Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘information’ Category

RdB V : Jeudi 21 févier 2008 à 21h au Hendrix Café (à réserver)

Pensez à vous inscrire TRES TRES rapidement pour réserver assez de tables et ainsi éviter les soucis de la dernière RdB.  (clickez sur la bannière pour s’inscrire sur le Wiki)

Venez nombreux…

Thème proposé: Podcast

Les jours suivants un vote pourrait décider du meilleur podcast de la soirée. (originalité, montage, prise de position, convictions, propositions…)

Read Full Post »

Je ne vous ferais pas l’affront de ne publier que quelques pages du programme pour alimenter mon blog. Voici l’intégrale du programme de l’équipe Orléans Gagnant pour Tous avec Jean-Pierre SUEUR.

Je reviendrai pas la suite aux propositions fortes de ce programme.

Read Full Post »

Proposition de date: Jeudi 21 février 2008

Proposition d’horraire:  21h – 3h

Proposition de Lieu: Hendrix Café (rue de Bourgogne)

thème: Spécial Podcast.

Concours du meilleur podcast fait dans la soirée sur un thème imposé ?

Tout est modifiable (dat, heure, lieu…)… à vos commentaires…

Read Full Post »

Cette période est-elle propice à une République des Blogs ?

Cette question m’est venu suite au commentaire de Lucie qui boycott mon blog durant cette campagne ( 😉  )

Pourtant je pense que c’est d’autant plus le moment que les questions politiques locales sont au coeur de l’actualité. Mais, car il y a un mais, je ne souhaite pas perdre l’esprit RdB. Les RdB sont des moments privilégiés où blogueurs locaux (politiques, économiques) se retrouvent pour échanger sans tabou, sans dogmatisme. Des échanges sur des sujets politiques mais aussi des sujets plus techniques, échange des trucs et astuces…

Je ne veux pas que la RdB dérive en cette période de campagne.

Je me pose cette question qui n’est pas fondamentale mais auquel j’aimerai avoir votre avis.

Read Full Post »

Un peu déçu, je m’attendais à une liste avec des « people », des stars locales, du strass et des paillettes et un peu plus de renouvellement et de cohérence.

En fait, Serge Grouard a recyclé les anciens élus viellissant (Montillot, Lemaignen, Carré, Grivot, Martin…) et leur a accolé quelques très jeunes atteignant tout juste 18 ans pour faire baisser la moyenne d’age de la liste. On prend un ou deux responsables associatifs en mal de subventions, quelques débauchages à gauche de personnes inconnues pour respecter la consigne nationale, et voilà une liste prête à se lancer dans la campagne. Il manque la cohésion et la cohérence ? Peu importe… C’est une liste d’affichage. On regrettera également l’absence de représentation de l’ensemble des quartiers d’Orléans, Serge Grouard n’a pas le titre de Maire du centre ville pour rien.

Il faut également remarqué que le MPF de De Villiers se voit attribuer la 17ième place, tout un symbole… (Le MPF s’est vendu à l’UMP pour enfin exister, De Villiers est même préssenti au gouvernement)

Ils ont également inventé une nouvelle profession « universitaire« . Il ne s’agit pourtant ni d’un professeur, ni d’un maitre de conférence, ni d’un chargé de TD, ni d’un étudiant ? Mais alors qu’est ce qu’ un « universitaire  » ? Si quelqu’un peut m’éclairer sur le sujet …

En fait « universitaire » à droite cela veut dire « assistant parlementaire » dans la réalité.

Je n’aborderai pas non plus la mise en avant étonnante de la pratique d’un instrument de musique (hautbois, flute…) … ils ont peut être déjà prévu la défaite en pensant se recycler dans l’orchestre d’Orléans !!!

 

Photo de la liste Serge Grouard après la défaite…

Read Full Post »

Source: www.orleans2008.net

  1. Jean-Pierre SUEUR, Sénateur du Loiret, ancien ministre, 60 ans, La Source (PS)
  2. Joelle BEAUVALLET, Conseillère générale du canton Bannier, Assistante sociale, 51 ans, Bannier (PS)
  3. Michel BRARD, Masseur Kinésithérapeute, 49 ans, St Marceau (PS)
  4. Carole MIKO, Animatrice radio, 40 ans, Bannier
  5. Avelino VALLE, Directeur marketing, 62 ans, Bannier
  6. Marie-Denise NGANGA, Technicienne, 44 ans, La Source (PCF)
  7. Jean-Philippe GRAND, Chef d´entreprise, 43 ans, St Marceau (Les Verts)
  8. Marie-Thérèse NOEL, Cadre commercial, 45 ans, St Marceau (Les Verts)
  9. Marc DEBARBAT, Directeur d’établissement postal, dirigeant sportif (football), 51 ans, St Marceau
  10. Sophie FERKATADJI, Directeur de magasin, 45 ans, Carmes
  11. Dominique LEBRUN, Facteur, 49 ans, St Marceau (PCF)
  12. Corinne LEVELEUX TEIXEIRA, Professeur à l’Université d’Orléans et à l’Institut Universitaire de France, 41 ans, Bourgogne
  13. Baptiste CHAPUIS, Chargé de mission dans une collectivité territoriale, 25 ans, Carmes (PS)
  14. Ghislaine KOUNOWSKI, Pharmacien, 50 ans, La Source
  15. Michel RICOUD, Responsable associatif, 59 ans, La Source (PCF)
  16. Elsa PELLOIE, Etudiante, 24 ans, St Marc Argonne (PS)
  17. Jean-Paul BRIAND, Médecin, 57 ans, St Marc Argonne
  18. Hélène MOUCHARD ZAY, Professeur, responsable d’association, 67 ans, St Marceau
  19. Philippe DELOIRE, Juriste, 49 ans, Carmes (Les Verts)
  20. Annie SAINSON, Commerçante, 51 ans, Bourgogne
  21. Francois REISSER, Directeur de contrôle de gestion, 57 ans, La Source (PS)
  22. Estelle TOUZIN, Restauratrice, 31 ans, Bourgogne (sympathisante Les Verts)
  23. Djamel CHAOUAOU, Agent de maîtrise, 34 ans, Bannier (PS)
  24. Solange GRUWE, Cadre à la CRAM, formatrice sportive (judo), 51 ans, Bourgogne
  25. Daniel RICHARD, Formateur, 59 ans, Bourgogne (PS)
  26. Nathalie HUREL, Mère au foyer, déléguée de parents élèves, 41 ans, Bourgogne
  27. Jean-Luc MIRLOUP, Professeur des écoles, 59 ans, Carmes (PS)
  28. Bakhta CHINOUNE, Assistante maternelle, 47 ans, St Marceau (sympathisante PCF)
  29. Antoine BARDET, Cadre territorial, 35 ans, Bourgogne (PS)
  30. Joëlle RICHARD, Directrice d’association à caractère social, 51 ans, St Marc Argonne
  31. Maxime YEHOUESSI, Technicien Matériel BTP, dirigeant et entraîneur sportif (boxe), 52 ans, La Source (PS)
  32. Marie-Christine TRIBOULAT, Cadre au Rectorat, 53 ans, La Source (PS)
  33. Philippe AURAT, Guichetier à La Poste, 49 ans, Carmes (sympathisant écologiste)
  34. Mary-Bridget FOUCHER, Enseignante, 62 ans, St Marc Argonne (Les Verts)
  35. Ambroise PASSEGUE, Médiateur culturel, 28 ans, Bourgogne (PCF)
  36. Nelly LE PENNEC, Infirmière au CHRO, 52 ans, St Marc Argonne (PRG)
  37. Abderrahim GHBABRA, Directeur de centre de formation, 52 ans, La Source (PS)
  38. Sophie QUENTIN, Cadre de gestion, 47 ans, Carmes (sympathisante écologiste)
  39. Emmanuel DUHEM, Directeur du travail, 56 ans, Bannier
  40. Fanny PIDOUX, Etudiante, arbitre national de Basket, 23 ans, Carmes
  41. Francesc GIBERT, Musicien, 40 ans, Bourgogne
  42. Nathalie WILLANO, Assistante de direction, 35 ans, St Marceau
  43. Thierry MOURON, Responsable de Ressources Humaines, 56 ans, Bourgogne (PRG)
  44. Lucie ANNETTE NATIVEL, Attachée d’administration, 28 ans, Carmes (PS)
  45. Alain ROUSSELET, Responsable de partenariats économiques, 42 ans, Bannier (PS)
  46. Francine LANCEREAU, Chargée de personnel, 43 ans, Bourgogne
  47. Bernard ARLOT, Gestionnaire technique, dirigeant sportif (volley ball), 51 ans, Bourgogne
  48. Claire WIX, Educatrice, 48 ans, Carmes (PCF)
  49. Daniel TALAGA, Ingénieur goémètre topographe, 49 ans, St Marceau (MRC)
  50. Flavie HORANI, Apprentie, 19 ans, La Source
  51. Laurent RABIER, Directeur d’école, 50 ans, St Marc Argonne (PCF)
  52. Aude PINCZON du SEL, Principal adjoint de collège, 38 ans, St Marc Argonne
  53. Jean-François LUNEBITZ, Technicien en matériel médical, 61 ans, Bourgogne
  54. Sélima BABADJI, Etudiante, 24 ans, Bourgogne
  55. Cyril FACCHINI, Technicien, 39 ans, St Marceau

    Read Full Post »

    Je ne suis pas le seul à le regretter mais le blog de la Tribune d’Orléans a été abandonné à son triste sort. Pas un article depuis le 13 décembre 2007 et « la maison à 100 000 euros« . Le « 13 » a porté malheur à cette initiative. Il ya bien eu un commentaire récent de fabien sur sa web school, mais à part ça , rien de nouveau  !

    Cela est plutôt étonnant car les blogs n’ont jamais eu autant de visiteurs que ces derniers temps avec l’approche des élections municipales. En comparaison, la Rep’ a multiplié les débats sur son blog et a vu le nombre de ses commentaires explosés. (et non des blogs…)

    Selon moi, l’existence même du Blog de la Tribune est à remettre en question car il existe déjà un blog du journal où les lecteurs peuvent réagir aux articles publiés. La volonté d’associer les bloggueurs locaux n’a pas pris, par manque de connaissance peut être, par manque de volonté surement.

    Il faut néanmoins saluer la volonté de renvoyer sur le site Internet. En effet, lors du dernier numéro de la Tribune, une référence à des articles non présent sur la formule papier mais sur le site a été faite. Une initiative interessante à développer pour créer des passerelles entre format papier et format numérique…

    Read Full Post »

    Trouvé sur le site du café pédagogique

    Orléans : Flicage, humiliation ou pédagogie ?

    « Parce que je ne veux pas que les enfants soient fichés dès leur plus jeune age, parce que l’enfance a encore le droit à l’innocence, voici le mot que je viens de mettre dans le cahier de correspondance de mes filles. J’encourage tous les orléanais à en faire de même ». A quelques semaines des municipales, la remarque est terrible. Sur son blog, un père de famille orléanais dénonce le système de fiches de conduite qui a cours dans les cantines scolaires de la ville. Les agents notent que tel enfant « a amélioré son comportement » ou « utilise un langage soigné » etc. Selon Libération, la mairie précise que les fiches ont été rédigées avec les enfants.

    On en parle également dans Libération sur France Bleu Orléans, sur RTL et même sur France Info. Et depuis ce matin, dans la République du Centre qui a du temps avant de relayer l’information. Serge Grouard n’aime vraiment pas les enfants

    Read Full Post »

    J’ai été choqué par la position de soutien à «30 ans ça suffit, en marche pour la vie» pris par l’évèque d’Orléans. Je pensais que le droit à l’avortement était un droit reconnu et devenu avec le temps peu contestable, je me trompais. Comment en 2008 peut on encore voir une manifestation anti-IVG dans les rues de Paris ? Cette manifestation a bien entendu été largement soutenu par le Front National.

    Le combat de Simone Veil n’est malheuresment pas terminé. Le débat est même politisé par l’évèque d’Orléans Mgr Fort « C’est à nos parlementaires de se faire les acteurs pour que l’on ne dérive pas dans une culture de mort. Mais notre président ne veut-il pas une « politique de civilisation ?« 

    Le travail d’un évèque est-il de dénoncer l’avortement ? Peut on accepter ce nouveau lobbying ?

    Comme le rappel le Planning familial, la contraception et l’avortement sont des moyens indispensables aux femmes pour la libre disposition de leur corps et le libre choix de leur maternité. Le droit à l’avortement est un combat qui reste d’actualité, il ne faut pas baisser les bras …

    Un rappel pour les plus jeunes « le manifeste des 343 salopes« . Il date de 1971 et commencait ainsi:

    « Un million de femmes se font avorter chaque année en France.
    Elles le font dans des conditions dangereuses en raison de la clandestinité à laquelle elles sont condamnées, alors que cette opération, pratiquée sous contrôle médical, est des plus simples.
    On fait le silence sur ces millions de femmes.
    Je déclare que je suis l’une d’elles. Je déclare avoir avorté.
    De même que nous réclamons le libre accès aux moyens anticonceptionnels, nous réclamons l’avortement libre. » 

    Read Full Post »

    Vous pouvez retrouver l’article de libération dans les kiosques aujourd’hui (16/01/08)  ou sur le net à ses adresses: ici et

     

    Vous pouvez également retrouver un article sur la question de la sécurité dans les Echos d’aujourd’hui. (Uniquement dans le format papier car l’article n’est pas accessible gratuitement sur le net.)

    Read Full Post »

    La rumeur d’Orléans n’est pas un groupe de musique ou une énième campagne de communication coûteuse de la mairie mais un fait sociologique étonnant. Cette rumeur a été largement étudiée, elle a entre autre servi à comprendre la rumeur sur net…

    La rumeur d’Orléans est le nom donné à une affaire à la fois judiciaire, médiatique et politique que retrace un ouvrage de commande, devenu célèbre .

    La « rumeur d’Orléans » laissait entendre que les cabines d’essayage de plusieurs magasins de lingerie féminine d’Orléans, tenus par des juifs, étaient en fait des pièges pour les clientes, qui y aurait été endormies avec des seringues hypodermiques et enlevées pour être livrées à un réseau de prostitution(Cf. traite des Blanches) par les nombreux souterrains présents sous Orléans. Elle prit parfois un tour « canularesque » lorsqu’on prétendit que des clientes disparues étaient prises en charge par un sous-marin remontant la Loire. Cette version n’a été rapportée que par un seul témoin, mais recopiée dans presque toutes les études sur le sujet.

    Aucun démenti, même officiel (signalant par exemple qu’aucune disparition suspecte n’a été répertoriée dans les environs par les services de police), n’a jamais réussi à mettre fin à la rumeur, les démentis alimentant la rumeur, qui a finalement cessé d’intéresser les médias, sans autre intervention que le temps et l’oubli.

    Le rôle des médias dans la naissance et la diffusion de la « rumeur d’Orléans » est important : ainsi que le rapporte Edgar Morin, le « scénario » avait été publié un an auparavant dans un livre de poche (aux Presses de la cité), puis dans l’ouvrage d’un journaliste anglais (chez Albin Michel), puis enfin dans un magazine disparu depuis (Noir et blanc).

    Tout bon orléanais dois avoir lu au moins une fois cet ouvrage… 😉

    Enfin, la rumeur dite d’Orléans n’a pas circulé que dans cette ville. Ainsi que le retrace Pascal Froissart dans La rumeur. Histoire et fantasmes, elle a connu une très large diffusion : de 1959 à 1969, à Paris, Toulouse, Tours, Limoges, Douai, Rouen, Lille, Valenciennes ; en 1966 à Dinan et Laval ; en 1968 au Mans ; en 1969 à Orléans, Poitiers, Châtellerault, et Grenoble ; en 1970 à Amiens ; en 1971 à Strasbourg ; en 1974 à Chalon-sur-Saône ; en 1985 à Dijon et La Roche-sur-Yon ; en 1987, à Québec ; et en 1990, à Rome et à Montréal ; en 1992 en Corée… Aujourd’hui encore elle circule et ressurgit de temps à autre sur le Net, sous des versions toujours plus surprenantes

    Le processus de diffusion de la rumeur on line est similaire. Celle-ci démarre souvent dans un forum de discussion. Rarement d’une personne isolée à une autre. Mais plutôt dans un groupe social bien déterminé, très intégré et comme coupé de la société plus large : les universités, les entreprises, etc. La rumeur part d’un groupe restreint. Pas d’un leader d’opinion défini à l’intérieur de celui-ci. Au départ la rumeur peut être une histoire anodine, diffusée en interne, essayée, améliorée, avant d’être diffusée plus largement vers l’extérieur.

    En étudiant les rumeurs circulant par e-mails, on peut lire la liste des destinataires successifs du message. Et en observant leurs adresses, on constate que souvent, les premiers destinataires appartiennent par exemple à la même entreprise. Idem pour le groupe de destinataires suivant ; ensuite, les adresses deviennent plus disparates. De là on peut postuler que le premier groupe de destinataires est le groupe-source.

    La rumeur circule donc d’abord en vase clos, avant de sortir sous une forme présentable, pour toucher un plus grand nombre de personnes. En fonction de sa crédibilité et de sa pertinence (en fait, du gain symbolique que son diffuseur reçoit), elle est reprise dans les emails entre particuliers. Qui ont l’impression d’avoir trouvé la perle rare et de faire, du coup, du prosélytisme sur un sujet important. Puis éventuellement, la rumeur contamine les sites Web?

    (Source wikipedia, le livre d’Edgar Morin et celui de Heiderich )

    Read Full Post »

    La RdB 4 est un bon cru. Une ambiance détendue, des discussions à bâton rompus, des nouveaux qui s’intègrent vites, une soirée qui finit tard…

    Etaient présents:

    Fabien, Karl, lucie, lucien, jéjé, greg du lac des signes, johann, gabrielle, jacky, et jean paul de la gazette, pascal martineau, kathryne, jean du modem, espritlibre45 (commentateur de folie), fansolo (avec un peu de retard), calamity jane et moi, Pierre de la Tribune d’Orléans (nouvel arrivant sur Orléans), Olivier

    L’arrivée de chacun s’est échelonnée jusqu’à 21h30 avec l’arrivée remarquée de Fansolo. Après de longs échanges « virtuels » parfois assez virulent entre espritlibre45 et calamity, on attendait une rencontre « physique » qui devait être électrique… quelle surprise de voir qu’il se connaissait ! Les joies d’Internet…

    Les échanges ont tourné autour de la place du Modem et le choix particulier à Orléans et dans le département, la candidature de Hugues Saury à Olivet face à Yves Clément, la campagne sur le net et la stratégie de chaque candidat, les projets de création d’entreprises de Lucie et Kathryne, la rumeur d’Orléans (ok pour l’article, Fabien), les histoires de la ville… J’ai apprécié tout particulièrement échanger avec Lucie, Fabien, Karl, Olivier et Kathryne sur la création d’entreprise: réponse à une attente ou création de besoin ? Une idée innovante est-elle vraiment nouvelle ? J’ai découvert que les créateurs d’entreprise pouvait être philosophe, n’est-ce pas Lucie ? Et, j’apprécie tout particulièrement ton projet de sexy TV, un projet d’avenir sur Orléans…

    Un bémol à cette soirée bien sympa, à part l’absence remarquée de CDG et Miguel (objet de nombreux posdcats): le lieu, l’Inex’ n’est pas un bar qui marquera positivement l’histoire des RdB. Un bar qui bénéficie d’un cadre privilégié, sur les quais de Loire. Mais les points positifs s’arrêtent là, un accueil désagréable et un service pas terrible, une salle aux murs qui transpirent la condensation… et « 17 minutes pour finir son dernier verre… » (dit avec un sourrir à ravir un mort)… On aurait dit un bar parisien !

    1h du mat’ direction le Hendrix rue de Bourgogne, et là: accueil sympa, serveur (salut Fred… n’est ce pas Karl 😉 ) agréable, musique impeccable… et échanges passionnés et passionnants (les différents réseaux, l’avenir de Facebook, des podcast de folie…)

    La RdB IV s’est terminé à 3h avec un retour aux voitures… Une seule idée en tête, à quand la RdB 5 ?

    Qui a dit qu’Internet réduisait les relations directs entre les personnes ?

    nb: J’adore les bars non fumeurs…

    compte rendu de Fabien: http://www.fabienpretre.com/2008/01/rpublique-des-1.html

    Read Full Post »

    La campagne est lancée depuis déjà quelques mois, mais jusqu’à ce jour les citoyens ne s’interessaient que peu aux élections municipales et cantonales de mars prochain. Passé l’époque des voeux et autres galettes des rois, j’ai découvert avec étonnement que depuis quelques jours les visites concernant les recherches sur les propositions des élections municipales ont explosé.

    De plus en plus de requêtes du type « municipales 2008 propositions jeunesse » sont faites pour arriver sur mon blog. La campagne sur le net prend également un tournant avec la sortie sucessive de nombreux sites de campagne et l’accélération de la publiction d’articles. Malgré cela, la netcampagne ne fait pas l’unanimité. Certains, comme Serge Grouard à Orléans, ont fait le choix délibéré de ne pas investir le net. (voir d’abandonner leur site ??) et ce depuis de nombreuses années. Le loiret ne connait en effet aucun blog ou site de parlementaires (ayant l’objet rendre compte de leur activité) à l’exception du sénateur socialiste d’Orléans. Certaines mauvaises langues soulignent que vu l’implication de Serge Grouard à l’Assemblée Nationale, il n’aurait pas grand chose à mettre sur son blog de député…

    Le monde.fr dans son article sur la netcampagne pour les municipales souligne ce que de nombreux blogueurs ont soulevé localement. La validation des commentaires uniquement positifs à la gloire du candidat (voir une censure non assumée.)

    A l’inverse, l’équipe de campagne autour de Jean Pierre Sueur a fait le choix de valider tous les commentaires (exception des commentaires ne respectant pas la netiquette). La démocratie s’applique au quotidien…

    On soulignera au passage que dans la même édition un article fait mention du blog de JPS sur lemonde.fr qui a du être mis en sommeil le temps de l’élection locale mais remplacé par un blog de campagne : www.orleans2008.net

    Read Full Post »

    Il y a pour moi et pour le moment 3 vidéos à ne pas manquer en ce mois de janvier:

    1. les voeux de Yoda

    2. les voeux de Miguel à sauce milanaise

    3. Chuck Norris en S. Grouard (on pourrait appliquer cette vidéo à Quentin Thomas qui a décidé de bloquer systématiquement tous mes commentaires… surement une habitude à droite… )

    Read Full Post »

    On en a parlé sur Twitter depuis quelques temps déjà puis on a arrêté pour cause de trêve de noel , le retour de la célèbre République des Blogs sur Orléans.

    Avec ces podcast mythiques, ces échanges de trucs et astuces, ces débats alliant politiques et techniques sans fin, cet humour décalé propre aux blogueurs…

    En bref une soirée réussie en perspective !

    Une question reste en suspend :  Où,  ??? et l’heure…

    Le wiki est en ligne ici.

    Un sujet: la place du net dans la campagne ???

    NB: mon petit doigt me dit que Fabien pourrait en profiter pour nous présenter son nouveau projet …

    Read Full Post »

    Les voeux sont à peine passés que la campagne se relance déjà. Une question se pose de plus en plus dans les médias: La campagne 2008 se fera-t-elle sur le net, comme l’a été en partie l’élection présidentielle de 2007 ? ou s’agissant d’une élection locale, le net ne prendra-t-il qu’une place secondaire ?

    Vous connaissez déjà la réponse que personnellement j’apporterais. Le net est aujourd’hui l’outil indispensable d’une campagne réussie. Mais attention, ce n’est pas l’outil unique ou principal.

    La campagne 2.0 a même déjà commencé à Orléans. Jean Pierre Sueur, en plus de son blog de sénateur, a lancé un blog dès Octobre pour échanger sur les enjeux des municipales à Orléans et a investit Facebook (réseau communautaire) avec la création d’un profil et de plusieurs groupes. Mais cette utilisation va-t-elle connaître un écho favorable ?

    L’observatoire de la netcampagne de l’IFOP a réalisé le premier sondage de la net-campagne, publié dans le JDD.fr. Les résultats sont étonnants…

    Pour s’informer sur les municipales, les internautes privilégient la télévision et la presse écrite régionale (respectivement 35% et 31% de réponses) et dans une moindre mesure la radio (28%). Internet apparaît plus en retrait mais obtient un score non négligeable et fait quasiment jeu égal avec la presse écrite nationale (23% contre 22%). A ce propos, soulignons que 20% des internautes en âge de voter affirment visiter régulièrement des sites de candidats aux élections municipales.

