Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Actualités Municipales’ Category

Communiqué de presse du 27 mars 2009

Le groupe des élus Socialistes Verts et Apparentés d’Orléans condamnent avec fermeté les propos de l’évêque d’Orléans. La remise en cause de la fiabilité du préservatif dans la lutte contre le SIDA est une contre-vérité honteuse, une erreur scientifique grave. Le SIDA ne passe pas à travers le préservatif !

L’évêque d’Orléans ayant une influence morale, les conséquences de ces paroles sont criminelles, qui plus est à direction de la jeunesse. En outre, l’attitude qui consiste à étayer un précepte religieux (abstinence) sur une pseudo argumentation scientifique relève de la malhonnêteté intellectuelle.

Nous demandons donc le retrait public de ces propos et la condamnation officielle de cette théorie farfelu sans fondement scientifique.

Baptiste CHAPUIS pour le groupe « Socialistes, Verts et apparentés »

Sources

L’évêque d’Orléans met lui aussi en cause la fiabilité du préservatif (France Info)

Pour l’évêque d’Orléans, le SIDA passe à travers le préservatif (Nouvel Obs)

Read Full Post »

Après de nombreuses difficultés et retards dues à la majorité municipale, je débute enfin mes premières  permanences dans le quartier de l’Argonne. Il s’agissait d’un engagement fort de campagne de rendre compte régulièrement de mon travail d’élu.

Je recevrais donc les habitants et ceux qui le souhaitent à la mairie de l’Argonne (Place Mozart):

– Samedi 4 avril de 10h à 12h

– Samedi 16 mai de 10h à 12h

– Samedi 6 juin de 10h à 12h

Read Full Post »

Je vous invite à signer la pétition pour sauver le Cinéma de la rue des Carmes.

Je vous invite également à lire la tribune de Daniel Richard hébergé par le blog de Miguel.

Texte de soutien au cinéma Les Carmes

 » Depuis quelques années dans le paysage culturel orléanais un cinéma d’Art et d’Essai, Les Carmes, offre à tous les publics : découvertes, émotions nouvelles, échanges, enrichissement culturel. Les spectateurs de l’agglomération orléanaise, voire du département, ne peuvent plus imaginer Orléans sans ce cinéma. La mairie d’Orléans a sauvé ce cinéma il y a cinq ans, l’a soutenu pendant trois ans et doit continuer de le faire pour qu’il perdure.

L’association de spectateurs Citizens Carmes, très attachée à ce cinéma et à ses valeurs, consciente de sa grande fragilité due entre autres au contexte général difficile et à la concurrence exacerbée des multiplexes, souhaite que Les Carmes continuent à se développer et conservent une politique tarifaire au service d’un art qui se doit de rester populaire. Elle se tourne vers vous tous pour que le soutien aux Carmes fasse la preuve de l’attachement très fort des spectateurs à ce cinéma.

Le cinéma Les Carmes donne à voir des films français et étrangers en V.O : films d’auteur, de patrimoine, des œuvres rares, des créations du monde entier. Il contribue au rayonnement culturel de la ville à travers les partenariats institutionnels et associatifs qu’il a su développer. Il fournit un effort considérable en direction des publics scolaires, de l’école au lycée, et prépare ainsi les futurs spectateurs et cinéphiles. Il propose des soirées de qualité aux publics jeunes et moins jeunes et offre avec son espace Délicat&Scène des conditions d’échange et de convivialité précieuses à un public fidèle de plus en plus nombreux chaque année.

Vous souhaitez, comme nous, que ce cinéma poursuive, amplifie son action, continue à donner une place de choix à la culture cinématographique dans notre ville, aidez-nous à le soutenir, apportez vos idées, rejoignez-nous dans notre volonté de l’aider pour que nous puissions ensemble envisager avec optimisme son avenir et retraverser l’écran comme dans La rose pourpre du Caire de Woody Allen.
Que vive le cinéma Les Carmes !  »

Le Conseil d’administration de Citizens Carmes

Que vive le cinema Les Carmes

Read Full Post »

Ça pulse, en ce moment, à l’Entente Orléanaise !!!

