Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Politique Nationale’ Category

magauche. net

A découvrir…

Read Full Post »

Nadine Morano reproche à la secrétaire d’État ses «dérapages» verbaux.

Traitée de «Castafiore» par Fadela Amera, hier sur RTL, Nadine Morano persiste : selon elle, «le comportement du secrétaire d’État chargé de la Politique de la ville n’est pas digne d’un ministre de la République».

La polémique a débuté au lendemain des violences qui ont suivi l’accident de Villiers-le-Bel, quand le porte-parole de l’UMP s’est étonné du silence de l’architecte du futur «plan banlieues» du gouvernement. Réponse de l’intéressée : «Nadine Morano, elle est sympa, mais elle énerve tout le monde, tout le monde la fuit.» «Quand on n’est pas d’accord avec Fadela Amara, on se fait insulter ! remarque Nadine Morano. C’est déplorable, mais ce n’est pas le plus grave. Les parlementaires commencent à en avoir l’habitude, puisqu’elle est coutumière de ce genre de dérapages. Ce que je lui reproche, c’est d’encourager les jeunes de banlieue à s’enfermer dans une caricature en adoptant leur comportement et leur vocabulaire. Quand on utilise des expressions comme “à donf” ou “je kiffe” dans un entretien d’embauche, on n’est pas pris.»

Sauf peut-être au gouvernement, puisque Nicolas Sarkozy apprécie le ton de Fadela Amara. «À tort», selon le député de Meurthe-et-Moselle, fille de chauffeur de poids lourd nancéen et qui a «vécu vingt-trois ans dans les cités». Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, n’a plus qu’à inviter le secrétaire d’État à la Ville à un nouveau «petit déjeuner» d’explication au siège du parti présidentiel.

source Le Figaro

Read Full Post »

Le fric, c’est chic..Enfin un classement où la France est presque sur le podium mondial : Celui du salaire des chefs d’état !

1er : Bertie Ahern, le premier ministre irlandais est payé 310,000€ mais on peut comprendre au vu de son action au gouvernement qu’il soit le mieux payé.

2éme : Georges W. Bush président de la première puissance mondiale avec 272,000€

3ème : Gordon Brown avec 262,000€.

4ème : Nicolas Sarkozy, 240.000 € Bravo… On va gagné, on va gagné….

Nous aurons un ricanement condescendant pour Angela Merkel, la chancelière allemande ne touche que 190,000€… Minable… La honte… A quoi ça sert de rétablir l’économie allemande, de relancer la croissance et de pulvériser des records d’exportation si c’est pour gagner si peu ?

Bien sûr les jaloux diront que la France étant le 6e pays du monde, le salaire du président français est largement surévalué. Ou qu’au vu de la performance économique du pays, le salaire du président est hors norme. Je répondrais qu’il faut bien que Nicolas 1er compense la médiocrité de Christine Lagarde, sa minitre de l’économie, dernière de la classe européenne…
Notre politique économique est en effet considérée comme la pire de l’Union.

nb: Une idée, en passant : le podium n’est qu’à 22.000 € de plus… Une misère… Et si on diminuait un peu le SMIC pour augmenter le président et griller sur le poteau cet anglais perfide de Gordon Brown? C’est pas une bonne idée ça ? Et puis un podium, ça mérite des sacrifices…

nb2: Sarkozy avec son augmentation de salaire n’a que suivis l’augmentation de Serge Grouard, COPIEUR…

Le FRIC c’est chic…

Read Full Post »

Dominique SOPO était hier à Orléans. Malgré une actualité particulière avec le passage au Conseil Constitutionnel de la loi sur les tests ADN et sur les enquêtes ethniques, et un emploi du temps surchargé, il a passé l’après midi et la soirée à Orléans. Après son arrivée à Orléans, et son passage à quelques médias locaux, il s’est rendu à un café débat au bar PMU de l’Argonne (prononcé  Argogne).

Dans une ambiance enfumée, un débat très riche s’est instauré entre des jeunes et  le leader de SOS  Racisme.  Après une courte introduction, les questions fusent, les situations  et les exemples de discriminations subies sont malheureusement nombreuses. Des réponses concrêtes sont apportées, des moyens d’action pour la municipalité sont évoqués. Dominique SOPO a rappelé également que deux plaintes pour discrimination ont été déposées contre OPHLM de la ville d’Orléans et sont en cours de traitement par le tribunal.

Après cet échange, une réunion a été organisée à La Source. (photo ci dessus) . Le choix était cornélien en arrivant dans la salle Pellicer, à droite (n’y voyez aucune vision politique… quoique…;-) )une réunion avec l’évêque, à gauche la réunion en présence du président de SOS racisme.

Un auditoire peu nombreux certes mais captivé a écouté une présentation rapide de Dominique. Je reviendrai par la suite sur les moyens que peut mettre en place une municipalité pour lutter contre les discriminations que nous avons abordé hier soir.

Un échange constructif a rythmé la soirée. Les présents ont salué la fraicheur et le dynamisme du représentant de SOS Racisme présent.

 La réunion s’est terminée autour d’un verre et de quelques gâteaux, où l’on a pu échanger sur la situation politique locale et nationale. Un échange particulier sur la situation du Togo a clos la journée marathon.