    (…)
    De plus, fait particulièrement marquant de cette enquête sur les pratiques politiques des internautes, la transmission de contenus progresse de façon significative :

    14% (+6 points) des internautes affirment télécharger des argumentaires ou textes politiques et une proportion comparable (12%, +5 points) recommande des sites politiques à son entourage. Signe d’une diffusion plus horizontale de l’information – c’est-à-dire entre particuliers

    – 16% des internautes auraient déjà transféré à des proches par email des informations sur les municipales. Ce résultat est d’autant plus élevé que 14% des internautes interrogés par l’Ifop en avril 2007 revendiquaient une telle pratique à propos de la présidentielle quelque jours à peine avant le premier tour.

    Au vu de cette étude, je pense donc que l’utilisation des outils mis à disposition par Internet sont un des vecteurs de communication de nos idées qu’il ne faut pas négliger dans cette campagne.

    Read Full Post »

    Un petit nouveau qui n’en est pas un. Steve Renard, étudiant engagé nous revient avec un tout nouveau blog . Un premier article sur les lieux communs et déjà il décape. Le MODEM est un lieu commun , de Droite, l’UMP un parti à la démocratie qui se cherche, le PS n’est pas mort…etc Pour lire la suite
    Longue vie à ce Blog prometteur.  http://steverenard.over-blog.com/

    Read Full Post »

    Je vous encourage à lire cet excellent article sur écran.fr (Libération) concernant les modalités pour effacer les traces de son passage sur le Web 2.0 et tout particulièrement les réseaux communautaires (ex: Facebook) .

    Très surprenant… A ne pas rater !

    Read Full Post »

    J- 4 

    Avis aux citoyens retardataires, les inscriptions sur les listes, en vue des municipales et des cantonales des 9 et 16 mars 2008, s’achèvent le 31 décembre. Les jeunes majeurs font l’objet d’une inscription d’office. Pour les autres, notamment ceux qui ont déménagé et n’ont pas encore déposé leur demande, pas de trêve des confiseurs qui tienne. Parcours fléché des démarches à suivre.

    Où s’inscrire ?

    Vous pouvez vous adresser au service des élections de la mairie, dans la commune où vous êtes domicilié ou dans laquelle vous résidez de façon continue depuis au moins six mois. Il est aussi possible de vous inscrire soit dans la commune où vous êtes assujetti à résidence en qualité de fonctionnaire, soit dans celle où vous payez des impôts locaux depuis au moins cinq ans (taxe d’habitation, taxe foncière, taxe professionnelle). Les jeunes électeurs, qui ont eu 18 ans en 2007 ou les auront avant le 9 mars, date du premier tour des deux scrutins, sont, en principe, inscrits automatiquement, même s’il leur est conseillé de vérifier la prise en compte de cette inscription auprès de leur mairie.

    Quels documents présenter ?

    Il faut remplir un formulaire d’inscription sur les listes électorales – délivré en mairie ou disponible sur le site http://www.service-public.fr -, présenter l’original de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport en cours de validité et fournir une photocopie de ce document ainsi que d’un justificatif de domicile (facture EDF, avis d’imposition, quittance de loyer, etc.) ou d’un justificatif d’inscription aux impôts locaux depuis plus de cinq ans. En cas de domiciliation chez un proche, cette personne doit fournir une attestation certifiant que vous habitez bien chez elle et un justificatif de domicile.

    Quelle procédure pour les ressortissants de l’Union européenne résidant en France ?

    Autorisés à voter en France pour les élections municipales et européennes, ceux-ci peuvent s’inscrire sur des listes dites «complémentaires». Mais il s’agit de deux listes distinctes : les ressortissants de l’UE, qui se seraient inscrits uniquement pour les européennes, doivent donc renouveler leur demande pour le scrutin de mars. Enfin, pour les personnes qui viennent d’acquérir la nationalité française et qui n’ont pas encore obtenu une carte d’identité ou un passeport français, il est possible, pour s’inscrire, de présenter le certificat de nationalité ou le décret de naturalisation.

    Pour plus de renseignements : http://democratie.cidem.org

    (source Liberation)

    Read Full Post »

    Il ne fait pas bon être collégien, lycéen, étudiant, voir même sénior dans les transports en commun orléanais. Comme le soulève très justement Pascal, les abonnements annuels vont augmenter de 4% au 1er Janvier 2008. (le cadeau de fin d’année de la droite orléanaise…)

    C’est donc ça la réponse de la droite aux problèmes de circulation ? au developpement du transport en commun pour réduire l’utilisation de la voiture en centre ville ? Ou est-ce comme le souligne Pascal, plus facile de toucher une population qui n’a pas de voiture ???

    Etonnant non ?

    Exemple:

    Un adulte payait 325 euros pour une année. Il devra payer maintenant 338 euros soit une augmentation de 13 euros. C’est de la diminution du pouvoir d’achat ?

    Un étudiant paye le même prix qu’un sénior (les mêmes besoins ??, c’est un autre débat), ils voient (étudiant et sénior) leurs abonnements à l’année augmenter de 8 euros.

    Read Full Post »

    La parité à l’UMP ?? on en est loin, très loin…

    La vision de la politique à l’UMP

    Montillot le Shériff, Grouard l’indien et enfin Lemaignen le chef de chantier ?

    Read Full Post »

    On en parle sur Twitter depuis quelques temps déjà, le retour de la célèbre République des Blogs sur Oréléans avec ces podcast mythiques, ces échanges de trucs et astuces, ces débats alliant politiques et techniques sans fin, cet humour décalé propre aux blogueurs… En bref une soirée réussie en perspective !

     Les mêmes questions se posent:  Où, quand, comment ???

    Le wiki est en ligne ici.

    La discussion pour le lieu, le thème, la date (…), en commentaire à ce post.

     

    Read Full Post »

    Les Jeunes se sentent-ils bien à Orléans, en centre ville et dans tous les quartiers ?

    Ont-ils des possibilités d’avenir dans notre ville?

    Loin de moi la prétention de vouloir fournir des réponses toutes faites à ces questions, il faut cependant amorcer des réflexions et propositions pour tendre vers ces objectifs.

    On ne peut pas dire que la politique jeunesse d’Orléans soit ambitieuse et mobilisatrice.

    Une politique Jeunesse, c’est apporter à tous l’égalité en matière de logement (ce qui manque cruellement à Orléans), lutter contre la précarité et l’isolement, accentuer le lien entre l’Université et la Ville et ainsi faire de Orléans une ville étudiante et non une ville ou les étudiants vivent. (Je sais qu’il s’agit d’un remarque reprise en boucle par Grouard mais il n’a rien fait pour changer cet état en 7 ans)

    Une politique Jeunesse efficace se doit également de s’appuyer sur les structures associatives qui agissent auprès des Jeunes. Enfin, ne l’oublions pas, une politique Jeunesse c’est aussi impliquer les Jeunes dans la vie de la Cité. Et sur cette question, Orléans est à la traîne…

    Le rue de Bourgogne est jolie, mais derrière il n’y a pas de projet. C’est un jolie décor sans scénario. Aucune volonté d’animations culturelles. La rue de Bourgogne est une rue certes vivante mais qui n’accueille pas tous les jeunes d’Orléans. Il faut changer çà !

    Les transports doivent permettre les sorties des jeunes. Le Tram devrait circuler la nuit pour permettre de désenclaver les quartiers. Il faut aussi que tous les quartiers puissent profiter de Vélo+ et tout particulièrement le campus et les lycées. Le vélo doit pouvoir devenir un réel moyen de déplacement utile et non uniquement un loisir.

    Une politique de jeunesse pour l’emploi: les Jeunes Orléanais doivent aussi prendre une place active dans cette campagne municipale et ainsi faire entendre la voix d’une Jeunesse oubliée de l’équipe en place…

    Tous les Jeunes orléanais doivent prendre une place active dans cette campagne municipale et ainsi faire entendre la voix d’une Jeunesse oubliée de l’équipe en place…

    Read Full Post »

    Pour pouvoir voter en 2008 (municipales et cantonales, et oui 4 des 6 cantons d’Orléans sont renouvelables), il faut s’inscrire avant le 31 décembre 2007.

    Il ne reste plus que 24 jours…

    COMMENT S’INSCRIRE ?

     

    – En se présentant personnellement à la Mairie ou dans la mairie du quartier, muni d’une pièce d’identité (passeport, carte d’identité) en cours de validité et d’un justificatif de domicile (quittance EDF, Loyer, facture de téléphone etc…)

    –  Vous pouvez aussi donner un pouvoir écrit à un tiers qui procédera aux formalités.

    – Vous pouvez le faire par correspondance avec les photocopies des documents à fournir (en recommandé de préférence).

    QUI DOIT S’INSCRIRE ?

     

    – Les jeunes qui ont ou atteindront 18 ans au plus tard le 29 février 2008.

    – Ceux qui ont déménagé et désirent être inscrits sur les listes électorales de leur nouvelle commune.

    – Enfin, il est rappelé aux électeurs déjà inscrits que tout changement d’adresse ou d’état civil doit faire l’objet d’une mise à jour.

    Pour les élections municipales, les ressortissants d’un Etat membre de l’Union Européenne résidant sur le territoire français peuvent également demander leur inscription sur les listes électorales complémentaires (Parlement européen et municipales) s’ils peuvent voter dans leur état d’origine. (capacité électorale)

    Read Full Post »

    magauche. net

    A découvrir…

    Read Full Post »

    Equipe de serge grouardmontillot serge grouard et lemaignen

    Read Full Post »

    L’Insee a publié une étude comparative sur l’évolution des salaires en France par secteur d’activité (public-privé) et par région.

    Dans le Centre en 2005, le salaire net annuel moyen pour un emploi à temps complet dans le secteur privé ou semi public s’élève à 20 332 euro face à une moyenne nationale à 22 842 euros. ( 18 339 en 2000) Au cours de la période 2000-2005, la région Centre récule de 3 places dans hierarchie nationale des salaires et passe ainsi de la 7 à la 10 place.

    Le salaire moyen des cadres (chef d’entreprise compris) s’élève à 39 448 euros en région Centre, tandis que celui des employés s’élève à 15 656 euros (16 620 pour les ouvriers)

    Read Full Post »

    Aux Français toujours prompts à dénoncer les inégalités, sauf celles dont ils sont les bénéficiaires, l’Insee vient d’en révéler une à laquelle la plupart d’entre eux n’avaient sans doute pas songé : selon une étude du récent « Portrait social » de la France, les enfants des familles nombreuses réussissent moins bien dans la vie que ceux des familles réduites. On connaissait les handicaps liés au sexe, à l’origine sociale, à l’appartenance ethnique, au lieu d’habitation, on découvre à présent ceux qui tiennent à la fratrie.

    Ainsi, la proportion de « cadres et professions intellectuelles supérieures » est deux fois plus importante parmi les individus qui n’ont pas plus de deux frères ou soeurs que parmi ceux qui en ont trois ou davantage. On objectera que les familles nombreuses étant plus fréquentes dans les milieux modestes, cela peut suffire à expliquer les différences de « réussite » sociale, indépendamment de la taille de la fratrie. Mais au sein de groupes homogènes, les écarts de destinée restent frappants : un enfant d’ouvrier a plus de chances de devenir cadre quand il est issu d’une famille « étroite » que d’une famille nombreuse, un enfant de cadre est moins exposé au risque de mobilité descendante quand il a peu de frères et soeurs. Les auteurs de l’étude avancent plusieurs explications : pour les enfants uniques ou peu nombreux, l’accès aux diplômes est plus fréquent (souvent, sans doute, en raison des conditions de logement), la répartition des ressources plus favorable, les contacts avec le monde extérieur plus précoces parce que la mère exerce plus souvent une activité professionnelle.

    Le sujet est à la mode : un numéro récent du magazine américain « Time » présentait en couverture une enquête sur l’« ordre des naissances » et son influence sur le destin des individus. L’article, à vrai dire, est moins instructif par les informations qu’il apporte que par la différence de mentalité qu’il révèle entre les deux rives de l’Atlantique. Dans un domaine où les chercheurs français avancent sur la pointe des pieds, « Time » entraîne ses lecteurs sur le territoire suspect de la sociobiologie, discipline qui prétend trouver dans des facteurs biologiques l’origine de déterminismes sociaux.

    Des équipes de chercheurs, nous dit-on, ont découvert que les aînés ont un quotient intellectuel supérieur en moyenne de trois points à celui des « puînés ». Et que ces derniers sont plus agressifs et ont davantage le goût du risque. Un professeur d’université de Caroline du Nord a tenu des statistiques sur les membres des piquets de grève appréhendés lors de manifestations, et constaté qu’ils étaient majoritairement des enfants tardifs dans l’ordre des naissances…

    source: les échos

    Read Full Post »

    Nadine Morano reproche à la secrétaire d’État ses «dérapages» verbaux.

    Traitée de «Castafiore» par Fadela Amera, hier sur RTL, Nadine Morano persiste : selon elle, «le comportement du secrétaire d’État chargé de la Politique de la ville n’est pas digne d’un ministre de la République».

    La polémique a débuté au lendemain des violences qui ont suivi l’accident de Villiers-le-Bel, quand le porte-parole de l’UMP s’est étonné du silence de l’architecte du futur «plan banlieues» du gouvernement. Réponse de l’intéressée : «Nadine Morano, elle est sympa, mais elle énerve tout le monde, tout le monde la fuit.» «Quand on n’est pas d’accord avec Fadela Amara, on se fait insulter ! remarque Nadine Morano. C’est déplorable, mais ce n’est pas le plus grave. Les parlementaires commencent à en avoir l’habitude, puisqu’elle est coutumière de ce genre de dérapages. Ce que je lui reproche, c’est d’encourager les jeunes de banlieue à s’enfermer dans une caricature en adoptant leur comportement et leur vocabulaire. Quand on utilise des expressions comme “à donf” ou “je kiffe” dans un entretien d’embauche, on n’est pas pris.»

    Sauf peut-être au gouvernement, puisque Nicolas Sarkozy apprécie le ton de Fadela Amara. «À tort», selon le député de Meurthe-et-Moselle, fille de chauffeur de poids lourd nancéen et qui a «vécu vingt-trois ans dans les cités». Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, n’a plus qu’à inviter le secrétaire d’État à la Ville à un nouveau «petit déjeuner» d’explication au siège du parti présidentiel.

    source Le Figaro

    Read Full Post »

    cote cuisineMieux que le grand buché de Miguel, voici une émission spéciale côté cuisine…

    La jalousie dans le couple…

    Read Full Post »

    « Newer Posts - Older Posts »