Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2007

Dans la République du Centre de ces derniers jours on pouvait lire que l’actuel maire d’Orléans lançait sa campagne le 17 novembre au parc de la Charbonnière à St Jean de Braye. Non pas qu’il se présente dans cette commune,  mais il n’a pas du trouver de salle disponible en ville.

Le 16 septembre, Serge Grouard disait alors  » Ceux qui se déclarent maintenant n’ont rien à foutre »  » Napoléon disait mûrir très lentement les décisions et les prendre en une fraction de seconde; je mûris ma décision » (Il se prend pour Napoléon…appelez l’asile !!!)

 

 

Faut il en déduire que le maire n’a « plus rien à foutre » ???

Read Full Post »

Read Full Post »

Hall de la charpentrie Orleans

 

Aucun camion ne peut entrer ???

Read Full Post »

Cela ne fait pas avancer le débat mais je me suis amusé…

Read Full Post »

Sans revenir sur les inaugurations à la pelle de tout et n’importe quoi, je souhaite poussé un coup de gueule contre cette majorité fantoche. Le discours n’est qu’autosatisfaction sur son action et omniprésence médiatique soit par l’achat de publicité dans la presse locale, soit par le matraquage de la photo du futur ex maire dans le journal municipal.

Cette majorité n’a que mépris et arrogance pour les orléanais, et n’accepte plus la critique même constructive. Il ne fait pas bon critiquer un bilan en demi teinte. L’agressivité verbale est révélateur d’un malaise. La posture ne tient plus, au bout de 7 ans les orléanais même abreuver de communication excessive, ouvre les yeux sur la politique mise en place durant ce mandat.

Le maire est même devenu schizophrène en votant à l’Assemblée Nationale (il y était pour une fois !)  la suppression des aides publiques pour le transport collectif.

Et oui, Orléans et l’agglo doivent avoir en réserve les fonds nécessaires à moins qu’il ne souhaite vraiment pas mettre en place la deuxième ligne de tram. On se rappelle qu’il avait fait campagne en 2001 sur ce sujet. Il faut également rappeler que 97% des Orléanais en sont content aujourd’hui. On voit là un constat amer, il y a le discours sur le développement durable et le manque cruel d’actes. L’écologie de la communication et du paraitre à défaut de l’écologie du concret et du quotidien. Aucun bâtiment créé en 7 ans ne respecte les normes HQE (hautes qualités environnementales), aucun panneaux solaires installés, aucune réflexion sur la consommation d’énergie… On peut mettre au bilan de l’actuelle majorité un professionnalisme impressionnant dans la création de non évènement. ( inauguration de bout de gare, de fausse rue piétonne…)

Orléans ne peut se construire en opposant les orléanais les uns contre les autres, en privilégiant certains quartiers pour en oublier d’autres.

Je terminerais mon coup de gueule par une citation de Serge Grouard « un mandat ça va, deux on voit les dégâts »

Read Full Post »

Le coût de la construction de la 2ème ligne de tram a été revu à la hausse : 18 millions de plus que prévu !

L’AgglO a voté une demande de déclaration d’utilité publique du tram est-ouest sur la base du tracé prévu malgré les problèmes irrésolus à l’est.

Mais elle se réserve la possibilité de modifier l’itinéraire retenu à Saint-Jean-de-Braye en raison des difficultés soulevées par la traversée de la voie ferrée dans la commune.

Charles-Eric Lemaignen, le président (UMP) de l’AgglO, estime indispensable de poursuivre les études sur le choix d’une solution alternative : le passage au nord de la voie ferrée, via la rue Jean-Jaurès, jusqu’au terminus (variante D2). Il a aussi annoncé que le coût révisé de la deuxième ligne atteindrait 315 millions d’euros, au lieu des 297 envisagés à l’origine !

Deux positions contestées par l’opposition. « Je considère que la commission d’enquête nous invite à faire des économies », a déclaré Laurent Baude, élu de Semoy, en pointant deux moyens de dépenser moins d’argent : renoncer à installer une alimentation électrique par le sol entre la place de Gaulle et la place Halmagrand et choisir la variante D 2 à Saint-Jean-de-Braye.

Christophe Chaillou, maire (PS) de Saint-Jean-de-la-Ruelle, s’est félicité des avancées : « Le tracé, aujourd’hui, est en grande majorité en site propre », mais il a pris le parti de ne voter ni pour ni contre cette délibération en raison de l’indétermination du tracé à Saint-Jean-de-Braye « après six ans de travail ».

« Le préfet est d’accord », a répondu Charles-Éric Lemaignen qui a expliqué que ce procédé permettrait de commencer le plus vite possible un certain nombre de travaux (parcs relais, centre de maintenance, terminus, etc.) et de faire « un vrai choix », entre les deux tracés abraysiens. Mais il n’a donné aucune indication sur la différence de coût entre les deux options.

« Je voudrais que ce ne soit pas seulement une décision comptable qui fasse que l’on bascule vers la D 2 », a demandé, Jacques Chevalier, le maire de Saint-Jean-de-Braye. Il reste à savoir s’il parviendra à convaincre la majorité de ses confrères qui sont partis pour payer, sur la base du projet tel qu’il est, 18 millions d’euros de plus que prévu, en raison des diverses modifications apportées au projet !

(Source La Rep.com)

« Un tram qui roule vaut mieux qu’un canal qui fuit »

 

 

Read Full Post »

brice tout puissant hortefeux

Read Full Post »

Older Posts »