Read Full Post »

La réforme est désormais enclenchée : le gouvernement réformera les régimes spéciaux de retraite. Ces régimes concernent 5% des retraites en France. Ils ont été obtenus par des luttes sociales des salariés et institutionnalisés en 1945 lors de la création de la sécurité sociale. Pour réformer les régimes spéciaux la droite n’hésite pas à marteler de faux arguments.

Au nom de l’ « équité » martelée sans cesse par la majorité. C’est oublier un peu vite que si les bénéficiaires de régimes spéciaux cotisent 37,5 annuités, et peuvent donc prendre leur retraite entre 50 et 60 ans, il y a plusieurs contreparties. Les salariés des régimes spéciaux cotisent davantage, ils ont donc un salaire moindre.
D’autre part, le montant de leur retraite est inférieur, car le taux de remplacement, c’est-à-dire le niveau de la retraite par rapport au dernier salaire, est inférieur au taux de remplacement des autres salariés.

La question de l’âge à la retraite pose l’argument massue de la droite qui est la question du financement. Mais, s’il est vrai que notre système de protection sociale n’est pas suffisamment financé, il faut s’interroger sur les choix politique qui sont faits.
En effet, comment ne pas trouver aberrant d’entendre Sarko expliquer qu’il existe un problème de financement de la sécurité sociale, alors que dans le même temps il exonère les entreprises de cotisations sociales, et les heures supplémentaires ? Si déjà le patronat était réellement mis à contribution pour financer la protection sociale, notre système s’en porterait un peu mieux. Quid également des revenus non taxés ? (stock option)

Par ailleurs, les salariés des régimes spéciaux n’auraient plus de raison d’en bénéficier car la pénibilité pour laquelle ils l’avaient obtenue n’existerait plus. Si l’évolution technique a fait évoluer les métiers, la pénibilité n’a pas disparue pour autant. Une étude récente démontre que les conducteurs de train, par exemple, sont en moyenne trois fois plus stressés qu’à l’époque où ils devaient mettre du charbon pour faire avancer la locomotive.

 La droite pointe toujours du doigt les régimes spéciaux de la SNCF ou d’EDF-GDF mais n’évoque jamais le financement des retraites des professions libérales, des agriculteurs etc qui sont largement co-financées par les cotisations des salariés.
Pour le gouvernement UMP la réforme des régimes spéciaux n’est qu’un coup d’essai. Cela s’inscrit dans la lignée des précédentes contre-réformes que la droite à enclenchée lorsqu’elle était au pouvoir.

Après cette réforme, Sarko l’a déjà annoncé, il veut réformer l’ensemble du système des retraites et faire travailler les salariés plus longtemps, parce que l’on vit plus longtemps. Je ne partage pas cette vision, loin de là…

Le travail ne doit pas occuper la totalité de la vie d’un travailleur, que celui-ci doit pouvoir bénéficier de temps libre. (A quand le retour du ministère du temps libre !) A la compensation financière et aux retraites anticipées dues à la pénibilité du travail, il faut une prise en compte des nouvelles formes de pénibilité, « comme le stress ou les troubles musculo-squelettiques« , en amont. Une bonne qualité de vie n’a pas de prix et ne peut pas être compensée par des compléments financiers. Le dialogue entamé entre les partenaires sociaux doit aboutir à des propositions concrètes pour que travail ne rime plus avec « souffrance ».

Read Full Post »

Le Président les avait froissé avec une citation du livre de Yasmina Reza, « L’Aube le soir ou la nuit »: « Qu’est-ce qu’on va foutre dans un centre opérationnel sinistre à regarder un radar?« , aurait-il dit lors d`une visite à Plouarzel.

Le 6 novembre, le chef de l’Etat a eu un accrochage avec des marins pêcheurs. 

Un pêcheur breton en grève:  » il ne pleut que sur les cons « 

Le chef de l’Etat, Sarkozy: « et bien, il doit pleuvoir souvent ici« 

La preuve en vidéo : http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/index.php?id_video=2067

Read Full Post »

Dans un édito au vitriol, le prestigieux quotidien américain dénonce une «nouvelle loi hideuse» et dresse un parallèle avec certaines lois de la France de Vichy.

 

«Les questions d’immigration font ressortir les pires instincts des hommes politiques qui devraient être plus raisonnables». Dimanche, le New York Times a publié un éditorial corrosif intitulé «Bigoterie pseudo-scientifique en France», pour vilipender le projet de loi sur l’immigration de la France, et notamment la mise en place de test ADN, qualifiée de «loi hideuse».

«Les tests ADN peuvent être utiles pour établir la culpabilité ou l’innocence dans une affaire criminelle. Mais ils n’ont rien à faire dans une loi sur l’immigration», peut-on lire.

Leçons de l’histoire

Le quotidien ne comprend pas que la France n’ait pas retenu les leçons de son histoire. «Des notions pseudo-scientifiques de lignée pure ont été introduites avec de conséquences tragiques, sous l’occupation par les Nazis et leurs collaborateurs de Vichy».

Fort de ce constat, le New York Times estime que Nicolas Sarkozy «aurait pu intervenir pour stopper ce projet de loi à n’importe quel instant, et en a encore la possibilité», mais «ne le fera sans doute pas».

«Alors qu’il est lui-même le fils d’un immigré hongrois, Mr Sarkozy s’est fait un nom politique avec ses critiques acerbes sur les immigrés récents, et notamment sur ceux originaires d’Afrique du Nord», affirme le quotidien qui voit dans cette thématique un levier électoral.

Et de conclure : «Nicolas Sarkozy veut être considéré comme un homme d’Etat. Qu’il agisse en tant que tel.»

(source lefigaro.fr)

Read Full Post »

Les avocats du barreau d’Orléans ont voté lundi une grève reconductible de 48 heures pour protester contre la réforme de la carte judiciaire préparée par le gouvernement. Rachida Dati, ministre de la Justice, a annoncé samedi la suppression de 14 petits tribunaux d’instance situés dans le ressort des cours d’appel d’Orléans et de Bourges.

Communiqué du Parti Socialiste

Communiqué du Syndicat de la magistrature

Read Full Post »

http://www.dailymotion.com/video/x37pky_benabar-le-racisme-pour-les-nuls_music

http://www.dailymotion.com/video/x37pl3_benabar-le-racisme-pour-les-nuls_music

2 Vidéos incontournables sur le meeting concert contre les tests ADN

UNe chanson inédite de Bénabar: « le racisme pour les nuls »

Read Full Post »

La garde des Sceaux, Rachida Dati, a annoncé samedi à Bourges la suppression de 11 tribunaux d’instance dans le ressort des cours d’appel d’Orléans et de Bourges, a constaté un correspondant de l’AFP.

 

« Ce n’est pas une réforme mécanique, a insisté la garde des Sceaux au cours d’une conférence de presse. J’ai adapté (les décisions) en terme de contentieux et de réalités territoriales », a-t-elle dit.

 

Mme Dati a également affirmé sa volonté de renforcer le pôle instruction dans les TGI. A la suite de l’affaire d’Outreau, « il y a une volonté d’améliorer le travail des magistrats de l’instruction, qu’ils soient mieux encadrés et moins isolés, notamment dans les affaires difficiles », a-t-elle dit.

 

Entre 150 et 200 manifestants, dont une vingtaine d’avocats en robe, attendaient la ministre qui n’est pas allée à leur rencontre.

 

La ministre a lancé une vaste réforme de la carte judiciaire qui vise à rationaliser l’organisation des 1.200 juridictions françaises implantées sur 800 sites. Ce plan inquiète les élus locaux, les avocats et les magistrats des petites villes qui redoutent la fermeture de leur tribunal.

(dépêche AFP publiée par 20 minutes)

Read Full Post »

Le Premier ministre a qualifié samedi l’amendement ADN du projet de loi sur l’immigration de « détail ». Cela n’est pas sans rappeler le « détail de l’Histoire »utilisé par Jean Marie Le Pen pour parler des chambres à gaz.

Au centre de ces débats, le « célèbre » député (Var) UMP Thierry Mariani, auteur des deux propositions d’amendement décriées, dont celle sur l’autorisation de statistiques raciales et ethniques. (sans commentaire) Ce même Mariani a farouchement combattu le PACS… un proche de Vanneste surement…  (une vidéo pour écouter leurs arguments sur l’homosexualité… écoeurant)

Rappel

 

 

 

 

 

Read Full Post »

Read Full Post »

En instaurant des tests ADN pour prouver une filiation dans le cadre d’un regroupement familial, l’amendement Mariani, adopté par l’Assemblée Nationale, fait entrer la génétique dans l’ère d’une utilisation non plus simplement médicale et judiciaire mais dorénavant dévolue au contrôle étatique.
La pétition en ligne

Read Full Post »

Mis en ligne mercredi matin, le nouveau site internet du président Sarkozy rappelle fortement le QG virtuel du… candidat Sarkozy. Mêmes couleurs, même design. La structure et les rubriques ne changent pas, et les vidéos, outils de campagne durant la présidentielle, se taillent toujours la part du lion. La « NS-TV » devient donc pour l’occasion la « PR-TV », sans toutefois changer de logo. Modification symbolique : le portrait de Nicolas Sarkozy affiché à la « une » troque le sweat zippé contre un costume plus solennel. Mais là encore, la photo évoque des souvenirs. Et pour cause : il s’agit de celle utilisée pour l’affiche officielle de la campagne présidentielle.

(source Le Figaro .fr)

 

Read Full Post »

J’ai découvert sur le site des Gracques le manifeste de la gauche moderne. Même si je ne partage pas l’ensemble de leur analyse,  je pense qu’ils permettent de mettre à plats des valeurs qui fondent l’engagement socialiste. Malgré tout je trouve ce texte trop tourné vers un social libéralisme hypothétique… A vous de juger !

