Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2011

Communiqué de presse

Avec leurs récentes déclarations dans la presse à propos d’une nouvelle localisation possible pour l’Aréna, MM Grouard et Carré viennent de promouvoir le rétropédalage au rang de discipline sportive. Peut-être faudrait-il dores et déjà leur suggérer d’inclure une piste dans leur projet de « complexe multifonctionnel » baptisé Aréna, afin de permettre aux rétro-cyclistes de s’entrainer dans de bonnes conditions.

Il aura donc fallu près de deux ans à Serge Grouard et aux rares membres de son équipe convaincus de la pertinence de ce dossier pour comprendre à quel point le choix de l’ïle Arrault était absurde. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir été informés des conséquences funestes liées à la volonté de retenir ce site d’implantation, le plus mauvais possible. Les riverains et l’association de défense de l’ïle Arrault n’ont guère été écoutés sur ce point.

Aujourd’hui, les élus du groupe socialistes, verts et apparentés constatent que ce qui devait être le plus grand investissement jamais porté par la mairie d’Orléans est, sinon ajourné au prochain mandat, du moins noyé dans un flou qui n’a rien d’artistique. On demeure en effet confondu devant autant de désinvolture et de légèreté dans la gestion d’un projet financièrement aussi lourd. On a l’impression d’une navigation à vue, sans perspective d’ensemble, sans maturation suffisante des options retenues en amont, en posant des jalons au petit bonheur la chance. Résumons une situation devenue bien confuse:

1)             sur le site : Pour l’instant, le projet n’est pas stabilisé. Il se promène d’un point à l’autre, tout en restant sur les bords de Loire. Certes, le périmètre aujourd’hui occupé par FAMAR est déjà un site industriel et l’on peut espérer qu’une Arena s’intègrera mieux dans le paysage environnant qu’une usine de médicaments. D’autre part si l’hypothèse FAMAR était retenue, l’Arena se rapprocherait un petit peu des arrêts de tram. Cet équipement n’en resterait pas moins essentiellement desservi par la voiture. Alors que l’on déclare vouloir « adoucir la circulation » sur la RN 20, par la réalisation de « verrous », les flux de transit se trouveraient encore plus concentrés sur cet axe déjà surchargé : cherchez l’erreur ! En outre, toutes les études lancées sur ce dossier et les commandes passées auprès des cabinets d’architecture l’ont été en envisageant le seul choix de l’ile Arrault. Tout est donc à reprendre, ce qui augmente d’autant les coûts (déjà élevés à ce stade) et oblige à étudier la faisabilité d’un NOUVEAU projet. Par ailleurs, Famar ne déménagera qu’en 2013 et il restera encore à dépolluer le site. Il paraît difficile, dès lors, d’envisager des travaux avant 2014 et la prochaine élection municipale, dont l’Aréna sera sans doute l’un des principaux enjeux.

2)             Sur les aspects financiers, les points d’interrogation demeurent nombreux, depuis le financement de l’État, qui ne devrait pas être connu avant 2012 alors qu’il hypothèquerait lourdement le projet s’il n’était pas à la hauteur des espérances de la majorité municipale, jusqu’aux conséquences budgétaires considérables induites pendant 30 ans par le financement de ce très couteux équipement. Rappelons que l’équipe majoritaire a fait le choix d’un partenariat public privé, ce qui constitue certainement la solution la plus rentable pour les partenaires privés, mais la plus coûteuse pour les finances publiques.

3)             Le principe même de l’Aréna semble pour beaucoup toujours contestable. Rappelons que seuls 40% des évènements programmés dans ce complexe auront une finalité sportive. En outre, la salle ne sera accessible qu’à l’équipe de basket pro A et à quelques événements culturels ou sportifs alors que de nombreuses associations ont besoin de lieux d’expression culturelle ou sportive. Enfin, Orléans ne pourra rentabiliser deux équipements de jauge comparable, tous deux également modulables et situés par surcroît à seulement deux kilomètres l’un de l’autre : Comment, dans une ville de 115 000 habitants, remplir un zénith et une Arena une centaine de fois par an ? Quelle gabegie d’argent public ! Quelle erreur manifeste d’appréciation !

En 2010, avec le rachat du site de FAMAR, la ville avait déjà déboursé 8,3 millions d’euros. Cette année, c’est près de 3 millions d’euros qui seront dépensés, peut être en pure perte si l’État s’abstient de contribuer au projet. Pendant ce temps là, le budget de l’action sociale, lui, est en baisse.

Décidément, la crise n’existe pas pour tout le monde…

 

Jean Philippe GRAND, Corinne LEVELEUX-TEIXEIRA et Baptiste CHAPUIS

Pour le groupe socialistes, verts et apparentés

Read Full Post »

Après l’expérience malheureuse des vidéos de campagne pour les élections régionales, l’UMP Loiret se ridiculise à nouveau avec une vidéo « très moderne » pour ces vœux 2011.

Une campagne « joyeuse et dynamique » s’annonce pour les élections cantonales de 2011  …

MAJ La vidéo a été supprimée… Étonnant ?

Vous pouvez la retrouver ci-dessous

http://www.dailymotion.com/video/xgfzyo_voeux-federation-ump-loiret_news#from=embed

 

Sur le même sujet:

Quand l’UMP Loiret recycle une vieille campagne électorale du MODEM

Quand l’UMP locale entre en campagne, sans logo ni site web

Sur le net

L’UMP du Loiret a gagné … le prix des vœux les plus ridicules (Le Post)

Les vœux déprimés de l’UMP du Loiret (LibéOrléans)

Read Full Post »

Hier j’ai reçu un tract étonnant dans ma boite aux lettres, sans logo et avec un site web inexistant et pourtant issu d’une candidate UMP aux élections cantonales d’Orléans-Bourgogne. Ce tract me laissait un goût de déjà-vu.

Après une petite recherche dans mon placard à archives, j’ai retrouvé le document d’origine. Il s’agit du premier tract du candidat Modem sur la Canton Orléans-Madeleine en 2008.

Il s’agissait du candidat « centriste » Jean-Pierre GABELLE, déjà sans logo ni site web.

L’idée simple d’une feuille d’agenda de bureau à la date du vote. Avec comme slogan MODEM, « Pensez à voter« . Transformez en 2011 par un « N’oubliez pas de voter » plus UMP-correct.

Il faut rappeler que le Modem participe activement à la majorité municipale UMP-MPF-NC d’Orléans…

Le temps du changement est arrivé…

Read Full Post »

J’ai trouvé ce matin dans ma boite aux lettres un tract étonnant pour les élections cantonales prochaines…

Sans logo avec pour seule mention partisan un sibyllin « Majorité départementale » ce document est pourtant le premier tract de la candidate UMP sur le Canton Bourgogne.

Oubli ou Calcul politique ? L’UMP ne serait pas « vendeur » pour les prochaines élections locales ? Une militante  de droite qui aurait honte de son parti ?

Ce même document fait mention d’un site web. J’allume mon ordinateur et découvre que le lien nous envoie sur une page en construction …

L’UMP local comme national est vraiment fâchée avec Internet…

En attendant un peu, je suis persuadé que nous aurons une surprise sur www.loiret-2011.com

Read Full Post »

Bonne année 2011

Adieu 2010, Bonjour 2011

L’année 2010 a été marquée par la victoire de la gauche aux élections régionales, par la forte mobilisation contre la réforme des retraites, par la réflexion autour du Projet Socialiste avec les conventions…

Mais 2010 a également été marquée par une crise financière devenue sociale, une augmentation de la précarité, de la misère sociale, le recul de la puissance publique sur nos territoires, la casse de la décentralisation ou de notre système éducatif …

2011 sera une année d’espérance et de travail.

En 2011, avec les élections cantonales et sénatoriales mais surtout avec les Primaires, la gauche se doit d’être au rendez-vous des attentes des français avec un projet de transformation sociale de notre société.

Les élections locales permettront à la gauche de porter un projet pour notre département et construire une alternative crédible avec des candidats dynamiques. En 2011, il est temps de changer de majorité au sein du Conseil Général du Loiret et au Sénat.

Réussir 2011 pour gagner en 2012

Les primaires sont un exercice démocratique unique qui va créer une dynamique populaire au profit du ou de la candidat(e) désigné(e). L’exercice parfois critiqué, est très attendu par les français. Les militants socialistes devront être exemplaires dans son organisation pour accueillir l’ensemble des citoyens souhaitant y participer.

Localement, notre groupe d’opposition municipale continuera son effort d’analyse, de critique et de propositions afin de construire une alternative à la majorité municipale UMP d’Orléans pour 2014. Vous pourrez compter sur mon engagement et mes convictions auprès des orléanais(e). Vous pourrez continuer à compter sur ma disponibilité et mon écoute.

Bonne année 2011

Pour terminer, j’adresse à chacun d’entre vous ainsi qu’à vos proches, mes vœux les plus sincères pour une année de solidarité, de joie, et de réussite.

 

Read Full Post »

« Newer Posts