Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Vie d’Orléans’ Category

Mon intervention sur la vidéosurveillance lors du conseil municipal du 30 mai 2008

« J’interviens pour expliquer le choix de l’opposition municipale de voter contre cette délibération et ainsi qu’à la suivante.

La délibération justifie, de manière erronée, la présence de caméra « afin d’améliorer la qualité de vie à l’Argonne » pour la n°45 et « d’éviter tout acte de malveillance » dans la n°46.

Il est bon de rappeler, sans tomber dans la polémique, que l’effet le plus mesurable des caméras de surveillance n’est pas de décourager le crime ou le délit, mais de mieux le détecter et de poursuivre les auteurs. Certaines affaires de crimes et délits ont été résolues dans certaines villes, grâce aux enregistrements fournis par les caméras de surveillance.

Mais qu’en est-il à Orléans : nous ne doutons que notre collègue chargé de la sécurité ne manquera pas de nous citer les affaires résolues grâce à ces caméras. En effet, l’investissement est financièrement lourd, et les citoyens doivent savoir précisément, de manière factuelle, à quoi sert la vidéo-surveillance, et pas seulement par des chiffres dont on sait qu’ils sont plus souvent sujets à critique qu’à approbation.

D’autre part, la question de savoir si la vidéosurveillance prémunit ou réduit les crimes n’a pas été démontrée par les études indépendantes qui furent pourtant conduites dans de très nombreuses villes.

Dans le même sens, l’opposition souhaite participer aux réunions de la commission de contrôle de la vidéo surveillance. Son fonctionnement et son ouverture pourraient faire l’objet d’une réflexion en CM.

Enfin, il pourrait être utile qu’un point soit fait sur les différents réseaux de vidéo-surveillance dont le CSO a, par diverses conventions, la maîtrise.

C’est donc à une nécessaire transparence à laquelle les membres de l’opposition appellent et aspirent sur ce sujet dont l’enjeu est à la fois la sécurité de nos concitoyens mais aussi la préservation des libertés individuelles et collectives. »

Read Full Post »

Village européen Samedi 24 et Dimanche 25 à Orléans

Place du Martroi

  • Stands d’information sur l’Europe : “S’informer sur l’Europe” (en lien avec les relais Europe Direct), “Bouger, vivre en Europe” (en lien avec la plateforme inter-associative Signall),
  • présentation de l’Année européenne du dialogue interculturel, présentation d’Eurovéloroute.
  • Stands d’animation et de découverte.
  • Découverte des actions que la Région Centre mène en Europe et de ses 3 régions européennes partenaires : Malopolska en Pologne, Pardubice en République tchèque, Saxe-Anhalt en Allemagne.
  • Animations pour les enfants (accro branche..) , jeux, concours…
  • Films européens à découvrir gratuitement dans le cinémobile de la Région.
  • Concerts gratuits de musiciens européens et bal de l’Europe le samedi soir à 22 h 00

Une semaine de l’Europe dans toute la région… Demandez le programme !

Un jeu quizz sur l’Europe, vous vous dites européens ? Prouvez le !

Read Full Post »

(en direct) Manifestation du 15 mai à Orléans.

Prêt de 4000 personnes se sont retrouvées aux côtés des lycéens. Il y avait bien entendu les enseignants mais aussi des hospitaliers et des parents d’élèves venus en nombre. Le cortège très bon enfant est parti vers 10h45 du parvis de la cathédrale avant d’y revenir aux alentours de 12h.

(désolé j’ai eu un souci de carte mémoire, donc j’en ai perdu la plupart !)

Read Full Post »

Il y en a des « premières » dans ma toute jeune vie d’élu. Après mon premier Conseil Municipal, ma première représentation officielle. Elle a eu lieu dimanche 27 avril. Dimanche dernier avait lieu comme chaque année une journée dédiée au Souvenir de la Déportation. Cette journée a pour objectif de faire un travail de mémoire sur les pages sombres de notre histoire et honorer la mémoire de ceux qui ont souffert dans leur chair et leur âme.

Une cérémonie qui a débuté par un cortège au départ de derrière la cathédrale pour se rendre au monument de la déportation dans le parc Pasteur. Après un dépôt de gerbe, le cortège a rejoint la place de la Victoire sur le boulevard cher à Miguel. Après un dépôt de gerbe et la montée des couleurs, Madame XXX (j’ai perdu son nom, je me renseigne) est intervenue pour rappeler l’importance de ce travail de mémoire. Cette intervention trouve un écho particulier après les différents évènements récents (profanation de tombes, inscriptions antisémites, déclarations de Jean-Marie Le Pen…).

Une première représentation pleine d’émotion et de sens. Un regret peut être, l’attitude déplacée d’une membre de la majorité vis à vis des élus de l’opposition. Ce n’était vraiment ni le moment ni le lieu…

Read Full Post »

En 2007, c’était « LE » rendez vous salsa du mois … et voici 2008 et son lot « d’après midi latino » !!!

Dj OscarNight a donné le coup d’envoi dimanche 20 avril …
Réservez dès maintenant vos dimanches de 16 à 20h

18 Mai – place de la République

15 Juin – bord de Loire sur le grand ponton

6 juillet – parc Pasteur

3 Aout – bord de Loire sur le grand ponton

21 Septembre – bord de Loire sur le grand ponton.

Pour contacter Dj OscarNight cliquez sur : http://www.dj-oscar-night.com/oscar-night-contact.html

(visuel l’année dernière)

Read Full Post »

Les lendemains de défaites sont bien difficiles.

Chercher le pourquoi du comment envahit nos têtes … On entend ici ou là de nombreuses analyses plus ou moins pertinente (souvent moins) pour comprendre cette défaite. Je ne suis pas persuadé que cette défaite se résume à un seul facteur.

Une défaite et même une victoire peuvent être dues à de nombreux facteurs tel que le projet proposé,  une campagne dynamique, une équipe, la sociologie de la ville, un contexte particulier et pour des sortants  un bilan.  Il faut comprendre un échec pour pouvoir avancer, mais il est encore un peu tôt pour cela…

Il faut surtout réfléchir à l’après. Comment reconstruire ? Comment continuer cette dynamique de campagne si particulière ? Il nous faut mobiliser notre équipe, continuer un travail auprès des jeunes des quartiers qui se sont massivement mobiliésés entre les 2 tours, être une opposition crédible et constructive tout en restant extrèmement vigilant face à cette droite dure . Se construire pour reconstruire.

Read Full Post »

Merci aux 48,6% d’Orléans qui ont voté pour l’équipe d’Orléans gagnant pour tous,

Merci à cette équipe,

Merci aux militants, sympathisants, jeunes de tous les quartiers qui se sont mobilisés fortement durant cette aventure,

Merci à tous ceux qui ont cru en nous

Ce n’est pas une fin mais le commencement de quelque chose …

Read Full Post »

En attente…

Résultats des élections municipales à Orléans (second tour)

Read Full Post »

Canton Carmes-Madeleine

Jean Philippe Grand (PS-Vert-PRG) 29, 6%

JF Strullu (DVD) 7,35 %

JP Gabelle (Modem) 33,86 %

J Viau (UMP) 15, 99 %

C. Wix (PC) 8,50%

FN 4,61%

Canton La Source

M. Ricoud (PC) 33,85 %

Fn 4,47%

M Languerre (UMP) 29,03%

Abderrahim Ghbabra (PS-Vert- PRG) 32,62%

Canton St Marceau

G. Gainier 38,93%

D. Lebrun (PC) 6,08%

FN 4,74%

D. Cornardeau (Modem) 8,73%

M. Brard (PS Vert PRG) 41,50%

Canton St Marc Argonne:

FN 9,56%

M. Prahecq (PS- vert PRG- MRC) 38,52 %

L Rabier (PC) 14,85%

G Mallein (UMP) 28%

V. Noumi (Modem) 9,05 %

Read Full Post »

La soirée électorale avait lieu à la salle Yves Montand. Un grand nombre de sympathisants avaient fait le déplacement. (toujours bon signe !) La tension était palpable avant l’annonce des premiers résultats. Bureau par Bureau, estimation après estimation, la place de la gauche en tête se décelait. La soirée a été dense en émotion avec entre autre la victoire de la gauche dès le premier tour à Chécy, St Jean de la Ruelle, Beaugency, Ingré, Saran… On a également pu fêter l’élection d’une jeune conseillère municipale à Ingré, que je salue ici.

Après une réunion de la Liste, chacun est rentré chez soi pour se reposer un peu avant de se remettre au travail. La soirée électorale s’est fini vers 1h30.

Devant mon ordi, avec tous les résulats et un peu de calme, je peux déduire assez candidement que la campagne est loin d’être terminée. La droite, malgré une campagne de premier tour, a raté son coup. La gauche est devant, de peu il faut l’avouer. La participation est importante en moyenne (56%) mais pas énorme dans les quartiers populaires. On peut donc dire que des « réserves » (je n’aime pas le terme) existent belle et bien. A la fois à gauche mais aussi et surtout dans l’abstention. Beaucoup de jeunes qui s’étaient inscrits et mobilisés pour voter Ségolène Royal, n’ont pas fait le déplacement au premier tour.

A droite, le plein est fait. En comparant avec les résultats des élections cantonales qui avaient lieu en même temps, on constate même un bon report des voix du FN pour le candidat de l’UMP Serge Grouard. Mais se déplaceront-ils au second tour ? A suivre… On peut également constater que Serge Grouard a manifestement atteint sont max au vu du taux de participation des bureaux traditionnellement à droite. J’ai été très étonné par la réaction de Serge Grouard qui pensait l’élection terminée en criant victoire, un peu de respect pour les orléanais qui viendront votés dimanche prochain n’aurait pas fait de mal. Vendre la peau de l’ours… Il va s’en mordre les doigts.

Un bon nombre m’ont demandé mon avis, je vous le donne en exclu: Je suis confiant. Confiant en notre équipe, en notre projet et en nos nombreux militants qui vont se mobiliser fortement pour le porter, être aux côtés des orléanais et aller chercher cette victoire avec une dynamique forte. Je suis aussi et surtout confiant vis à vis des orléanais qui veulent que ça change, ils ne veulent pas subir le déclin tranquille d’Orléans. On nous prédisait une défaite au premier tour, raté. Je pense même que la vapeur va être retournée car une dynamique se crée depuis quelques jours. Certains risquent bien d’être étonnés dimanche prochain…

Il est 3h17, je file au lit… demain je bosse…

Read Full Post »

La gauche en tête à Orléans…

Participation : 56,09 % Nuls et Blancs 2,77 %

Orléans Passionnément 2 ( GROUARD Serge)
17 279 voix 49,43% (26,96% des inscrits)

Orléans Gagnant Pour Tous avec Jean-Pierre Sueur
15 749 voix 45,05 %

Orléans 100 % à gauche (RUIZ Raynaldo)
1 299 voix 3,71%

Lutte Ouvrière MEGDOUD Farida
625 voix 1,7%

Read Full Post »

Les propositions sur l’économie

La Ville et l’Agglomération doivent renouer avec une vraie politique du développement économique et de l’innovation. Cet objectif ayant été négligé durant sept ans, il est essentiel de renouer très vite avec un vrai dynamisme. Cela supposera la création d’une structure plus forte et plus efficace au niveau de l’agglomération et la relance d’Orléans Val de Loire Technopole avec des moyens nettement accrus.

1. Attirer et accompagner la création d’entreprises : La Ville et l’Agglomération devront s’impliquer pleinement pour aider les créateurs d’entreprise et pour attirer les entreprises du monde entier – comme cela a été fait dans le passé. Elles devront s’impliquer pleinement pour éviter les départs et délocalisations d’entreprises de pointe (comme on l’a hélas vu avec Gemalto) et pour développer les relations entre recherche et entreprise, ainsi que la valorisation de la recherche. La Ville oeuvrera en ce sens en concertation avec l’ensemble des responsables économiques. Elle agira avec les salariés et leurs représentants pour la défense et le développement de l’emploi. .

2. Renforcement des moyens d’Orléans Technopole : Les structures d’action économique de l’agglomération d’Orléans ne sont pas à la hauteur d’une capitale régionale. Nous accroîtrons considérablement leurs moyens pour l’accompagnement à la création d’entreprise et également pour faciliter la modernisation informatique des TPE, PME et ainsi améliorer leur compétitivité. Nous relancerons « Orléans Technopole » pour faire d’Orléans un pôle plus fort d’innovation dans tous les domaines, en lien avec l’Université et les organismes de recherche.

3. Une technopole « Val de Loire » : Nous développerons les relations avec Tours et Blois pour créer une vaste technopole « Val de Loire », à taille européenne, dans le plus total respect de l’environnement s’appuyant sur les richesses de notre patrimoine, connu dans le monde entier. Ce sera un projet à la fois économique, scientifique, culturel et environnemental.

4. Nous créerons une pépinière d’entreprises du Web 2.0 en lien avec Orléans Technopole, les instances économiques et l’université. Cette pépinière équipée entre autre du très haut débit permettra une véritable valorisation de notre territoire et développera son attractivité par la prise en compte des nouvelles applications et des nouveaux usages. Autour de cette pépinière, une structure plus large sera mise en place, pour permettre aux entreprises d’accéder à moindre coût aux services et outils nécessaires à leur développement. Une réflexion sera menée pour développer le très haut débit pour les entreprises.

5. Nous nous emploierons pleinement pour promouvoir des pôles d’excellence orléanais dans les domaines du numérique, des nouvelles technologies, de la pharmacie, de la cosmétique, des biotechnologies, de la communication, des industries et technologies de pointe, etc. Nous soutiendrons fortement l’innovation dans ces domaines.

6. Soutien au commerce orléanais de proximité : La ville soutiendra effectivement son commerce en s’opposant à toute création de nouvelle grande surface périphérique dans l’agglomération (ce qui n’a pas été le cas au cours du mandat qui s’achève). La ville soutiendra l’ensemble du commerce du centre-ville (des Halles Châtelet à la Place d’Arc, de la rue de Bourgogne à la rue des Carmes en passant par la rue de la République, la rue Royale, la rue Charles Sanglier et toutes les rues commerçantes du centre-ville), refusant les stratégies négatives qui ont consisté à privilégier une (ou plusieurs) partie(s) du centre-ville au détriment des autres. Un effort particulier sera fait pour permettre aux pôles commerciaux de chaque quartier de conserver leur dynamise et pour les aider à se développer.

7. Création d’un conservatoire de l’Horticulture accompagné d’une revalorisation du Parc Floral

8. La ville apportera son concours à la création d’un service public de la caution, afin de faciliter l’accès aux locaux commerciaux des jeunes professionnels et aux dispositifs favorisant la création de Très Petites Entreprises.

9. La ville renforcera l’économie sociale et solidaire en soutenant les associations et entreprises intermédiaires, la création de service aux familles, personnes âgées et en situation de handicap et le développement du micro crédit. Elle soutiendra tout particulièrement les régies de quartier et les entreprises d’insertion.

10. Nous favoriserons les interactions Université – Entreprise en reconnaissant le rôle de chacun et en facilitant l’accueil d’étudiant en stage, en apprentissage et plus largement l’insertion professionnelle.

 

Read Full Post »

Les jeunes ( et les plus anciens ??) de l’UMP n’ont plus d’arguments et cela se sent de plus en plus.

Après avoir limité le débat à la présence de parisiens (Delanoé entre autre ! ) dans la campagne électorale, ils se sont attaqués aux affiches électorales. Certains vont crier à la désinformation, mais les coïncidences sont trompeuses.

Vendredi soir à la sortie d’un meeting où un parisien est venu apporter son soutien à JPS, j’ai croisé des jeunes UMP-MPF qui collaient sur les boulevards. Ce même soir les affiches électorales de JPS ont été détériorée. Etonnant non ?

De plus la cohérence de cette liste UMP-MPF est difficile car sur les affiches collées sauvagement on pouvait lire également, » le MODEM un coup à gauche un coup à droite« , les candidats MODEM présents sur la liste de Serge Grouard apprécieront…

 

Crédit Photo : Le lac des Signes 

A quand le débat sur les projets pour la ville et les orléanais ??

Read Full Post »

Mais où sont les militants et candidats UMP ? Si l’on en croit la direction nationale, jamais le parti du Président n’a compté autant d’adhérents. Et pourtant ! Il suffit de regarder tracts et affiches pour se rendre compte que le logo est peu utilisé. Pour les élections locales, celles et ceux qui revendiquaient haut et fort leur soutien à Nicolas Sarkozy préfèrent aujourd’hui se dissimuler voir brouiller les cartes. Aux cantonales, on n’y comprend pas grand chose. Certains militants UMP soutiennent le Modem face à l’UMP dans une ville où ils sont sur la même liste. Parfois c’est même un peu plus compliqué quand un ancien de la liste se présente contre un modem soutenu par Serge Grouard et contre un UMP soutenu par Doligé. Vous me suivez ???

Les militants « blancs » (couleurs du K-way) sont peu présents, ils ont décidé de ne pas organiser de rencontres nombreuses dans les quartiers et préférent passer en vélo que d’aller à la rencontre des orléanais. Le choix a été fait de se concentrer uniquement sur la dernière semaine. La droite dring-dring en action. On va finir par croire qu’ils partent battus d’avance. (à vous de juger de l’engouement de Serge Grouard sur les vidéos de Rue89). Sans volonté, avec peu d’idées neuves, un bilan très mitigé, une liste sur le retour alliant droite républicaine et droite extrème, la droite Orléanaise se morfond dans une campagne où elle ne trouve pas sa place. On parle projet, ils critiquent; On parle proximité, ils répondent travaux partout pour éviter le Tram. On parle respect, ils provoquent. La preuve, leur petit tour en vélo devait-il nécessairement passer entre les militants « jaune » ? N’est-ce pas de la provocation gratuite ? Dommage, une campagne devrait rester un moment démocratique intense dans le respect des idées de chacun.

L’équipe d’Orléans gagnant pour tous reste sereine dans une ambiance conviviale fait campagne dans toute la ville avec des soirées rue de Bourgogne, des cafés débats, des pieds d’immeubles, des marchés, du porte à porte, des 8h pour convaincre… La campagne avait commencé par des Forum pour élaborer avec les orléanais le projet, car Orléans ne peut se faire sans les orléanais. L’ambiance est détendue, le programme est plutôt bien accueilli , l’équipe est soudée. Et comme disait la publicité pour la coupe du monde 98, la victoire est en nous !

NB: Bon anniv’ JPS ! La liste lui a offert ce soir une cravate et des chaussettes pour faire campagne !

Read Full Post »

1. « Pauvre Con » de Nicolas Sarkozy

2. « Salope » de Patrick Devedjian

3. « Tocard »  de Panafieu

4. le bras d’honneur d’Antoine Carré 

5.  « Je vais leur péter la gueule » de Serge Grouard

Read Full Post »

Surpris en lisant le dernier tract de l’UMP-MPF local, je me suis inquiété quelques instants sur le pouvoir d’achat de notre cher(e) maire. Il annonçait une indemnité à 1950 euros. Ce qui est bien en soit mais pour quelqu’un qui a suivi quelques cours à l’ENA ce n’est pas énorme. La baisse du pouvoir d’achat et la vie chère auraient-elles fait une nouvelle victime ?

Revenons un peu en arrière…

En 2001, tout juste élu, Serge Grouard se fait voter une augmentation de 92% dès le premier conseil municipal arguant la main sur le cœur qu’une telle fonction ne pouvait se remplir qu’à temps plein. (J’en ai encore les larmes aux yeux). (Source compte rendu de Conseil Municipal 2001)

Il faut rappeler que malgré le fait d’avoir recaser l’artisan des alliances droites- extrêmes -droites en Bourgogne en président de l’Agglo, il reste néanmoins vice-président de cet établissement public.

Mais en 2002, il se présente aux élections législatives dans une circonscription taillée par la Droite (merci Pasqua). Il est élu député. L’indemnité de député selon le site de l’assemblée nationale est fixée à 5 177,66 euros net (hors avantages en nature)

Serge Grouard se targue d’une indemnité de maire de 1950 euros.

Petit calcul savant :

5 177, 66 + 1950 + Indemnité VP agglo ( ?) = 7127, 66 sans l’indemnité d’agglo qui peut s’élever à 1900 euros.

Il faut rappeler qu’un élu ne peut pas cumuler d’indemnité de fonction pour un montant supérieur à 8 100 euros (source assemblée nationale)

Il est atteint par le plafond légal, donc au lieu de baisser ses indemnités de Député, il a choisi d’écreter son indemnité de maire.

Rassurons nous, le pouvoir d’achat du maire est sauvé !

NB: Jean Pierre SUEUR propose que si le maire est également parlementaire, il ne touche aucune indemnité. (p°43)

Read Full Post »

L’information a circulé plus vite que le web 2.0 pour arriver dans la presse avant même la confirmation de Delanoe lui même montrant l’engouement pour cette réunion. L’information reste pourtant vrai. Bertrand Delanoe l’actuel maire de Paris et candidat à sa réélection (archi favori) viendra bien à Orléans le Vendredi 29 février (une date qui ne revient pas tous les ans !!!) à 18h30 au Centre des Conférences .

La majorité parisienne comprenant le PS, les Verts, le PC, le MRC, le PRG mais aussi et surtout ouvert sur les forces vives de Paris, est un signe fort que rassemblée la gauche peut faire de belles choses. Prenons exemple sur cette dynamique pour porter un nouveau souffle pour Orléans et ainsi éviter le déclin tranquille de notre ville. Face à une liste qui ramasse de la droite extrème au centre mou , le projet porté par l’équipe Orléans gagnant pour tous créée une véritable alternative cohérente, innovante et ambitieuse pour Orléans.

Read Full Post »

RdB V : Jeudi 21 févier 2008 à 21h au Hendrix Café (à réserver)

Pensez à vous inscrire TRES TRES rapidement pour réserver assez de tables et ainsi éviter les soucis de la dernière RdB.  (clickez sur la bannière pour s’inscrire sur le Wiki)

Venez nombreux…

Thème proposé: Podcast

Les jours suivants un vote pourrait décider du meilleur podcast de la soirée. (originalité, montage, prise de position, convictions, propositions…)

Read Full Post »

Je ne vous ferais pas l’affront de ne publier que quelques pages du programme pour alimenter mon blog. Voici l’intégrale du programme de l’équipe Orléans Gagnant pour Tous avec Jean-Pierre SUEUR.

Je reviendrai pas la suite aux propositions fortes de ce programme.

Read Full Post »

Le programme de l’équipe « Orléans gagnant pour tous » a été présenté à la presse Mardi 5 février. Il sera diffusé très prochainement à près de 60 000 exemplaires dans les boites aux lettres de la ville mais aussi sur les marchés et les lieux de passages. La distribution est militante et donc bénévole.

J’essayerai de répondre aux différentes questions que vous vous posez sur celui-ci dès sa sortie. Je présenterais également les grandes lignes de celui-ci par entrée thématique.

Je tiens à souligner qu’une élection municipale est un moment intense de débat politique  et citoyen sur l’avenir de notre ville. Il faut éviter de tomber dans la polémique et le jeu des petites phrases que tous, nous condamnons quand nous suivons l’actualité nationale. 

La campagne doit se faire dans le respect de chacun. La confrontation doit se faire autour des idées et des projets. On ne peut plus accepter cette agressivité ambiante néfaste au débat politique.  Des propos déplacés ont été entendu, cela n’est pas acceptable. Appel aux militants de tout bord, sachez rester ZEN.

Read Full Post »

A ne pas manquer: Les mensonges de Serge Grouard  (vidéo)  

 

Connaissant la mauvaise foi de nombreux blogueurs UMP, je précise que les Taggs n’ont pas été fait pour l’occasion, cela évitera de vous énerver encore une fois pour rien 😉

(source vidéo Fansolo)

Read Full Post »

Mata-hari, Grivot ??

Après l’essai d’entrisme au PS de Grégoire Mallein(radical valoisien puis UMP), voilà Martine Grivot (UDF puis Modem mais qui a soutenu Sarkozy) qui vient à la pêche aux idées à une réunion autour de Jean Pierre Sueur.

Etonné, les responsables associatifs venus nombreux ont été très étonné de voir arriver Martine Grivot encore adjointe aux sports à Orléans pour quelques jours.

Elle est apparue à une réunion publique sur « Orléans une ville résolument sportive » où les propositions de l’équipe (première ! ) Orléans gagnant pour tous étaient présentées et ensuite débattues avec les responsables des clubs orléanais venus en nombre (athlé, kayak, judo, basket, karaté, volley, foot, handisport, hand, sport universitaire , floorball…)

Malgré, l’exposé présentant sans complaisance le bilan dans ce domaine en s’appuyant entre autre sur l’article de L’Equipe Magazine qui ne place Orléans qu’à la 32ième place sur 37 (pour les villes de plus de 100 000 habitants), aucune réaction de sa part.

Partageait elle cette analyse ? On ne le saura pas. On ne saura pas non plus le pourquoi de sa venue, car aucun mot ne sera sortie de sa bouche durant les 2 heures du Forum Sport. Serait elle venue pour repérer les responsables sportifs et entreprendre des représailles ? ou tout simplement trouver des idées pour alimenter un programme flou et confus porté par un Serge Grouard de plus en plus nerveux ?

A vous de juger…

nb: je ne sais pas comment la numéro 2 de la liste UMP trouve le temps de venir à ses réunions, ne fait elle pas campagne ? Pense t elle avoir déjà perdu ? ou nos réunions sont elles si incontournables ??

MAJ 11 février : Mata Hari Grivot fait même des fiches sur les présents et les transmet au plus vite à son chef énervé et énervant. De source proche de la campagne peu passionnante, la consigne est donnée de venir à toutes les réunions publiques des « adversaires ». Je me pose une question sur cette stratégie bien particulière. Affaire à suivre… 

Read Full Post »

Proposition de date: Jeudi 21 février 2008

Proposition d’horraire:  21h – 3h

Proposition de Lieu: Hendrix Café (rue de Bourgogne)

thème: Spécial Podcast.

Concours du meilleur podcast fait dans la soirée sur un thème imposé ?

Tout est modifiable (dat, heure, lieu…)… à vos commentaires…

Read Full Post »

Cette période est-elle propice à une République des Blogs ?

Cette question m’est venu suite au commentaire de Lucie qui boycott mon blog durant cette campagne ( 😉  )

Pourtant je pense que c’est d’autant plus le moment que les questions politiques locales sont au coeur de l’actualité. Mais, car il y a un mais, je ne souhaite pas perdre l’esprit RdB. Les RdB sont des moments privilégiés où blogueurs locaux (politiques, économiques) se retrouvent pour échanger sans tabou, sans dogmatisme. Des échanges sur des sujets politiques mais aussi des sujets plus techniques, échange des trucs et astuces…

Je ne veux pas que la RdB dérive en cette période de campagne.

Je me pose cette question qui n’est pas fondamentale mais auquel j’aimerai avoir votre avis.

Read Full Post »

Samedi 2 Février 2008, Action Un Tramway nommé désir.

Nombreux à distribuer place du Martroi, un tract spécifique sur la deuxième ligne de Tram depuis le matin 10h, nous avons vu débarquer vers 15h30 quelques femmes et hommes en blanc venu discuter entre eux .

Ils discutent entre eux, nous distribuons et échangeons avec les orléanais. Rien de bien nouveau, un samedi classique de campagne.

Mais là une nouveauté, plusieurs voitures passent place du Martroi au son des klaxons et des cris de joie. Il s’agit d’un mariage, ils passent à nos côtés en nous saluant. 3 voitures passent, et puis plus rien… On regarde de l’autre côté de la place et on voit M.Montillot et M. Carre barrent le passage à la voiture de la mariée, ils se mettent devant pour lui interdire le passage… ils se sont pris pour des policiers municipaux.

Vous allez me dire, le passage est interdit aux voitures, ce sont des citoyens engagés…

Mais quelques minutes après, un 4×4 passe… les élus de l’UMP ne réagissent pas, étonnant non ?

Au fait, aux fenêtres des voitures il y avait des drapeaux marocains

Read Full Post »

Celle de Miguel sur la fiscalité

Celle de Anne Roumanoff sur Sarkozy

A ne pas rater !!!

Read Full Post »

Un peu déçu, je m’attendais à une liste avec des « people », des stars locales, du strass et des paillettes et un peu plus de renouvellement et de cohérence.

En fait, Serge Grouard a recyclé les anciens élus viellissant (Montillot, Lemaignen, Carré, Grivot, Martin…) et leur a accolé quelques très jeunes atteignant tout juste 18 ans pour faire baisser la moyenne d’age de la liste. On prend un ou deux responsables associatifs en mal de subventions, quelques débauchages à gauche de personnes inconnues pour respecter la consigne nationale, et voilà une liste prête à se lancer dans la campagne. Il manque la cohésion et la cohérence ? Peu importe… C’est une liste d’affichage. On regrettera également l’absence de représentation de l’ensemble des quartiers d’Orléans, Serge Grouard n’a pas le titre de Maire du centre ville pour rien.

Il faut également remarqué que le MPF de De Villiers se voit attribuer la 17ième place, tout un symbole… (Le MPF s’est vendu à l’UMP pour enfin exister, De Villiers est même préssenti au gouvernement)

Ils ont également inventé une nouvelle profession « universitaire« . Il ne s’agit pourtant ni d’un professeur, ni d’un maitre de conférence, ni d’un chargé de TD, ni d’un étudiant ? Mais alors qu’est ce qu’ un « universitaire  » ? Si quelqu’un peut m’éclairer sur le sujet …

En fait « universitaire » à droite cela veut dire « assistant parlementaire » dans la réalité.

Je n’aborderai pas non plus la mise en avant étonnante de la pratique d’un instrument de musique (hautbois, flute…) … ils ont peut être déjà prévu la défaite en pensant se recycler dans l’orchestre d’Orléans !!!

 

Photo de la liste Serge Grouard après la défaite…

Read Full Post »

Après libé LILLE , libé LYON, voilà Libé Orléans.

http://www.libeorleans.fr/

Read Full Post »

Source: www.orleans2008.net

  1. Jean-Pierre SUEUR, Sénateur du Loiret, ancien ministre, 60 ans, La Source (PS)
  2. Joelle BEAUVALLET, Conseillère générale du canton Bannier, Assistante sociale, 51 ans, Bannier (PS)
  3. Michel BRARD, Masseur Kinésithérapeute, 49 ans, St Marceau (PS)
  4. Carole MIKO, Animatrice radio, 40 ans, Bannier
  5. Avelino VALLE, Directeur marketing, 62 ans, Bannier
  6. Marie-Denise NGANGA, Technicienne, 44 ans, La Source (PCF)
  7. Jean-Philippe GRAND, Chef d´entreprise, 43 ans, St Marceau (Les Verts)
  8. Marie-Thérèse NOEL, Cadre commercial, 45 ans, St Marceau (Les Verts)
  9. Marc DEBARBAT, Directeur d’établissement postal, dirigeant sportif (football), 51 ans, St Marceau
  10. Sophie FERKATADJI, Directeur de magasin, 45 ans, Carmes
  11. Dominique LEBRUN, Facteur, 49 ans, St Marceau (PCF)
  12. Corinne LEVELEUX TEIXEIRA, Professeur à l’Université d’Orléans et à l’Institut Universitaire de France, 41 ans, Bourgogne
  13. Baptiste CHAPUIS, Chargé de mission dans une collectivité territoriale, 25 ans, Carmes (PS)
  14. Ghislaine KOUNOWSKI, Pharmacien, 50 ans, La Source
  15. Michel RICOUD, Responsable associatif, 59 ans, La Source (PCF)
  16. Elsa PELLOIE, Etudiante, 24 ans, St Marc Argonne (PS)
  17. Jean-Paul BRIAND, Médecin, 57 ans, St Marc Argonne
  18. Hélène MOUCHARD ZAY, Professeur, responsable d’association, 67 ans, St Marceau
  19. Philippe DELOIRE, Juriste, 49 ans, Carmes (Les Verts)
  20. Annie SAINSON, Commerçante, 51 ans, Bourgogne
  21. Francois REISSER, Directeur de contrôle de gestion, 57 ans, La Source (PS)
  22. Estelle TOUZIN, Restauratrice, 31 ans, Bourgogne (sympathisante Les Verts)
  23. Djamel CHAOUAOU, Agent de maîtrise, 34 ans, Bannier (PS)
  24. Solange GRUWE, Cadre à la CRAM, formatrice sportive (judo), 51 ans, Bourgogne
  25. Daniel RICHARD, Formateur, 59 ans, Bourgogne (PS)
  26. Nathalie HUREL, Mère au foyer, déléguée de parents élèves, 41 ans, Bourgogne
  27. Jean-Luc MIRLOUP, Professeur des écoles, 59 ans, Carmes (PS)
  28. Bakhta CHINOUNE, Assistante maternelle, 47 ans, St Marceau (sympathisante PCF)
  29. Antoine BARDET, Cadre territorial, 35 ans, Bourgogne (PS)
  30. Joëlle RICHARD, Directrice d’association à caractère social, 51 ans, St Marc Argonne
  31. Maxime YEHOUESSI, Technicien Matériel BTP, dirigeant et entraîneur sportif (boxe), 52 ans, La Source (PS)
  32. Marie-Christine TRIBOULAT, Cadre au Rectorat, 53 ans, La Source (PS)
  33. Philippe AURAT, Guichetier à La Poste, 49 ans, Carmes (sympathisant écologiste)
  34. Mary-Bridget FOUCHER, Enseignante, 62 ans, St Marc Argonne (Les Verts)
  35. Ambroise PASSEGUE, Médiateur culturel, 28 ans, Bourgogne (PCF)
  36. Nelly LE PENNEC, Infirmière au CHRO, 52 ans, St Marc Argonne (PRG)
  37. Abderrahim GHBABRA, Directeur de centre de formation, 52 ans, La Source (PS)
  38. Sophie QUENTIN, Cadre de gestion, 47 ans, Carmes (sympathisante écologiste)
  39. Emmanuel DUHEM, Directeur du travail, 56 ans, Bannier
  40. Fanny PIDOUX, Etudiante, arbitre national de Basket, 23 ans, Carmes
  41. Francesc GIBERT, Musicien, 40 ans, Bourgogne
  42. Nathalie WILLANO, Assistante de direction, 35 ans, St Marceau
  43. Thierry MOURON, Responsable de Ressources Humaines, 56 ans, Bourgogne (PRG)
  44. Lucie ANNETTE NATIVEL, Attachée d’administration, 28 ans, Carmes (PS)
  45. Alain ROUSSELET, Responsable de partenariats économiques, 42 ans, Bannier (PS)
  46. Francine LANCEREAU, Chargée de personnel, 43 ans, Bourgogne
  47. Bernard ARLOT, Gestionnaire technique, dirigeant sportif (volley ball), 51 ans, Bourgogne
  48. Claire WIX, Educatrice, 48 ans, Carmes (PCF)
  49. Daniel TALAGA, Ingénieur goémètre topographe, 49 ans, St Marceau (MRC)
  50. Flavie HORANI, Apprentie, 19 ans, La Source
  51. Laurent RABIER, Directeur d’école, 50 ans, St Marc Argonne (PCF)
  52. Aude PINCZON du SEL, Principal adjoint de collège, 38 ans, St Marc Argonne
  53. Jean-François LUNEBITZ, Technicien en matériel médical, 61 ans, Bourgogne
  54. Sélima BABADJI, Etudiante, 24 ans, Bourgogne
  55. Cyril FACCHINI, Technicien, 39 ans, St Marceau

    Read Full Post »

    LETTRE OUVERTE
    à Madame Fadela AMARA, Secrétaire d’État auprès de la ministre du Logement et de la Ville

    Prévention ou sécuritaire : Le grand écart

    Alors que les émeutes des banlieues de l’automne 2005 ont apporté un coup de projecteur spectaculaire sur le malaise, le mal-être de notre jeunesse, les politiques devant l’ampleur de la crise et dépassés par cet élan spontané, réactif et violent ont répliqué en apportant une réponse musclée à travers un arsenal sécuritaire et des promesses.

    Deux ans plus tard, les promesses n‘ont pas été tenues et la confiance n’a pas été restaurée. L’arsenal répressif s’est cristallisé sur les quartiers dits difficiles et a fini par s’installer dans la routine du quotidien rythmé par une présence policière accrue, une surveillance continue et des contrôles incessants.

    Chasse aux clandestins, couvre-feu et tout cet outillage d’arrêtés municipaux dont la ville d’Orléans s’est dotée pour interdire et contrôler font désormais partie de notre ordinaire.

    Fadéla, venez jeter un coup d’œil dans la cité de Jeanne… Tout y a été expérimenté en matière de surveillance et de contrôle social :

    – Agents de pseudo-médiation appelés blousons rouges dont le rôle est de collecter de l’information pour la municipalité,
    – Surveillance vidéo, renforcement des effectifs policiers et même le concept d « été punch » pour sous prétexte d’occuper les enfants, mieux les surveiller en leur proposant des activités à la place des vrais spécialistes de l’animation de rue que sont les associations de terrain…

    Alors que l’on dégage de vrais moyens pour sécuriser et réprimer, on saupoudre pour faire un vrai travail de prévention et tisser du lien social.

    Pour éradiquer cette jeunesse qui se désespère, pour dissimuler le mal de vivre ; aujourd’hui, après avoir rasé le centre Bélassor à Beauchamps quartier enclavé d’Orléans La Source on parle même de détruire le Centre commercial 2002 :

    « On ne construit pas de la vie en démolissant ».

    Dans mon livre, « Banlieues, de l‘émeute à l‘espoir » Collection L’écrit d’alarme, Regain de lecture qui reste le témoignage d’un ancien éducateur de rue, je fais la démonstration à travers des histoires de vie que c’est en tissant du lien social, en agissant en amont sur les causes et non pas seulement sur les conséquences que l’on débâillonnera cette jeunesse qui se désespère et que l’on ravaudera les trous de notre société.

    Il est encore temps de ne pas se résigner et de redonner des moyens aux acteurs de terrain, de soutenir le tissu associatif et à nos élus d’accepter de dire qu’ils ne savent pas forcément tout et qu’il est encore temps de laisser travailler « librement » les professionnels du social, en tout cas de les consulter et de les écouter. Il est encore temps, mais il n’y a plus de temps à perdre.

    Lorsque votre voiture ou le tram tombent en panne : Qui allez-vous voir ? Un technicien ou un élu ? Alors quand notre société tombe en panne de lien social, pourquoi les élus auraient la réponse et que l’avis éclairé des spécialistes du « social » ne serait même pas recueilli ?

    La Banlieue a grondé et si l’on ne prête pas une oreille attentive à la parole de notre jeunesse, si l’on continue à réprimer pour réprimer, si nos élus s’entêtent à ne pas enfin rééquilibrer sécuritaire et prévention, c’est un tsunami qui déferlera et des lendemains qui déchantent qui assombriront notre vie au quotidien.

    Tendre l’oreille puis tendre la main, se rencontrer et échanger c’est déjà un grand projet. « Personne ne naît mauvais, on le devient ».

    Travailleur social depuis près de 20 ans sur ce vaste ensemble bétonné qu’est le quartier de La Source, j’essaie modestement de faire entendre ma voix et à travers mes positions de redonner une place à ceux que l’on rejette sur le bord du chemin et je vous invite à lire mon ouvrage qui reste un témoignage d’actualité… autant qu’un cri du cœur !

    Le 7 septembre dernier, date à laquelle vous avez en Conseil des ministres présenté l’esprit de votre plan Banlieue, je vous avoue que j’ai été perplexe, mais pas plus que j’aie été surpris de votre engagement auprès de Sarkozy que je n’arrive pas à considérer comme le président de notre République tant il a désacralisé la fonction de chef d’État.

    Enfin !!!

    Sachez malgré tout que je ne doute pas de la sincérité de votre engagement mais je reste très réservé.

    En effet, nombreux sont les ouvrages, les rapports notamment de « banlieuscopie » qui ont analysé les problèmes de banlieue et j’accuse nos élus d’être de vrais faux-culs devant leur manque de volonté chronique de se donner les moyens de répondre à cette crise de notre jeunesse, plus particulièrement celle qui habite de l’autre côté de la rue. (du mauvais côté ?)

    En ce 23 janvier 2008, j’attends et je m’interroge !

    J’ai l’impression que votre ministre de tutelle ; Madame Boutin dont on connaît la sensibilité, les origines sociales et les convictions politiques si éloignées des vôtres ne vous laisse tomber, que Monsieur Sarkozy plus préoccupé par la main qui tient le bâton que par celle qui passe le témoin ne vous coupe l’herbe sous le pied et nous propose le 8 février un plan Banlieue au rabais en cette période de solde.

    Vous êtes porteuses d’espoir et d’ailleurs, vous avez baptisé ce plan « Espoir Banlieue » qui fait résonance avec le titre de mon livre sorti le 21 février 2007 ! (avant les élections présidentielles !). « BANLIEUES, de l’émeute à l’espoir »

    J’aurais aimé partager avec vous mes propositions pour l’Espoir-Banlieue comme par exemple une autre approche de la notion du travail à laquelle je préfère le concept d’utilité sociale.

    En effet, quand j’entends Sarkozy proposer à chaque jeune un travail ou une formation à condition qu’il se lève tôt… Quelle connerie et quelle ignorance. De quels jeunes parle-t-il ?

    Même avec la meilleure volonté du monde ; il y a des jeunes qui sont tellement cassés, tellement déstructurés qu’ils seraient bien incapables de se lever et de tenir le rythme de travail… Et à ceux -la il faut d’abord donner, donner de la dignité, donner un espace du possible et peut-être avant tout la possibilité de se sentir utile socialement. Il sera bien temps plus tard de se former ou de trouver un emploi… J’ai des propositions en ce sens !

    Il faut aussi à mon avis débâillonner notre jeunesse et leur donner enfin l’accès aux médias. Je propose que chaque journal consacre un espace d’expression possible à tous ces jeunes et que cette page fut elle blanche existe au moins symboliquement. Tout comme au journal télévisé de 20 heures, je propose que l’on consacre chaque jour un reportage de quelques minutes, une galerie de portrait, le parcours de réussite d’un jeune afin d’échapper enfin aux stigmates des faits divers… (il existe bien la maison « Leroy Merlin ! »).

    Je propose aussi la création de Maisons de la citoyenneté qui soient de vraies Maisons pour tous, lieux d’échanges et de rencontres intergénérationnels où l’on pourra enfin construire de vrais projets (culturels, sportifs, musicaux etc..)

    Ces propositions et j’en ai encore tellement en réserve comme l’accès au logement social pour les jeunes qui entrent dans la vie active et les jeunes couples, le renforcement des effectifs de travailleurs sociaux (animateurs, éducateurs de rue et tout adulte-relais pour aller à la rencontre des ces jeunes), la nécessité de soutenir le mouvement associatif… Il faut se donner les moyens de favoriser toute action et initiative qui participent et j’en suis convaincu, au remaillage du lien social : On ne peut plus faire l’économie de favoriser la rencontre et l’échange…

    L’enjeu de la Banlieue n’a d’égal que l’enjeu environnemental car si on n’y prend garde, on va crever des désordres sociaux et des désordres écologiques… Leurs déséquilibres participent de la même analyse : l’homme est un loup pour l’homme.

    Entre l’avidité de Sarkozy et le conservatisme de Boutin, y a-t-il une place pour la conviction de Fadéla ? Je me pose la question et… j’attends.

    Bien évidemment, Madame je reste à votre disposition pour échanger avec vous si vous pensez qu’un modeste travailleur social puisse vous enrichir de son vécu.

    Yves BODARD

    Read Full Post »

    « Newer Posts - Older Posts »