  » La gauche est la force de ceux qui sont sans force, la voix de ceux qui sont sans voix. Elle l’est à l’échelle des nations, en prônant, au nom de ses valeurs universelles, un ordre mondial fondé sur  la paix, le droit et le développement. la suite ici

Read Full Post »

Santé
– Nicolas Sarkozy démontre la faiblesse de son discours sur les questions de santé. Il n’énonce aucun objectif sanitaires mais s’en tient à une approche comptable limité. Les franchises annoncées pour le PLFSS le sont dans le seul but de maîtriser les déficits alors que les précédentes mesures de ce type n’ont jamais atteint leur objectif (1 €, forfait hospitalier…). Elles contribuent à la santé à deux vitesses que le président dénoncera trois lignes plus tard.
– La « responsabilisation » de patients, qui sont pourtant soumis à un parcours de soin et qui sont les acteurs les plus mal informés du système, sera bien plus forte et injuste que les vagues intentions annoncées concernant la responsabilisation des professionnels de santé. Encore une fois, la santé n’est traitée que comme un marché, ignorant toute logique de prévention. Enfin, l’annonce d’un débat sur la répartition de la prise en charge des risques entre Assurance Maladie et complémentaires annonce la volonté de nouveaux transferts de charges vers les assurés sociaux. L’annonce du renforcement des aides à l’acquisition d’une complémentaire ne trompera personne : ces aides sont causes d’effets de seuils et maintiennent des populations entières sans protection. Particulièrement les jeunes qui sont 25 % à renoncer à des soins faute d’argent.

Retraite et régimes spéciaux
– Sarkozy ne se gène pas pour mentir en ce qui concerne le régime des retraites. Selon lui, la pénibilité au travail n’existerait plus et l’espérance de vie des bénéficiaires de régimes spéciaux seraient « égale voire supérieure » aux bénéficiaires des autres régimes. Les régimes spéciaux n’auraient plus de sens car les situations qui les justifiaient ne seraient plus valables aujourd’hui. Il y a là une contradiction avec son intervention précédente sur le sujet où il évoquait la nécessité de mieux prendre en compte toutes les situations de pénibilité.
– Le Président veut aligner les régimes spéciaux sur ceux de la fonction publique. Nicolas
Sarkozy choisit d’affaiblir toute velléité de protestation sociale en opposant les salariés entre eux , alors que se profile la phase de renégociation de la réforme de 2003 qui concernera l’ensemble des salariés. Nicolas Sarkozy s’attaque aux « privilèges » de personnes gagnant souvent moins de 2000 € par mois, alors qu’il vient d’offrir 13 milliards d’Euros de cadeaux aux plus riches…

Faiblesses
Nicolas Sarkozy évoque le chômage des jeunes mais ne propose aucune piste de travail en la matière. Ennuyeux alors que le niveau de chômage des jeunes est un des plus élevés. Quand Sarkozy propose de maintenir les seniors en activité, il n’offre en revanche aucun espace aux jeunes dans le monde du travail.
Le Président affirme sans sourcilier que le travail est la seule source de financement de la
protection sociale possible. Ni les stock options, ni les revenus du capital ne seront donc mis à contributions alors que le président prétend vouloir encourager le travail. Le financement de la protection sociale n’est pas assuré dans ces conditions. Nous suggérons plusieurs pistes à Nicolas Sarkozy : remise à plat des 25 Milliards d’euros annuels des exonérations de cotisations sociales, remise en cause du paquet fiscal, établissement d’une fiscalité sur les stock options (5 milliards d’Euros potentiels) et de nouvelles recettes comme une contribution sur la valeur ajoutée au sein de l’entreprise. On devine déjà les déclarations à l’avenir sur les trop grands déficits : qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.

Le grand discours social du Président se limite à des annonces toujours plus dures avec les
faibles et faibles avec les forts en matière de politique sociale ; l’absence de politique
économique viable et la faiblesse de la croissance ne pourront être compensées par des
sanctions et l’affaiblissement de notre modèle de protection sociale. La droite qui dénonçait il y a quelques années un « traitement social » du chômage applique un traitement libéral aux chômeurs, qui n’aura aucun effet sur un niveau d’activité anémié par la faiblesse de l’investissement et de la consommation.

Read Full Post »

Nicolas Sarkozy n’hésite pas à passer par des schémas absurdes qui visent à faire reposer la crise de l’emploi et le chômage qui pèsent sur la société uniquement sur les prétendues défaillances du système social. Toujours dans une logique de mystification, il transfère toute responsabilité collective sur les épaules des individus en expliquant qu’on ne peut pas demander aux Français d’être « solidaires » s’ils ne sont pas « responsables ». Cela lui permet de créer des amalgames sur le modèle chômeur=fraudeur. Par ailleurs, il se fait le chantre du dialogue social mais le réduit à un rôle de caution pour justifier la casse de notre système social. Le calendrier d’annonces et de négociations affiché risque de conduire à une succession de démantèlements profonds.

35H
– Les 35 H seraient responsables du chômage. Nicolas Sarkozy oublie que c’est lors de la mise en place de ces 35H que la France a créé le plus d’emplois ces 20 dernières années.

– Nicolas Sarkozy propose de donner plus de place à la négociation d’entreprise et de branche sur la durée du travail ce qui revient à supprimer l’idée de durée légale du travail.
– Alors que la droite est au pouvoir depuis 6 ans, Sarkozy annonce un troisième « assouplissement», le chômage, c’est toujours « la faute aux 35H ».

SMIC et pouvoir d’achat et minimas sociaux
– Nicolas Sarkozy ne doit pas être au Smic : pour lui, le Smic progresse « fortement ». Il
annonce la suppression de l’augmentation du Smic pour la remplacer par un comité d’expert chargé de proposer des recommandations au gouvernement…que le gouvernement pourra ne pas appliquer. C’est le gel du salaire des Smicards qui se profile. Bel encouragement au travail !
– Alors que le Smic pourra ne plus être augmenté, la seule mesure proposée sur les autres
salaires est une conférence sur l’emploi. En cas d’échec, aucune intervention de l’état n’est
évoquée…
– Pas de cadeaux pour les salariés, mais les grands distributeurs pourront se rassasier : la
suppression des marges arrières renforceront leurs bénéfices, affaibliront le petit commerce et rendront encore plus difficile le rapport de force entre petits producteurs et distributeurs.

Contrat de travail
– Pour Nicolas Sarkozy, les salariés bénéficient d’un trop-plein de protection. Ce système
encourage les délocalisations, crée peu d’emplois et génère une économie atrophiée. Le droit du travail est pourtant indispensable au rééquilibrage du rapport de force entre employeurs et employés, naturellement favorable à l’employeur. Veut il aligner notre droit sur le droit du travail chinois ? L’affaiblissement du droit du travail n’a pourtant jamais créé de croissance…
– Alors que le CNE est de plus en plus affaibli juridiquement, Sarkozy ouvre la voix d’un
nouveau CPE en mettant à nouveau en cause durée de la période d’essai, indemnités de
licenciement et procédures devant les prud’hommes. L’échec économique du CNE (moins de 10% des embauches actuelles) montre là que le Président, qui se défend d’être un idéologue, n’hésite pas à faire preuve d’idéologie quand elle est ultra-libérale…Ici, la négociation s’ouvre en trompe l’œil puisque l’état se réserve le droit d’en faire ce qu’il veut.

Chômage
– Alors que Nicolas Sarkozy évoque l’objectif d’une indemnisation chômage plus juste, il voit derrière chaque chômeur un fraudeur. « Ce n’est pas un service de dire qu’à vie on peut s’exclure du monde du travail ». On ne s’exclut pas du monde du travail, on en est exclu, il est scandaleux de procéder à un tel amalgame. La lutte contre la fraude ne peut pas être l’alpha et l’oméga de toute politique de l’emploi.
– Se défendant de stigmatiser, Nicolas Sarkozy veut renforcer les procédures de fin de droits en cas de refus d’offres d’emploi, ce qui revient à amalgamer chômage et « glandouille ».
– Si les allocations chômages pourront être importantes, elles seront écourtées…

Read Full Post »

Ce blog est destiné à recueillir les témoignages des usagers et des fonctionnaires sur le
fonctionnement quotidien des services publics.

« Que vous soyez agents publics ou usagers des services publics, le Parti socialiste a besoin, pour réagir en termes politiques et reprendre l’offensive, de vos témoignages, de cas vécus, d’exemples concrets qui montrent que, bien souvent, sous couvert de modernisation, un profond mouvement de dégradation du service public est en cours. »

Read Full Post »

 En effet Gordon Brown va créer des jurys citoyens

a6c8a0e8be9d35d1e1599f98f21cbd61.jpgQuelques semaines seulement après sa prise de fonction, Gordon Brown engage un vaste chantier de rénovation de la vie politique en Grande-Bretagne. Il entend notamment créer des jurys citoyens pour impliquer les électeurs dans une participation plus active à la vie publique.

Son projet concerne bien des jurys citoyens, tels que les avaient proposés Ségolène Royal, et non de simples instances consultatives. Ces jurys, constitués par des électeurs tirés au sort, pourraient intervenir aussi bien en amont des décisions que dans le cadre du suivi des politiques publiques.

Gordon Brown attend d’eux qu’ils soient un véritable lieu de délibération et qu’ils prennent en charge des sujets aussi délicats que la lutte contre la délinquance, la gestion des déchets nucléaires, ou l’amélioration des services de santé. Les premiers jurys de ce type doivent se réunir très rapidement et des sommets nationaux de jurys sont également prévus. Le nouveau premier ministre anglais considère que sans remettre la responsabilité des élus, les jurys citoyens doivent contribuer à éclairer les choix possibles et à légitimer les décisions.

Loin d’être une lubie d’une candidate un peu légère, les jurys citoyens s’imposent donc progressivement comme une institution moderne, mise en place dans de nombreux pays du mord de l’Europe, et qui contribue à un renouveau des pratiques démocratiques. Combien de temps la France restera-t-elle engoncée dans ses habits bonaparto-gaullistes quand le reste de l’Europe entre de plain-pied dans le 21ème siècle ?

Read Full Post »

Avec ce titre provocateur, je souhaite passer un coup de gueule. 20 bouquins incendiaires et inquisiteurs sur la campagne présidentielle sont ou vont sortir en librairie. Qu’apportent-t-ils vraiment au débat ?

Ségolène Royal a perdu les présidentielles ? Pour ma part, je ne crois pas.

Loin de moi l’idée de contester les résultats en référence aux présidentielles américaines, mais bien de m’interroger sur la responsabilité de cette défaite.

On gagnerai ensemble, et la défaite serait personnelle ? La défaite n’est pas uniquement le fait de la capacité de tel ou tel candidat mais bien de notre programme voir nos pratiques durant cette campagne.  Je ne dis pas que Ségolène est exentée de tout reproche. La défaite est collective, chacun à son niveau, et au sein du PS on doit le reconnaître pour pouvoir avancer.  La cohésion voir même la discipline de parti (oui j’ose le dire) a fait défaut lors de cette campagne. Nulle doute qu’il est maintenant à la mode de critiquer la campagne présidentielle, mais une question me vient à l’esprit, tous ces donneurs de leçons, d’après guerre, pourquoi n’ont ils pas réagis plus tôt ? Le choix de recourir aux primaires n’était-il pas la meilleure solution si tardive soit elle ? Les militants (qui ont tous été un jour des nouveaux) sont aveugles et ne réfléchissent que par le prisme des médias ? Laissez moi en douter…

La rénovation de la gauche en général et du PS en particulier ne peut pas passer par une querelle de personnes. La réflexion doit porter sur nos valeurs, nos principes et notre structuration. En effet, le débat idéologique ne doit écarter une nécessaire réflexion sur l’organisation même du Parti Socialiste. 

Le PS doit certes « ouvrir Portes et Fenêtres », mais également dresser la table autour de laquelle la gauche se retrouvera, où chacun trouvera sa place sans se replier dans une arrière cour.

Read Full Post »

Le Parti Socialiste dans la continuité des universités d’été de La Rochelle, lance les Forums de la Rénovation sur le net. Ces forums du net viendront en appui de réunions « physiques » en présence d’experts (chercheur, professeur…) et du Blog de la Rénovation. Pour le moment seul 2 thèmes sont présents sur ce forum:

Les leviers de la croissance: Ce débat sur les leviers de la croissance se tiendra jeudi 13 septembre autour de Philippe Aghion, professeur à Harvard et membre du Conseil d’Analyse Économique, et d’Élie Cohen directeur du CNRS.

Comment refonder l’école républicaine ? Ce forum réunira Eric Maurin, économiste et sociologue, enseignant à l’EHESS et Christian Forestier, inspecteur général de l’Education nationale, professeur des universités associé à l’université de Marne-la-Vallée.

Source: http://renovation.parti-socialiste.fr/

Read Full Post »

J’ai découvert cette initiative lancée par le quotidien Libération que très récemment… quel dommage ! Je m’y serais bien rendu, même si l’organistion et les titres des ateliers ressemblent à ceux traditionnement présent lors des Universités d’éte du PS à La Rochelle.

Le format pour autant parait innovant : Chaque débat dure 90 minutes. Les face-à-face entre deux intervenants sont modérés par un journaliste de Libération. La deuxième partie du débat est consacré questions du public.

Pour le suivre, me voilà contraint de patienter sur le site de Libération avec les comptes rendus et sur le blog de Versac dépêché pour l’occasion sur un blog dédié. Le programme et les intervenants sont allèchants. Même le off parait passionnant…

Libération se lance dans la refondation de la gauche… Et pourquoi pas ? L’idée est elle si saugrenue que ça ? Un journal de gauche s’impliquant dans la refondation de la gauche je n’y vois que des intérêts… 

Read Full Post »

Je ne vais pas ici parler de l’été magnifique (!) que l’on a eu cette année ni des réformes qui font l’unanimité (!)  en cette période de rentrée scolaire, mais bien de sport. Je ne sais pas si vous avez remarqué depuis que Nicolas Sarkozy est élu nous perdons dans tous les domaines. L’athlétisme, championnat du monde,  2 médailles, heuresement qu’il y a eu le coup du javelot planté dans l’un de nos sportifs pour que l’on parle de l’équipe de France sinon on se serait même demandé s’ils avaient fait le déplacement. Je passe également les soupsons de dopages sur certains sportifs français.

Dernièrement, c’est le Rugby, le Foot, le Basket, et même le Volley qui connaissent les défaites à répétition … Certains pourraient voir un lien avec la présence de Sarkozy au pouvoir… Un président sportif empêche les performances sportives des équipes nationales ???? Une affaire à suivre…

Read Full Post »

(source AFP 10/09/07)

Plusieurs étudiants handicapés ont été privés de rentrée universitaire lundi sur le campus de Tours, en raison de l’absence d’auxilliaires de vie universitaire pour les aider, a-t-on appris auprès de l’association Handicap Conseil.

« Nous comptons douze étudiants pour trois auxiliaires universitaires. Depuis cet été, la loi sur les contrats de travail a changé et nous n’avons pas reçu les aides financières. Nous tournons avec les fonds de l’association », a expliqué Mireille Malot, présidente de Handicap Conseil, basé dans l’Indre-et-Loire, un département pilote dans l’intégration scolaire des handicapés.

L’auxiliaire de vie aide l’étudiant dans ses déplacements, ses prises de notes, 24 heures par semaine. Les étudiants handicapés, âgés de 19 à 30 ans, entrent en première, deuxième année et masters, de droit, lettres ou sciences.

« Jusqu’à présent, les auxiliaires étaient des étudiants. Mais désormais, avec la nouvelle loi, nous devons recruter des personnes au chômage depuis deux ans et âgés de plus de 50 ans« , explique Mme Malot. « Ce n’est pas le profil idéal. Nous n’avons trouvé personne. En modifiant la loi, l’Etat ne sait pas rendu compte des conséquences« , souligne la responsable, auteur d’un rapport sur l’intégration scolaire remis en 2001 à Jack Lang, alors ministre de l’Education nationale.

Baptiste, 23 ans, étudiant en bio-technologie et droit, a pu effectuer la rentrée en compagnie de sa mère. Mais huit de ses camarades sont restés chez eux. « On va se débrouiller au début avec la famille et les amis mais si nous ne trouvons pas d’auxillaire, les cours s’arrêteront pour mon fils« , avertit sa mère. « C’est un problème national. On ne peut pas laisser ces jeunes qui font de gros efforts. Ils veulent travailler, être utiles, faire quelque chose de leur vie. Il faut créer de vrais emplois d’auxiliaires de vie »

—————————

Il n’a pas été question du handicap dans la campagne éléctorale ??? Je croyais…

Read Full Post »

Read Full Post »

Nous voilà arrivé le Dimanche Matin, dernier jour de ces universités d’été du PS. Les militants ont des petits yeux, la nuit a été courte. Le temps n’est plus aux ateliers mais au discours de cloture. S’enchainent à la tribune, le premier secrétaire fédéral, le maire de La Rochelle (La Rochelle, Belle et Rebelle), les députées du coin (delphine batho entre autre), le président des élus socialistes et républicains, le président du MJS, du responsable de l’université d’été et enfin de François Hollande.  

Pour ma part j’ai tout particulièrement apprécié le discours du premier secrétaire fédéral et de François Hollande. J’ai tout particulièrement apprécié, ce passage.

« Je connais tous nos défauts : les divisions artificielles, les positionnements de circonstance, les compétitions d’orientations qui ne recouvrent que des allégeances personnelles, les indisciplines, le manque de rigueur. Je vous le dis franchement : il faut en finir, si nous voulons en finir avec la droite. Si on veut être clairs, cohérents, forts, nous n’avons pas besoin de nous séparer.

Notre avenir passe par la vérité de nos engagements et par notre unité.

Mais, je connais aussi tous nos atouts : un dévouement militant extraordinaire, un engagement sincère, une efficacité dans la gestion, une somme d’intelligences et d’expériences, un mélange formidable des générations, une volonté de servir la France. Ils nous permettent d’être confiants dans l’avenir. »

Pour lire tous les comptes rendus et discours de ces universités d’été du PS, je vous invite à visiter ce site. http://rochelle2007.parti-socialiste.fr/

L’université d’été m’a permis de rencontrer et d’échanger avec de nombreux « camarades » et de me préparer à la rentrée politique. La rénovation du PS n’est pas juste nécessaire mais indispensable à sa survie. Néanmoins il ne faut par oublier la rentrée sociale et l’opposition constructive à une droite dure et décomplexée.

Il y a du pain sur la planche, relevons nos manches…

Read Full Post »

Nous le disons avec conviction : améliorer la réussite scolaire des jeunes, il n’y a rien de plus urgent !

Aider efficacement les jeunes les plus en difficulté, former les enseignants pour cela, bloquer le développement des inégalités sociales et le danger que représenterait l’instauration d’une école à deux vitesses, ouvrir un avenir positif pour les jeunes, rien de plus difficile, rien de plus compliqué sans doute mais rien de plus indispensable pour les jeunes, pour nous, pour l’avenir du pays.

C’est autour de cet objectif que, dans la diversité de nos organisations représentant toutes les composantes de la communauté éducative, de façon inédite sans doute, nous avons décidé de nous rassembler aujourd’hui.

Comment avancer avec, comme postulat, des réductions budgétaires drastiques ?

Aux questions que nous nous posons, la suppression de 11 200 emplois dans l’Education nationale, s’ajoutant aux milliers déjà subies, est la seule réponse dont il faudrait nous contenter. Elle est inacceptable.

En lançant cet appel, nous voulons aujourd’hui, devant l’opinion, interpeller le gouvernement, le président de la République. Nous voulons une politique éducative ambitieuse faisant avancer notre Ecole publique en mettant au cœur la réussite de tous les jeunes. Nous voulons pour cela d’autres choix, un autre budget, une autre politique.

Nos organisations s’engagent à mener en commun une campagne d’explication et de sensibilisation de l’opinion. Elles se retrouveront pour envisager la suite à donner à leur action autour d’une initiative d’ampleur nationale.« 

Confédération étudiante, La Ligue de l’Enseignement, GFEN, FCPE, CRAP–Cahiers pédagogiques, FOEVEN, FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNL, FIDL, UNEF, FNEC-FP-FO, UNSA Education,

Read Full Post »

Après le repas, j’avoue avoir eu un coup de barre. J’ai donc décidé de ne pas me concentrer sur un seul atelier mais de « picorer » dans les ateliers qui m’interessent.

Direction tout d’abord, l’atelier sur l’état de la France avec Jean Marc Ayrault, François Rebsamen, Michel Destot (maire de Grenoble), et Pascal Riou, secrétaire national au développement de l’UNSA, est le grand témoin de cet atelier (photo d’un autre atelier). Passionnant…

Ensuite, direction celui-ci sur: L’état de la société, y a t-il droitisation de la société française ? en présence d’Eric Dupin comme grand témoin et de Gérard Filoche (compte rendu). Le grand témoin n’a pas sa langue dans sa poche et interpelle sans complexe la PS. Eric DUPIN considère que la droitisation en cours résulte d’une évolution en profondeur du rapport de force idéologique (…) Il appartient donc à la gauche de dépasser au plus vite un rapport de forces difficile en engageant un travail idéologique de fond dès maintenant. (photo de l’atelier, Eric Dupin au micro) Ce qui me frappe dans tous ces ateliers, c’est la qualité des intervenants mais aussi des militants qui prennent la parole, la rénovation est en marche… 

Je termine ma journée en assistant à l’un des ateliers du MJS. En effet, ils organisent en même temps leur propre université d’été avec leurs ateliers. (600 participants) Je partcipe donc à l’atelier « la gauche, la nation, la république » en présence d’une journaliste de Charlie Hebdo également conférencière à Sciences Po Paris, Patrick Weil historien, et Stéphane Pocrain ancien porte parole de Ruquier des Verts. Un atelier qui permet de comprendre ces notions (valeurs) par des visions différentes.

La journée se termine par un coktail apéro, une nouveauté de cette année car auparavant un repas était organisé. Durant cet apéro, les personnalités du PS se prêtent volontiers à de nombreuses photos avec les militants. Un coup de chapeau à François Hollande pour sa patience, son humour, et son sourir même après une centaine de photos…

Read Full Post »

Le vendredi soir chacun a jetté un oeil sur l’écho médiatique et ce qu’il ressortait de La Rochelle dans les médias. Mais il suffit de voir les attroupements de caméras pour connaitre la popularité médiatique de la personnalité qui arrive. Il ne fait pas bon se retrouver sur le chemin des caméramen qui suivent un Delanoé ou une Ségolène…. Mais certain ont parfois une arrivée étonnante et remarquée.

Le samedi est entièrement consacré aux différents ateliers. La nouveauté cette année, c’est la présence dans chaque atelier de Grands Témoins ( Historien, chercheur, syndicaliste, sociologue…) Le temps de la réflexion est arrivé, les ateliers abordent de très nombreux thèmes: l’analyse de la défaite, l’état de la gauche, les outils de la rénovation… Le choix est difficile. Le choix peut être fait selon le thème voir selon les intervenants. Dilemne: allez vois Rocard, Delanoé, Montebourg dans l’atelier « Où en est la gauche ? »  ou préférer l’atelier sur les questions environnementales d’aujourd’hui. Je m’y suis pris trop tard et l’atelier sur la gauche était complet. Donc pour ma part direction l’atelier sur « la Démocratie est-elle solible dans Internet« . (avec Thierry Vendel et François Lamy).

Thierry Vedel (Grand Témoin de cet atelier et également chercheur au CNRS) considère qu’Internet peut aussi bien favoriser la démocratie que la contrarier. Dans le domaine politique, il est surtout utilisé par des citoyens déjà bien intégrés et touche assez peu ceux qui sont peu ou pas informés, conduisant de fait à une démocratie à deux vitesses. La rénovation de la démocratie ne pourra pas passer uniquement par Internet car, selon Thierry Vedel, « la puissance de la technique ne remplacera pas l’impuissance des humains ». L’atelier est à ma grande surprise très animé et très intéressant. De nombreuses interventions dans la salle, une réelle intéractivité entre les intervenants et les militants et élus présents dans la salle.

Une fois l’atelier terminé direction le déjeuner pris avec tous les socialistes présents. Et là, je vous passe les détails, 3 500 militants affamés sur un buffet…

Read Full Post »

Le Parti Socialiste tenait son université d’été à La Rochelle du 31 au 2 Septembre. Ce moment est très attendu par tous les militants socialistes. Il sonne la rentrée politique à gauche. Il est vrai que cette rentrée avait déjà été amorcée par les fêtes de la Rose de Melle et de Frangy la semaine précédente.  Chaque année une spécialité. L’année dernière il s’agissait du bal des prétendants à la désignation interne, cette année il s’agissait plutôt du bal des absents. Qui allait être présent à cette université d’été ? A entendre la longue liste des absents, François Hollande pensait même se retrouver tout seul à La Rochelle. Bien au contraire, nous étions bien plus nombreux que les années précédentes, plus de 3 500 militants et élus ont fait le déplacement pour échanger, débattre et ainsi commencer la fameuse et dorénavant célèbre rénovation.

Moins d’éléphants, plus de militants…

ségolène la rochelleTout à commencer vendredi en début d’après midi par le discours d’ouverture de Ségolène Royal, je ne pourrais pas en parler ici et vous renvoi donc aux médias traditionnels car il a eu lieu dans l’auditorium de l’espace Encan au nombre de places très limités.  

 

Ensuite on eu lieu les premiers ateliers, j’ai pour ma part participé à celui animé par Delphine Batho sur “Sondages, anticipation ou précipitation ?” en présence de Jérôme Sainte-Marie, directeur de l’institut de sondages BVA Opinion. Vous pourrez trouver à cette adresse un compte rendu détaillé de cet atelier passionnant sur la place et l’utilisation des sondages lors des différentes campagnes locales et nationales. (photo d’un autre atelier)

 

Pour cet université d’été et comme à son habitude les médias français et étrangers sont venus en nombre. (ci contre la vue aérienne de la salle Presse)

 

 Après un atelier de plus de deux heures, la journée de Vendredi se termine doucement et peu à peu chacun retourne à son hotel, son camping (car pour certains), son auberge de jeunesse, sa chambre d’hôte… 

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »