analyser le vote au vu de ces éléments. La différence était d’un millier de voix, et donc 501 voix à faire basculer. Sans tomber dans une étude statisticienne des résultats. Il faut en tirer quelques réflexions.

Tout d’abord le vote d’extrême gauche ne s’est pas vraiment reporté si l’on analyse les bureaux où la LCR et LO font leurs meilleurs scores. Ensuite à St Marceau, il est étonnant si l’on compare les résultats des élections municipales et cantonales, de constater une différence de voix entre Michel BRARD et la liste au municipale dont il était en troisième position. Quelques centaines de voix. Enfin, il ne faut pas oublier que les quartiers de La Source et de l’Argonne ont largement voté pour la gauche mais avec des taux de participation qui sont restés assez bas face à ceux du Centre Ville malgré un réel sursaut entre les 2 tours.

Il faut rappeler que l’on attendait une défaite de la gauche dès le premier tour à Orléans. Le sursaut du second tour n’a certes pas été suffisant mais a montré que la campagne, le projet, l’équipe avait su toucher presque la moitié des électeurs (48,6%) . Il faut également souligner que les gagnants représentent 30,73% des inscrits (et donc de la population) tandis que les autres en regroupent 29,10% (source JPM) .

Il faut comprendre nos erreurs et avancer, préparer l’avenir tout en restant vigilant.

Read Full Post »

SIDACTION 2008

Tel : 110
Sortez couvert !

Read Full Post »

Pékin 2008
beijing2008_001.jpg beijing2008_002.jpgbeijing2008_003.jpgbeijing2008_004.jpg
 » Pour obtenir l’organisation des Jeux Olympiques à Pékin, le gouvernement chinois s’était engagé à respecter les droits de l’homme. Aujourd’hui, la violente répression des émeutes au Tibet remet gravement en cause cette parole donnée au mouvement olympique. Les droits les plus fondamentaux ne sont pas respectés : ni l’intégrité des personnes, ni la liberté d’expression, ne sont possibles en Chine.
Monsieur le Président, certains d’entre nous seront vos invités dans cinq mois. Les sportifs que nous sommes avons consacré toute notre existence pour mériter cette récompense : participer au plus bel événement inventé par les hommes.
Nous croyons que les Jeux, au-delà de la marchandisation du sport, des rivalités politiques, des récupérations, représentent ce que l’humanité a de plus pur : le dépassement de soi, la fraternité, l’amitié et le respect entre les peuples.
Nous ne pouvons pas être les otages de la politique, ni la caution d’un régime autoritaire. C’est pour cela, Monsieur le Président, que nous vous demandons, aujourd’hui, solennellement, de respecter votre parole. Ne gâchez pas les Jeux. »

Pour signer l’appel, cliquer ici

Les premiers signataires

1. Christine Arron, Championne du Monde 4 x100 m (2003)
2. Murielle Urtis, Championne du Monde 200 m salle (2003), Championne du monde du 4 x100 m (2003)
3. Yohan Diniz, Vice Champion du Monde 50 Km marche (2007)
4. Romain Mesnil, perchiste, vice champion du monde la perche à Osaka (2007).
5. Vanessa Boslak, perchiste, recordwoman de France (2006)
6. Adriana Lamalle, finaliste championnat du monde du 100m haies et 4x100m (2007)
7. Sophie Duharte, championne de France 3000 m steeple (2007)
8. Romain Barras, champion de France décathlon (2005)
9. Marie Collonvillé, recordwoman du Monde Décathlon féminin (2005)
10. Brice Panel, sélectionné aux Jeux de Pékin sur 400 m et relais 4×400 m.
11. Vincent le Dauphin, 3000 m Steeple
12. Adrien Hardy, champion du monde aviron deux de couple (2003, 2006), médaille d’or à Athènes (2004)
13. Isabelle Severino, gymnaste, championne d’Europe au sol (2005), championne de France barres asymétriques (2006)
14. Frédérique Jossinet, judo médaille d’argent JO Athènes (2004), médaille d’or par équipe (2006)
15. Julien Bahain, vice-champion du monde d’aviron en quatre de couple (2007)

Read Full Post »

Beaucoup d’amis m’on demandé si en tant que conseiller municipal d’opposition je pouvais célébrer des mariages civils (et non religieux !). La réponse est simple OUI mais…

Un peu de droit …

En vertu de l’article L.2122-32 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), le maire et ses adjoints sont seuls investis de plein droit de la qualité d’officier de l’état civil.
Toutefois, les conseillers municipaux peuvent être autorisés à célébrer des mariages sur délégation expresse du maire
(art.L.2122-18 du CGCT). En aucun cas un fonctionnaire municipal ne peut procéder à la célébration d’un mariage.

Dans la pratique …

Lors de la rédaction des documents préparatoires en marie, il suffit aux futurs mariés de préciser le nom du Conseiller Municipal qu’il souhaite pour leur mariage. Celui-ci doit être impérativement disponible le jour du mariage.

Ensuite, il suffit que le conseiller municipal choisi écrive au maire pour accepter la délégation temporaire que lui est faite.

Il faut également préciser…  

Les alliances: Il n’existe dans le Code civil aucun texte prévoyant l’obligation pour les époux d’échanger des alliances ou autres symboles de leur union. Les futurs époux, notamment en l’absence de cérémonie religieuse après la célébration civile du mariage, peuvent demander à échanger leurs alliances devant l’officier de l’état civil. L’échange des alliances reste un symbole qui manifeste une promesse d’amour ainsi que l’engagement de fidélité.

Rien dans les textes n’encadre toutefois cet usage que l’officier de l’état civil, représentant de l’Etat, est en droit de refuser.

La salle : Le mariage est célébré dans une salle de la mairie généralement réservée à cet effet dont les portes doivent rester ouvertes durant toute la cérémonie, car le mariage est un acte public.

Sanctions: Des sanctions civiles, pénales et disciplinaires peuvent être prononcées contre l’officier de l’état civil qui célébrerait un mariage en contravention aux obligations légales existantes. En outre, il pourrait être condamné à verser des dommages-intérêts aux époux en réparation de leur préjudice.

Ainsi, l’officier public est passible d’une amende si le mariage n’a pas été précédé de la publication requise, s’il n’a pas été obtenu des dispenses permises par la loi ou si les intervalles prescrits entre les publications et la célébration n’ont pas été observés.

Read Full Post »

L’actualité est tragique au Tibet, les images et les témoignages sont peu nombreux mais convergent. La Chine accueillera pourtant les JO en août prochain. Il faut souligner par ailleurs que la Chine est la plus grande prison du monde pour les défenseurs de la liberté d’expression.

Nicolas Sarkozy, qui avait prôné lors de la campagne présidentielle une diplomatie des « droits de l’Homme », s’est publiquement exprimé lundi sur le Tibet pour la première fois depuis le début, il y a dix jours, des incidents dans cette région, appelant son homologue chinois Hu Jintao à « la retenue« .

« L’appel à la retenue » de Nicolas Sarkozy après les actes de repressions violentes et meurtrières des chinois contre les tibétains sonne comme une nouvelle agression. Ce silence assourdissant et cette retenue déplacée est largement contestée. Même Alain Juppé accuse: l’Occident demande à Pékin de « tuer avec retenue » au Tibet.

Dans les médias, la question tourne surtout autour du boycott ou non des JO. Mais est-ce vraiment  la question qui préoccupe les tibétains ?

Read Full Post »

Convoqué à 18h vendredi 21 mars, le premier Conseil Municipal s’est déroulé devant un public venu en très grand nombre. Après l’élection du maire, nous avons définit le nombre et les champs d’intervention des adjoints et des délégués. Une surprise, tous les conseillers municipaux sont délégués à quelque chose. Il y en a même qui sont délégué à la « réussite » (sic) un délégué « à l’ouest » (sic). J’y reviendrais bientôt.

Conseil Municipal contenu sacocheIl nous a été remis lors de l’ouverture du conseil  une sacoche contenant divers documents tel que l’agenda 21, un disque Zone Bleu, l’organigramme des services, l’annuaire des associations, le bilan social de 2006 , le statut de l’élu local, un exemplaire d’Orléans mag’, le guide des sports… En plus 2 crayons, une clé USB, et un carnet en matières recyclées.

Il nous a également été remis une boite rouge avec dedans l’écharpe de Conseiller Municipal ainsi qu’une broche et un pin’s avec comme inscription RF et Conseiller Municipal surmonté d’un coq.

Après la séance du conseil, une photo de groupe des 55 est faites sur le péron de la mairie.  Ci-dessous la photo des 13 élus de l’opposition prise dans une ambiance détendue et bon enfant.

Photo des 13 élus de l’opposition Orléans

 

Read Full Post »

Older Posts »