Depuis sa finale perdue à la semaine des AS, le club de basket de l’AgglO d’Orléans a du mal a retrouver ses marques. 3 défaites en 3 matchs, l’équipe, toujours en tête de la pro-A, n’arrive plus à gagner. Bien-sûr, le championnat est loin d’être terminé, et tout n’est pas perdu, loin de là.

Mais ces défaites ne sont pas du goût de Serge Grouard, le maire d’Orléans.

1er épisode : Vendredi soir, après la défaite face au Mans, c’est tout d’abord Jean-Michel Pellé, le Président de l’Entente qui a lancé la 1ère salve envers l’équipe, lors du cocktail d’après-match : les joueurs n’ont pas « défendu le maillot« , selon lui, et l’ont même bafoué. Puis 2ème couche de Serge Grouard, qui a pris la parole, fulminant, devant un parterre médusé : « une équipe a le droit de perdre mais elle n’a pas le droit d’abdiquer et d’être humiliée à domicile« . La chose est dites.

2ème épisode : Ce matin, Philippe Hervé, l’entraineur de l’Entente Orléanaise, au micro de France Bleu Orléans, menace de démissionner suite aux propos tenus par Serge Grouard et Jean-Michel Pellé.

Que dire de plus ? Oui, on sait que le maire d’Orléans est fan de Basket et qu’il a tout misé sur l’Entente pour en faire une « vitrine » de sa politique. Oui, on sait également que Serge Grouard a du mal a garder ses nerfs dans des moments de grande tensions. Mais alors ? Pourquoi va-t-il voir des matchs de basket, lieu où la tension est souvent extrème ? Tout cela n’est que du sports !!! Et pourquoi donne-t-il son avis alors que l’on ne lui a rien demandé ?

Mais au fait, c’est Serge Grouard, l’entraineur de l’Entente Orléanaise, maintenant ??? Alors, si Philippe Hervé envisage de démissionner, que « Sergio » prenne sa place, et on verra la suite !!! C

‘est bizarre : quand l’Entente gagne, c’est grâce à Serge Grouard (enfin ça c’est moi qui le dit), et quand l’Entente perd, c’est à cause des autres … Étrange comportement, surtout de la part d’un élu théoriquement responsable et serein.

Pour écouter le reportage de France Bleu Orléans de ce matin, c’est ici :

Merci à Moonblogguer pour cette information et l’extrait radio.

Read Full Post »

Billet d’humeur...

La vie municipale n’est pas rose tous les jours. Aujourd’hui, je suis en colère contre le maire d’Orléans. Certains diront que ce n’est pas nouveau, mais là Serge Grouard est allé trop loin. Le sujet du jour est la privatisation des crèches orléanaises.

Revenons sur l’histoire de ce dossier. Le maire a décidé de privatiser la gestion de la crèche Pasteur. Cette décision s’est faite en catimini sans débat en Conseil Municipal ni consultation des familles. De plus, ce choix de gestion s’appuie uniquement sur des considérations purement idéologiques. S’en est suivi une forte mobilisation des parents des enfants de la crèche Pasteur contre cette privatisation avec le soutien ferme des élus de l’opposition.

J’ai ensuite porté le débat en Conseil Municipal par une question orale. La réponse du Maire a été scandaleuse me renvoyant des arguments politiciens, sans fondements. Nous n’aurions pas préparé le dossier ? Et non, la question était préparée et étayée. La suite nous donne raison, et le problème posé au Conseil Municipal était malheureusement pertinent.

Aujourd’hui, le maire décide  de transférer le problème dans une crèche qui n’accueille pas encore d’enfant. La privatisation ne touchera plus la crèche Pasteur mais celle des Chats Férrés en cours de travaux  Il est tellement plus simple de privatiser en catimini, sans contestation, sans les futurs usagers… Ce comportement est inadmissible !  Comme l’exprimaient les parents lors de la mobilisation « Nos enfants ne sont pas à vendre » et ce quelque soit la crèche concernée…

Les pratiques de la majorité sont intolérables. Nous ne pouvons accepter cette attitude de mépris des orléanais.

Aujourd’hui, je suis vraiment en colère… une saine colère  😉

Sur le même sujet:

Orléans: Crèche Pasteur privatisée (Conseil Municipal du 20/02/09)

Non à la privatisation des crèches d’Orléans ! (08/02/09)

Serge Grouard n’aime pas… les enfants (05/09/07)

Read Full Post »

Les commerces de proximité souffrent à Orléans. Après le Champion de La Bolière (La Source), c’est au Lidl de l’Argonne (place Mozart) de baisser le rideau.


Cette fermeture soudaine entraîne une grande inquiétude des habitants de l’Argonne : cette fermeture est-elle définitive ?

Ces habitants trouvaient sur place, dans ce magasin, des prix adaptés à leurs revenus.

Les commerçants du centre commercial sont également surpris et inquiets de cette fermeture si rapide.

Aucune information n’a été donnée, à ce jour aux habitants ou aux autres commerçants. Pourquoi ce silence ?


Micheline Prahecq, conseillère générale de l’Argonne, et Baptiste Chapuis, conseiller municipal, représentant de l’opposition au Conseil de quartier,


exigent qu’une information claire soit transmise aux habitants et aux commerçants du quartier sur le devenir de ce commerce de proximité ;

attendent une mobilisation forte de la municipalité pour le maintien d’un commerce de proximité indispensable à la survie du centre commercial de la place Mozart ;

Read Full Post »

L’opposition municipale souhaite que la gestion de l’Entente Orléanaise ne devienne pas un frein à ses excellents résultats sportifs

Comme annoncé lors du Conseil municipal du 19 décembre 2008, les élus des groupes « Socialistes, Verts et apparentés » et « Communiste et progressiste » ont déposé ce jour une demande de création d’une mission d’information et d’évaluation qui aura pour objet de s’assurer que la Ville d’Orléans, d’une part, et la SEM Entente Orléanaise, d’autre part, respectent les engagements qu’elles ont pris après les observations de la Chambre Régionale des Comptes.

Par cette nouvelle initiative, les élus de l’opposition souhaitent ainsi que les excellents résultats sportifs de l’Entente orléanaise ne soient pas mis en péril par une gestion financière critiquée.

Ils espèrent que la création de cette commission demandée par l’opposition dans le cadre de l’article L.2121-22-1 du Code général des collectivités territoriales sera approuvée par l’ensemble des élus lors du prochain Conseil municipal.

Article L.2121-22-1 du CGCT

Dans les communes de 50 000 habitants et plus, le conseil municipal, lorsqu’un sixième de ses membres le demande, délibère de la création d’une mission d’information et d’évaluation, chargée de recueillir des éléments d’information sur une question d’intérêt communal ou de procéder à l’évaluation d’un service public communal.

Un même conseiller municipal ne peut s’associer à une telle demande plus d’une fois par an. Aucune mission ne peut être créée à partir du 1er janvier de l’année civile qui précède l’année du renouvellement général des conseils municipaux.

Le règlement intérieur fixe les règles de présentation et d’examen de la demande de constitution de la mission, ses modalités de fonctionnement, les modalités de sa composition dans le respect du principe de la représentation proportionnelle, la durée de la mission, qui ne peut excéder six mois à compter de la date de la délibération qui l’a créée, ainsi que les conditions dans lesquelles elle remet son rapport aux membres du conseil municipal.

Article 24 du Règlement intérieur du Conseil municipal d’Orléans

Il appartient au conseil municipal une fois saisi de se prononcer sur l’opportunité de la création de la mission d’information et d’évaluation.

La composition des membres de la mission d’information et d’évaluation respecte le principe de la représentation proportionnelle. La mission d’information et d’évaluation peut également inviter à participer, avec voix consultative, des personnes qualifiées, extérieures au conseil municipal dont l’audition lui paraît utile.

Les rapports remis par la mission d’information et d’évaluation ne sauraient en aucun cas lier le conseil municipal.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »