Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Actualités Municipales’ Category

Réunion publique sur l’avenir de la rue des Carmes

*Jeudi 15 Janvier à 20h30*

Salle des chats ferrés, 3 bis rue des chats ferrés

POUR

  • Pour une rue piétonne.
  • Pour une rénovation du quartier Carmes.
  • Pour un passage du tramway en site propre.
  • Pour une vraie concertation des habitants.
  • Pour la préservation du patrimoine du quartier.
  • Pour sauver les commerces de proximité

CONTRE

  • Contre un alignement inutile et couteux.
  • Contre un projet du tout-voiture. § Contre un projet du tout béton.
  • Contre les démolitions.
  • Contre les embouteillages.
  • Contre les expropriations.

L’avenir du quartier Carmes, vous concerne !

Venez nombreux pour défendre votre quartier.

Réunion organisée par vos élus de l’opposition municipale Groupe Socialistes, Verts et apparentés.

A votre écoute :   Opposition, Place de l’Etape 45000 Orléans 02.38.79.27.32 elus.orleans@laposte.net http://orleansavecvous.wordpress.com

Read Full Post »

Communiqué de Presse du Groupe Socialistes, Verts et Apparentés.

Le groupe de l’opposition municipale « Socialistes, Verts et apparentés » tient à vous informer des démissions de Joëlle Beauvallet et de Marc Debarbat du Conseil municipal d’Orléans.

Joëlle Beauvallet a souhaité se consacrer pleinement à son mandat de Conseillère Générale mais également passer le témoin à la nouvelle génération. En effet, Elsa Pelloie, âgée de seulement 24 ans, étudiante en master d’Histoire, intègre le Conseil Municipal. Elle est militante au Parti Socialiste depuis de nombreuses années, elle a été Secrétaire Nationale du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes). Joëlle Beauvallet a pour volonté, malgré cette démission, de continuer à suivre de nombreux dossiers aux côtés des élus de l’opposition.

Marc Debarbat a été, quant à lui, nouvellement réélu à la tête du district de football, il a souhaité y consacrer plus de temps. C’est donc Michel Ricoud, Conseiller général de La Source, qui intègre le Conseil Municipal.

C’est avec une équipe renouvelée, et toujours vigilante et constructive que le groupe « Socialistes, Verts et apparentés » siègera dorénavant dans l’opposition à Orléans.

Read Full Post »

Je tiens tout d’abord à remercier les très nombreux contributeurs de ce concours photos qui prendra fin le jour du début des négociations avec les éboueurs.

D’ici là, continuez à m’envoyer vos photos avec un titre imaginatif !

Read Full Post »

La poubelle pour aller danser (rue de Bourgogne)

La poubelle pour aller danser (rue de Bourgogne)

Grève des éboueurs : les socialistes d’Orléans

demandent l’ouverture de négociations

Les socialistes d’Orléans dénoncent avec la plus grande fermeté l’obstination du président de l’Agglomération, Charles-Eric Lemaignen, et le mépris dont il fait preuve, comme toujours, dans le conflit qui l’oppose depuis plusieurs jours déjà aux agents chargés du ramassage des ordures ménagères. Les socialistes d’Orléans demandent l’ouverture immédiate de négociations avec les représentants de ces salariés. A l’heure où la température extérieure atteint des niveaux très bas, on mesure la pénibilité du travail de ces agents. Quand on sait qu’en fin de carrière, un éboueur perçoit un maximum de 1 300 euros nets par mois, leur revendication d’une prime mensuelle nette de 100 euros ne paraît pas indécente. Les élus majoritaires de l’agglo ou de la ville d’Orléans n’ont pas eu ce genre d’état d’âme lorsqu’il s’est agi, régulièrement, d’augmenter les frais de réception ou en juillet dernier, de revaloriser considérablement leurs propres indemnités. En net mensuel, celle des vice-présidents est ainsi passée de 935 à 1600 € (+71 %) et celle du président de 2 675 à 3 700 € (+38%).

Indépendamment de l’indécence d’une telle hausse, les choix du président UMP de l’Agglomération montrent une fois de plus combien le travail manuel – et celui d’éboueur en particulier – n’est pas rémunéré à la hauteur de la pénibilité qu’il représente pour ceux qui l’exercent. Plutôt qu’une incompréhensible fin de non-recevoir, les agents de propreté de l’agglomération sont en droit d’attendre, de la part de leur employeur, à l’issue d’urgentes et indispensables négociations, un geste plus que symbolique.

Read Full Post »

Réunion à l’Agglo prévu le 16 Janvier. Le service assainissement aurait rejoint la mobilisation des éboueurs de l’AgglO.

M.Lemaingnen refuse toujours de négocier avec ses agents. Les maires socialistes de l’Agglo « sont montés au créneau » (La Rep’ du jour) pour l’ouverture rapide de négociations salariales prenant en compte la pénébilité du travail.

Read Full Post »

Intervention  lors du Conseil Municipal du 19/12 (résumé)

Selon le document de présentation, le cap est fixé. Je me pose une question, quel cap ?

Si l’on survole le document de présentation, la première impression est que tout va bien, une vraie ville Potemkine du XXIe siècle. Investissement, fonctionnement, autofinancement, grands projets… tout va bien ! Mais derrière les belles accroches et autres effets de communication, l’on peut s’inquiéter pour l’avenir de notre ville, et la bonne utilisation de l’argent de nos concitoyens.

Tout d’abord, avec cette présentation à la limite de la propagande, on découvre la triste réalité des finances de la ville qui se détériore. Et ce malgré Toute l’habilité de M. Martin à la masquer. Ce qui frappe ce sont d’abord les trop nombreuses annonces sans justification financière, ou de déclarations sans concrétisations.

Organisation de service revu en conséquence

Il est envisagé de..

Nombreuses Réalisation d’études

Poursuivra son effort = RIEN DE PLUS

Le fameux plan climat repris a plusieurs reprises

Il ne manque pas non plus un adjectif pour qualifier les actions de la ville, ou pour leur donner plus de saveurs qu’ils n’ont

Significatifs (façade)

Ambitieux

volontariste

Et pourtant on constate une Baisse du budget Culture, du budget jeunesse,

1 million 9 pour la communication, 3 millions 4 pour les fêtes et cérémonies, la crise ne touche pas de la même manière les différentes fonctions du budget.

La ville n’a pas su, par ce budget répondre aux attentes des orléanais, et fait le choix d’ignorer le contexte économique actuel. A Orléans, on ne connait pas la crise. Il ne faut pas compter sur l’Etat ou l’agglo pour soutenir la ville, leur dotation stagne..

Je reprendrais donc les propos de M Lemaignen, hier en session du CR Sur « Enthousiasme des propos face à la réalité froides des chiffres » du budget.

Ensuite, une précision sur les impôts locaux. M. Martin n’a certes pas augmenté les impôts et ce dans la continuité des mandats précédents (96), il est vrai, je m’en félicite. Mais ce n’est pas le cas de Monsieur Carré et Grouard. Je m’explique. La phrase revalorisation nominale par l’Etat  nécessite en effet une explication

Les taux des impôts de la ville n’a certes pas évolué, mais l’évolution nominale a augmenté de + de 50% depuis 2002. Ce taux est fixé par les parlementaires. On ne peut défendre Blanc à Orléans et Noir à Paris sans être mis face à ces incohérences devant les citoyens.Ce fut notamment déjà le cas avec le vote sur la suppression d’aides financières pour la réalisation de la seconde ligne de Tram.

Pour continuer, dans le document de présentation, on compare sur le BP 2008 quand cela arrange, avec le CA parfois et souvent on ne nous donne aucun élément de mise en perspective. L’analyse de ses documents nous a permis d’approfondir nos connaissance des diverses méthodes budgétaires. Le budget s’est faire des choix, nous ne partageons pas les choix qui sont fait, comme mes collègues ont pu le présenter

Timidité des investissements, un recul non négligeable en cette période ou le gouvernement a choisi de relancer l’investissement public pour relancer l’économie (rappeler par F Fillon lors de sa venue). Illisible et pas comparable d’une année sur l’autre car les lignes budgétaires sont mouvantes.

De plus constate une détérioration globale de la situation financière de la ville . Tout ne va pas bien Madame la marquise, le fonctionnement se maintien, l’investissement est en forte baisse -4%, l’autofinancement également et surtout la dette de la ville augmente.

Cette situation fait reposer sur les générations futures, et sur les futurs responsables bientôt à votre place, le poids de vos choix. Je pense que ce n’est qu’un commencement, le temps me donnera malheureusement raison.

Read Full Post »

Le blog « Place de la République » lance son Grand concours photo

Thème: « Déchets et poubelles à Orléans et dans son AgglO »

Toutes les photos seront publiées, la plus belle se verra remettre un prix exceptionnel…. ( un resto et les honneurs de mon Blog… )

Avec la neige, A vos appareils numériques, à vos téléphones portables, à vos jetables, à vos Polaroïds… (couleurs ou noir et blanc, précisez la rue et la ville)

A envoyer à baptiste.chapuis@gmail.com

Elles seront publiées sur www.placedelarepublique.com

Action en en soutien aux éboueurs en quête de négociations…

Afin d’ouvrir les yeux et les oreilles de Lemaignen sur ce sujet, et surtout permettre une prise en compte de la pénébilité de ce boulot.


Read Full Post »

Dechets orleans Lemaignen refuse les négociations ?

Il faut que les éboueurs soient respectés. Les élus communautaires doivent ouvrir au plus vite les négociations et permettre d’entendre la pénébilité du travail des éboueurs.

Read Full Post »

La réponse se trouve dans une des éditions de la République du Centre de cette semaine.

Un indice:  Grognard

Read Full Post »

Ordre du jour du prochain Conseil Municipal

Sujets importants:

Budget Prévisionnel 2009, Charte de la participation citoyenne, Rapport de la Chambre régional des comptes sur l’Entente Orléanaise 45 , les augmentations des différents tarifs de la ville…

Venez nombreux, Vendredi 19/12 dès 18h.

Read Full Post »

Orléans est une ville qui supporte difficilement la comparaison sur la qualité de son fonctionnement interne. La question de la commission finance en est un des révélateurs.

Les commissions municipales permettent de travailler sur les délibérations et les dossiers avant qu’ils ne soient présentés en Conseil Municipal. Il y a une commission Éducation,  une sur l’action sociale, une autre sur le sport et la vie associative et bien d’autres encores. Ces commissions se réunissent au moins une fois par mois.

La commission Finance quant à elle,  ne se réunit que 2 fois dans l’année. Une réunion sur le Compte Administratif une sur le Budget Prévisionnel… Un peu léger pour mener un suivi budgétaire  rigoureux des politiques municipales. Le reste du temps les délibérations financières sont uniquement validées par l’adjoint. Étonnant, quant on sait que dans toutes les autres collectivités territoriales, cette commission est souvent la plus active.

Après de très nombreuses demandes de ma part à M Martin (adj. Finance de la ville d’Orléans) ma requête a été entendue lors du dernier Conseil et même si l’usage ancien m’a été rappelé, il est prévu que cette commission puisse se réunir plus fréquemment…

Petit à petit…

Read Full Post »

Lors du dernier Conseil Municipal durant le débat sur les orientations budgétaires pour 2009, la création d’une taxe de séjours a été évoquée.  Il s’agit de la création d’une nouvelle recette pour la ville sans augmenter les impôts. (du moins ceux de la ville et non ceux de l’Agglo !) Cette taxe vise les touristes.

Le tarif forfaitaire ou non, varie de 0,20 EUR à 1,50 EUR par personne et par jour en fonction du confort et du standing du logement.  (Source Service Public)

Au vu de la dernière saison touristique peu dynamique, cette nouvelle taxe est-elle la bienvenue ?

Read Full Post »

Gemalto, leader mondial de la sécurité numérique, s’est vu décerner le prix 2008 de la meilleure performance boursière à l’occasion des BFM Awards, qui saluent chaque année les entreprises les plus innovantes et les plus entrepreneuriales.

Il est important de signaler que l’entreprise sur Orléans a licencié plus de 350 personnes. Il s’agit en effet d’un performance…

Mais rassurez vous, selon la majorité municipale l’économie locale se porte très bien et ce malgré l’augmentation du chomage nationalement et localement…

Read Full Post »

Lors du Conseil Municipal dernier,  la fin du tramway en site propre intégral a été acté. Cela signifie qu’à de nombreux endroits du tracé, le tram sera englué dans la circulation automobile…

Encore une bonne idée mal appliquée…

RAPPEL: CLEO

Construire la Ligne Est Ouest (Wikipédia)

http://www.cleo.agglo-orleans.fr/

Read Full Post »

Lors du dernier Conseil Municipal (Vendredi 28/11/08) , la question de la rue des Carmes a été longuement évoquée.

Le tracé de la ligne Est Ouest du Tram et le début de ses travaux font l’objet de nombreux articles et reportages, tout particulièrement récemment avec l’annonce d’un « alignement de la rue des Carmes ». (voir ci dessous)

Alignement rue des carmesLe projet: La mairie a fait savoir que pour maintenir une voie de circulation automobile rue des Carmes, un élargissement (alignement) serait nécessaire. Cet élargissement concerne près de 17 commerces et habitations qui verraient une perte d’environ 5 m. Il en va sans dire que pour les plus petits (comme les Kébab), leur survie est en jeu. Cet alignement se base sur la première partie de la rue des Carmes (côté place De Gaulle), l’équivalent du panneau publicitaire sur le façade blanche (photo ci dessus)  jusqu’à la rue Stanislas Julien, le long de l’hôpital Madeleine. (cf Photo ci dessous).

Rue des CarmesLa méthode: Ce projet de démolition est apparu après l’enquête publique sur la seconde ligne de tram. Ce projet n’avait jamais été évoqué ni en Conseil Municipal ni en Conseil d’Agglomération avant Vendredi dernier.

Cet alignement n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les habitants et ce malgré les demandes répétées de l’association « Aux Carmes Citoyens ! ». La concertation ne se fera que sur le projet d’alignement sans prendre en compte une programmation alternative, sans tenir compte des remarques de l’architecte des Bâtiments de France qui considère cette partie comme « remarquable » et classé en ZPPUP.

Le coût: il est difficilement chiffrable car des expropriations nombreuses sont à envisager, ce qui ajoutera au prix déjà important de cette nouvelle ligne.  On est à 26,5 Millions d’euros contre 16 millions d’euros par kilomètre pour la première ligne. (le Tram le plus cher de France !)

Les enjeux: Cette rue est à l’image de la rue de Bourgogne il y a quelques années. Une rue dynamique, conviviale, « non piétonne », et considérée comme délaissée par les pouvoirs publics (entretien). depuis 7 ans Pourquoi alors ne pas envisager de rendre piétonne la rue des Carmes, en aménageant cette rue à l’image de la rue de Bourgogne, avec ravalement de façade et petits pavés ? Pourquoi ne pas laisser un peu de place pour les  Vélo+ ? Les habitants et habitués de cette rue ne sont pas assez bien ?

Redorons son image de diversité et de richesse culturelle (rappelons que dans cette rue au tracé millénaire résiste un cinéma d’art et d’essai), sans tomber dans les référence au « nettoyage » cher aux sarkozistes de la mairie (le Karcher n’est pas loin).

Le rapport de l’enquête public précise dans le même sens   que « La difficulté de passage dans la rue des Carmes est considérable et, encore moins que dans le faubourg Madeleine, il ne peut être question de site partagé. On estime que l’absence de site propre dans la rue des Carmes et le faubourg Madeleine est une aberration qu’il faut repenser. Le long passage en circulation partagée avec le trafic automobile est un facteur de ralentissement pour le tram mais va aussi provoquer des difficultés sérieuses pour la circulation automobile qui continuera à utiliser cet axe important. Au niveau du Faubourg Madeleine, on estime également que le passage en site propre est indispensable. Il faut donc que soit le faubourg soit à sens unique, soit que le stationnement y soit interdit. Dans le cas contraire, Le tram sera englué dans la circulation et on ne gagnera pas de temps en empruntant ce moyen de déplacement. La mise en rue piétonne des rues où le dossier actuel prévoit un tram circulant en site ‘partagé’ a également des partisans ayant émis des avis en ce sens, d’autres les ont émis oralement lors des permanences tenues par les membres de la commission d’enquête publique. »

« En résumé, dans ce secteur, on accepte majoritairement le tram mais on préconise fréquemment l’interdiction de toute circulation automobile et tout stationnement dans les rues où le tram circulera en site partagé. On propose d’utiliser le parking de Chats Ferrés pour le stationnement et la mise en place d’un itinéraire par la rue Bannier pour la circulation. »

Sources médias et autres sur cette question:

Rue des Carmes: «On n’a rien de la mairie, pas la moindre info» (Libé Orléans)

Blog de La Rep

Pascal Martineau

Daniel Richard « La rue des Carme respire la diversité »

Article de Libération

Visite virtuelle de la rue des Carmes (voir de tout Orléans)

Read Full Post »

L’affaire est révélée par Clic dans le Lac , le Lac des Signes

Le maire d’Olivet a décidé d’empêcher l’association « Noël des Isolés » d’accueillir convenablement ses « invités ».

Pour comprendre la situation, il faut rappeler que cette association organise chaque année (depuis plus de 45 ans) un noël pour les personnes isolées, que ces personnes soient dans le besoin ou non. Chaque année, des SDF côtoient des personnes âgées, qui côtoient des réfugiés politiques ou encore des cadres et des étudiants seuls ce soir là. Le seul critère est la solitude. Vous en avez surement déjà entendu parlé car chaque année la presse et la TV salue cette initiative.

Pour accueillir les personnes isolées ce soir là, cette association organise des animations et un repas de fêtes sur 3 centres différents au sein de l’agglomération Orléanaise. Cette soirée se prépare sur toute l’année afin de collecter des dons des particuliers. (les troncs oranges que vous trouvez chez les commerçants d’Orléans)

L’accueil à Olivet se fait à la salle d’Yvremont, il est le plus important en nombre. Chaque année les bénévoles font un travail impressionnant pour transformer cette salle assez froide, en un lieu conviviale et agréable.

Comme cadeau pour sa récente réélection, le maire d’Olivet (Hugues SAURY, UMP) a décidé de faire du zèle en interdisant toute décoration. La raison invoquée est une question de sécurité. Malgré tout, depuis plus de 15 ans cette association décore cette même salle. La vraie question est peut être de savoir si le maire souhaite empêcher la soirée  pour masquer cette détresse humaine et ce sous couvert de considérations sécuritaires…

Une question pour terminée, pensez vous que le soir de Noël en sortant de la messe où il aura écouté le prêtre parlé de partage et d’amour de l’autre, M. Saury (maire d’Olivet) aura  sa conscience qui l’empêchera de dormir ??? … Malheureusement, il sera trop tard…

J’invite donc tous les lecteurs de ce blog à se mobiliser pour que ces personnes isolées puissent avoir leur Noël …

Read Full Post »

Trouvé chez mon buraliste préféré.

On y apprend que le projet de grande salle est bien avancé. « le concept est défini, la dimension aussi. On sait également ce qu’on veut y faire » selon Serge Grouard cité par Maxi Basket News. Il précise également « qu’avec les élections municipales, on a perdu du temps » et que l’on était « à la veille des décisions concernant son implantation  » (p°8)

Heureux de voir, que les journalistes de ce journal ont eu plus d’informations que les élus municipaux…

Read Full Post »

Communiqué de Presse du Groupe Socialiste, Vert et Apparenté

Orléans ville durable ?

Orléans accueille aujourd’hui Jean Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, pour une série de rencontres et d’interventions sur le thème de la « ville durable ». Selon le Ministère, la ville durable de demain est « fondée sur la qualité de vie, la proximité et l’efficacité énergétique » et passe par le développement d’une offre de transports urbains écologiques, la réalisation d’éco-quartiers et, plus largement, par une démarche globale à l’échelle des villes.


L’opposition municipale se réjouit de cette déclaration d’intentions et se félicite de voir qu’à l’occasion de cette visite ministérielle, des coups de projecteur seront donnés sur la seconde ligne de tram, ainsi que sur les deux quartiers de l’Argonne et de La Source.

Le groupe socialistes, verts et apparentés s’inquiète toutefois du grand écart qui, pour le Grenelle de l’environnement comme pour Orléans, sépare trop souvent les paroles des actes. Il rappelle d’abord qu’après s’être longtemps opposés à la première ligne de tram quand ils étaient dans l’opposition, les membres de l’actuelle majorité municipale, une fois parvenus aux affaires, ont pris un retard considérable pour la réalisation de la seconde ligne, que les Orléanais attendent depuis maintenant 7 ans. L’équipe en place a ainsi multiplié les couteuses et longues études préliminaires, écarté la solution du site propre sur la totalité du parcours et, récemment, maximisé les difficultés de mise en œuvre de la seconde ligne en lui adjoignant le très contestable projet de réfection de la rue des Carmes. Il remarque ensuite l’absence de concertation dans le cadre de la convention ANRU à l’Argonne ainsi que pour la mise en place de la charte d’insertion.

Le groupe socialistes, verts et apparentés souligne également qu’Orléans est une ville où le tri sélectif n’est pas généralisé, où les commerçants du centre ne bénéficient pas du ramassage du verre et du carton, et où l’on fait faire 80 km aux déchets triés pour les recycler !

Quant au vélo, si l’opération Vélo + était souhaitable et nécessaire, sa mise en application concrète est loin de satisfaire aux critères d’une ville durable tels qu’ils sont énoncés par le ministère de M. Borloo. Le groupe socialistes, verts et apparentés dénonce en particulier un déficit criant de pistes cyclables, des stations qui suivent les arrêts du tram et surtout « l’oubli » de quartiers entiers de la ville, dont ceux qui sont précisément visités par le ministre : l’Argonne, les Blossières et la Source. Où est, dans cette stigmatisation de certains espaces urbains, « la démarche globale sur la ville durable » ? Où se situe la « politique de proximité » lorsque l’essentiel de l’animation culturelle est concentré en centre ville ? En quoi y-a-t-il développement durable lorsque les habitants de l’Argonne, par exemple, doivent prendre leur véhicule pour rencontrer les permanences des services sociaux à Coligny ? Quelle est la valeur ajoutée écologique d’une concentration massive des moyens et des investissements dans l’hyper centre ?

A l’heure des urgences globalisées, du réchauffement climatique et du renchérissement du prix des énergies fossiles, il n’est plus possible de se contenter de généreuses pétitions de principe ni d’opérations de cosmétique écologique. Ce ne sont pas de paroles dont nos concitoyens ont besoin, mais d’actes concrets à l’échelle de toute la ville. Or, à Orléans, c’est avant tout la communication municipale qui est durable.

Le groupe des élus socialistes, verts et apparentés.

Read Full Post »

Ordre du jour (source Orleans.fr)

Comme sujet important de ce conseil d’octobre, on notera notamment l’étonnante délibération sur les Conseils Consultatifs de quartiers (n°36), la surprenante question de la mutualisation des services (n°45) ou encore la curieuse délibération sur la revalorisation de 30% des crédits d’heure des élus (n°47) …

Un Conseil Municipal qui s’annonce un peu moins long que les précédents mais pas moins passionnant.

Il faut rappeler que les conseils municipaux sont publics, les portes ouvrent à 18h.

Read Full Post »

Vous voyez une similitude ? Le maire d’Orléans oui …

Ou comment le maire d’Orléans nous rappelle son manque d’humour et de connaissance cinématographique

Le maire UMP d’Orléans transforme Dark Vador en… soldat SS

(LibéOrléans)

Mais quelle mouche a piqué Serge Grouard, le maire UMP d’Orléans? Ce dernier vient de profiter du conseil municipal de septembre pour régler ses comptes en public et sous l’œil des caméras, l’assemblée étant désormais filmée. L’édile a tout d’abord rappelé qu’il attaquait «Mourad Guichard» et «Laurent Joffrin», du quotidien Libération, pour «diffamation». Puis, Antoine Bardet, animateur du blog potache «Les amis de Serge Grouard» (blog fermé depuis plusieurs mois) pour «dénigrement». Un blog humoristique truffé de photos niaises et de commentaires élogieux à la gloire du maire UMP candidat à sa propre succession.
«Comme ce (blog) était anonyme, j’ai entrepris des recherches» pour découvrir qui en était l’auteur, a rapporté le maire. Jusque-là, rien de bien méchant. Si ce n’est que les moyens employés ont caressé la disproportion, allant, comme le maire l’a rappelé au cours d’une conférence de presse (LibéOrléans du 25 septembre 2008), jusqu’à la perquisition sur le lieu de travail d’Antoine Bardet, connu localement sous le pseudo de Fansolo. (Lire la suite…)

«Il y a déjà des commentaires» via Internet sur ces recours en justice, a informé le maire, estimant que «certains cherchaient à renverser les rôles (…) nous faisant passer de victimes au statut d’agresseurs». Et Grouard de poser solennellement la question à laquelle nous souhaiterions qu’il réponde: «Jusqu’où va-t-on aller? ».
Malgré l’insistance des élus d’opposition qui ont cherché à savoir pourquoi le maire se servait de cette assemblée pour régler ses comptes personnels – Grouard ayant précisé qu’il avait payé de sa poche les frais de justice, soit 7000 euros -, celui-ci s’est contenté de poursuivre les débats drapé dans son costume de chevalier blanc à l’honneur bafoué.
Très prompt à commenter les procédures judiciaires pourtant frappées du secret de l’instruction, Serge Grouard a laissé entendre que LibéOrléans s’était fendu, à son «encontre», du qualificatif de «fasciste actif». Une allégation naturellement mensongère. LibéOrléans le met d’ailleurs au défi de trouver le moindre commencement d’article dans lequel une telle énormité figurerait.
Passée la flambante plaidoirie de l’adjoint à la sécurité qui traîne également un blogueur potache devant les tribunaux pour «usurpation d’identité» – l’amour du vide doit provoquer des vertiges contagieux -, le maire est revenu à la charge en produisant la preuve du complot médiatique dont il était l’innocente victime. «Sous un article (concernant l’attaque contre le blogueur), titré Le soldat Grouard part en guerre contre l’humour potache (…), il y a un dessin représentant un soldat avec un casque nazi». Ce terrible soldat teuton n’est autre que Dark Vador, le héros de StarWars dont Fansolo, comme son pseudo l’indique, est un inconditionnel.
Pauvre Serge Grouard qui, à trop vouloir attirer la pitié, en transformerait Blanche Neige en Sergent Garcia.

par Mourad Guichard

A lire également

Les amis… A Nonymes.

Serge Grouard succède à Fansolo

Fansolo.

Read Full Post »

Le maire d’Orléans porte plainte contre un blogueur (Mon Orléans)

Les amis de Serge Grouard (CoteBoulevard)

Le maire et le citoyen (Dazibao Pascal Martineau)

MAJ

Faut-il craindre le pitre ? (Corinne LEVELEUX-TEIXEIRA)

sur quel registre se situe-t-on là? Sur le registre privé, celui d’un citoyen s’estimant blessé qui cherche à réparer son honneur, et qui s’en remet à la justice rendue au nom du peuple français? Ou sur le registre public de l’homme politique qui convie les journalistes à assister à un coup médiatique? Que gagne la justice à une telle médiatisation? Que gagne le citoyen Grouard à étaler ainsi ses griefs? Quel prix excessif ne fait-on pas immédiatement payer à Fansolo en citant son nom à longueur de média? Qui dira les conséquences sociales, personnelles, de cet acharnement? Y-a-t-il égalité des parties entre un maire qui use d’une tribune de presse et un simple blogueur citoyen?

Le maire d’Orléans Serge Grouard attaque en justice tous azimuts FanSolo, blogueur d’Orléans, ainsi que le Blog LibéOrléans… et fait du Buzz ! (Fabien Pretre)

Blog en grève illimitée en soutien à Fansolo (MoonBlogueur)

Grouard basculerait-il du côté obscur de la force ? (Johann Lauthier)

Tous ensemble, pour l’humour, pour la liberté d’expression (Le lac des signes)

Serge Grouard n’aime vraiment pas … les blogueurs.


Read Full Post »

Le Président de l’Assemblée Nationale (Accoyer) a marqué sa volonté d’appliquer le règlement intérieur. Il s’agit tout particulièrement de l’article 162 qui prévoit une sanction financière en cas d’absentéisme.

Il prévoit une retenue d’un tiers de l’indemnité de fonction pour les députés qui ont pris part à moins des deux tiers des scrutins publics pendant une session. L’article ajoute que «si le même député a pris part à moins de la moitié des scrutins publics, cette retenue est doublée».

L’assiduité de notre député-maire n’étant pas un de ses atouts.

Rappel (source Wikipédia)

Il a été classé par le journal L’Express du 28/9/2006 comme l’un des députés les moins actifs de l’Assemblée Nationale de 2004 à mai 2006 avec seulement un rapport qui plus est sur le projet de loi relatif à la protection de l’environnement en Antarctique.

Le pouvoir d’achat du député-maire d’Orléans risque donc d’être très largement réduit.

Read Full Post »

Le parti socialiste du Loiret prend acte des critères définis par le gouvernement qui permettent de doter enfin le département d’une 6ème circonscription législative, et ce malgré le peu d’engouement des 5 députés UMP locaux.

Il souhaite que le nouveau découpage, réclamé depuis longtemps, permette aux citoyens de notre département, des villes comme des zones rurales, d’être représentés de manière équitable, dans des circonscriptions cohérentes.

Les socialistes du Loiret seront très attentifs à ce que ce découpage soit réalisé sans arrière-pensée partisane. Ils demandent la transparence totale pour ne pas tomber dans le « charcutage électoral » (Pasqua) de 1986. Ils restent disponibles pour que ce découpage puisse s’opérer en toute clarté.

(Communiqué repris par La République du Centre de ce week-end)

Read Full Post »

Suite à la pression populaire je vous fais la proposition suivante:

Vendredi 17 Octobre 2008

20h30

Bôbar (Rue de Bourgogne)

Inscription Obligatoire (wiki)

Read Full Post »

Vu dans le programme du cinéma Pathé Saran.

(Premier paragraphe)

En réponse aux articles « règlements de compte » et aux reportages aux goûts douteux de quelques « journalistes » à propos du nouveau paysage cinématographique orléanais, je tiens à préciser 2 points essentiels qui n’échappent qu’à ces journaleux à la petite semaine.

(dernier paragraphe)

Mesdames et Messieurs « les petits journalistes » frustrés de ne pas présenter le 20h de TF1 ou de ne pas écrire dans Le Monde, rappelez vous que la critique est aiséemais l’art est difficile et que c’est le public qui décide.

Christian Houssack, Sébastien, Aurore, Jean-Charles, Laurent et toute la sympathique équipe de jeunes qui aiment et défendent le cinéma de qualité.

Le pluralisme n’est pas défendu par Pathé, on le savait déjà.

Hégémonique M. Houssack ? assurément …

Read Full Post »

par BCT (commentaire repris en post)

En 1998
“Le président de la Région Rhône-Alpes a conclu le congrès fondateur de son mouvement, La Droite, par un discours “aux accents ultralibéraux que ne renierait pas Alain Madelin, fustigeant “la droite gestionnaire”.

“…. Un autre orateur, Florent Montillot, conseiller régional d’Ile-de-France, sera plus virulent encore, fustigeant tout autant “la droite molle, bêlante”, que la gauche. “Je ne me laisserai pas insulter par les héritiers du Front populaire qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain”, ou encore “les héritiers de Staline allié à Hitler”, poursuit-il, déclarant préférer La Droite “aux fils spirituels de tous ces abrutis qui viennent nous donner des leçons….”

En 2002

Voila son opinion sur les “familles à problèmes” :

“- Vos solutions pour lutter contre l’absentéisme ?

– Avec le procureur de la république d’Orléans, on essaye déjà de faire appliquer le code Pénal. Et de mettre en place avec la CAF un dispositif de suppression d’allocation familiales, si les enfants ne vont plus à l’école.

– C’est illégal !

– Non, l’article 22-27 du Code Pénal sanctionne le défaut d’éducation des parents. Et des circulaires ministérielles rendent obligatoires aux CAF de suspendre les allocations au bout de 4 absences scolaire injustifiées dans le mois.

– Mais en supprimant les allocations on ne règle pas le problème !

– Si car c’est une manière de responsabiliser les parents. J’ai crée un comité d’admonestation qui réunit un membre de la CAF, un de l’action sociale du Conseil Général et un de la ville d’Orléans. On explique aux parents les sanctions qu’ils risquent, l’expulsion d’un logement ou la suspension d’allocations par exemple. En 2002, on a réuni une vingtaine de familles, la moitié ont été sanctionnées. Ce qui veut dire que les autres parents sont intervenus auprès de leurs enfants.”

“Arrêtés antialcool, antibivouacs, antiprostitution, couvre-feu pour les mineurs, caméras vidéo dans les rues : à Orléans (125000 habitants), on ne lésine pas sur les moyens pour lutter contre l’insécurité. (…) .

“Derrière ces options, on retrouve Florent Montillot, conseiller régional (apparenté DL) d’Ile-de-France. Proche de Millon, de Pasqua, ayant sévi dans les Hauts-de-Seine, c’est un proche d’Alain Bauer, le pape du tout sécuritaire. Qui s’est vu, comme par hasard, confier l’enquête de victimation sur Orléans”

Article paru en 2004
“… Après avoir justifié le renvoi de quatorze éducateurs pour ” méconnaissance des situations à risque “, il a désormais dans le nez l’ASTI, une association d’aides aux demandeurs d’asiles. Et de déclarer dans le Monde : ” 400 % de hausse depuis quatre à cinq ans ! Très peu arrivent, selon la légende, dans un train d’atterrissage, à dos-d’âne sur la montagne ou à la nage sur un radeau “, dénonçant des personnes qu’il faut ” nourrir, héberger, soigner “. Et notant qu’” il y a une recrudescence de maladies qui avaient pratiquement disparu depuis des décennies, comme la tuberculose, la gale… ” Chirac, avec ” le bruit et l’odeur ” peut se rhabiller. Mais, finalement, on n’est pas si surpris que cela. En revanche, on est plus surpris que l’adjoint à la sécurité d’Orléans commette l’imprudence de laisser traîner son numéro de portable sur Internet. Question de sécurité.”

(Crédit Photo: monorléans.com

Read Full Post »

Communiqué de Presse

Pour une ville universitaire ambitieuse et innovante

Le groupe « socialistes, verts et apparentés » se réjouit que le programme qu’il avait élaboré pour les élections de mars dernier soit source d’inspiration pour la droite locale.

Il souhaite donc que l’idée, reprise par le président du Conseil Général, d’implanter des grandes écoles comme Sciences Po à Orléans, puisse aboutir rapidement.

Il rappelle qu’il avait proposé aussi que le développement de l’université se fasse, d’une part avec le pôle scientifique du sud de l’Ile de France (Orsay…) et avec Tours et Blois, dans le cadre d’une technopole de la Vallée de la Loire.

Enfin, pour améliorer la vie des étudiants – critère évident d’attractivité – il redit la nécessité de l’amélioration des transports, du logement, la création d’une maison de l’étudiant en centre ville, d’une crèche sur le campus, et, parce qu’on ne fait bien les choses qu’en concertation, la création d’un Conseil consultatif de la vie étudiante.

L’attractivité d’Orléans dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement supérieur nécessite l’investissement de tous.

Le groupe des élus socialistes, verts, et apparentés sera donc attentif à ce que ce projet voie le jour, pour le bien de la ville et de tous ses habitants.

Read Full Post »

Tous les noctambules orléanais ont été surpris de voir fermer les cafés à 1h, la semaine dernière. Encore plus étonnant sachant que certains cafetiers ont signés une « charte de bonne conduite » avec la mairie leurs permettant de fermer à 2h durant la période estivale (qui pousse jusqu’à fin novembre) .

Alors pourquoi cette fermeture avancée ? Tout simplement parce que la mairie n’a pas fait son travail. En effet, elle devait valider le dispositif avec la préfecture.

La préfecture n’étant pas au courant de cette initiative, la police a fait fermer jeudi dernier l’ensemble des cafés de la rue de Bourgogne à 1h et rappelé à chacun l’obligation de fermer à cette heure.

Chaque cafetier doit dorénavant, individuellement remplir un dossier auprès de la préfecture pour demander l’autorisation pour une fermeture plus tardive.

Annoncé à grand renfort de communication, l’initiative de la charte de bonne conduite est encore une bonne idée mal appliquée… Couac Couac !

Read Full Post »

Publié dans La Rep, les mots d’Agglo,  édition 6/7 septembre 2008

Il sont fous ces orléanais

Serge Grouard a passé une bonne partie de ses vacances au Canada. Motard averti, il s’est plu à traverser les grands espaces en partageant la route des usagers locaux qu’il a jugé très disciplinés et très courtois au volant. Si bien qu’il fut quelque peu déstabilisé à son retour en terre orléanaise . « J’ai l’impression de revenir chez les fous » Peut-être qu’en limitant le nombre de « fous » en développant les pistes cyclables et les lignes de tramway par exemple, le député-maire aura l’impression de sortir de son asile.

Serge Grouard n’aime vraiment pas les orléanais qui conduisent

Rappel:

Serge Grouard n’aime pas les enfants qui mangent à la cantine

Serge Grouard n’aime pas Internet

Serge Grouard n’aime pas les enfants malades

Serge Grouard n’aime pas les étudiants

Serge Grouard n’aime pas le transport collectif et préfère sa moto

Serge Grouard n’aime pas les jeunes enfants

Création de la rubrique, Serge Grouard n’aime pas

Read Full Post »

Coupe de France 1980 Orléans-Monaco.à quand une grande équipé de Foot à Orléans ?

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

more about « Orléans en finale de la Coupe de France « , posted with vodpod

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »