Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2008

Lors du dernier Conseil Municipal (Vendredi 28/11/08) , la question de la rue des Carmes a été longuement évoquée.

Le tracé de la ligne Est Ouest du Tram et le début de ses travaux font l’objet de nombreux articles et reportages, tout particulièrement récemment avec l’annonce d’un « alignement de la rue des Carmes ». (voir ci dessous)

Alignement rue des carmesLe projet: La mairie a fait savoir que pour maintenir une voie de circulation automobile rue des Carmes, un élargissement (alignement) serait nécessaire. Cet élargissement concerne près de 17 commerces et habitations qui verraient une perte d’environ 5 m. Il en va sans dire que pour les plus petits (comme les Kébab), leur survie est en jeu. Cet alignement se base sur la première partie de la rue des Carmes (côté place De Gaulle), l’équivalent du panneau publicitaire sur le façade blanche (photo ci dessus)  jusqu’à la rue Stanislas Julien, le long de l’hôpital Madeleine. (cf Photo ci dessous).

Rue des CarmesLa méthode: Ce projet de démolition est apparu après l’enquête publique sur la seconde ligne de tram. Ce projet n’avait jamais été évoqué ni en Conseil Municipal ni en Conseil d’Agglomération avant Vendredi dernier.

Cet alignement n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les habitants et ce malgré les demandes répétées de l’association « Aux Carmes Citoyens ! ». La concertation ne se fera que sur le projet d’alignement sans prendre en compte une programmation alternative, sans tenir compte des remarques de l’architecte des Bâtiments de France qui considère cette partie comme « remarquable » et classé en ZPPUP.

Le coût: il est difficilement chiffrable car des expropriations nombreuses sont à envisager, ce qui ajoutera au prix déjà important de cette nouvelle ligne.  On est à 26,5 Millions d’euros contre 16 millions d’euros par kilomètre pour la première ligne. (le Tram le plus cher de France !)

Les enjeux: Cette rue est à l’image de la rue de Bourgogne il y a quelques années. Une rue dynamique, conviviale, « non piétonne », et considérée comme délaissée par les pouvoirs publics (entretien). depuis 7 ans Pourquoi alors ne pas envisager de rendre piétonne la rue des Carmes, en aménageant cette rue à l’image de la rue de Bourgogne, avec ravalement de façade et petits pavés ? Pourquoi ne pas laisser un peu de place pour les  Vélo+ ? Les habitants et habitués de cette rue ne sont pas assez bien ?

Redorons son image de diversité et de richesse culturelle (rappelons que dans cette rue au tracé millénaire résiste un cinéma d’art et d’essai), sans tomber dans les référence au « nettoyage » cher aux sarkozistes de la mairie (le Karcher n’est pas loin).

Le rapport de l’enquête public précise dans le même sens   que « La difficulté de passage dans la rue des Carmes est considérable et, encore moins que dans le faubourg Madeleine, il ne peut être question de site partagé. On estime que l’absence de site propre dans la rue des Carmes et le faubourg Madeleine est une aberration qu’il faut repenser. Le long passage en circulation partagée avec le trafic automobile est un facteur de ralentissement pour le tram mais va aussi provoquer des difficultés sérieuses pour la circulation automobile qui continuera à utiliser cet axe important. Au niveau du Faubourg Madeleine, on estime également que le passage en site propre est indispensable. Il faut donc que soit le faubourg soit à sens unique, soit que le stationnement y soit interdit. Dans le cas contraire, Le tram sera englué dans la circulation et on ne gagnera pas de temps en empruntant ce moyen de déplacement. La mise en rue piétonne des rues où le dossier actuel prévoit un tram circulant en site ‘partagé’ a également des partisans ayant émis des avis en ce sens, d’autres les ont émis oralement lors des permanences tenues par les membres de la commission d’enquête publique. »

« En résumé, dans ce secteur, on accepte majoritairement le tram mais on préconise fréquemment l’interdiction de toute circulation automobile et tout stationnement dans les rues où le tram circulera en site partagé. On propose d’utiliser le parking de Chats Ferrés pour le stationnement et la mise en place d’un itinéraire par la rue Bannier pour la circulation. »

Sources médias et autres sur cette question:

Rue des Carmes: «On n’a rien de la mairie, pas la moindre info» (Libé Orléans)

Blog de La Rep

Pascal Martineau

Daniel Richard « La rue des Carme respire la diversité »

Article de Libération

Visite virtuelle de la rue des Carmes (voir de tout Orléans)

Read Full Post »

Les jeunes ont entendu parler du sida et de la prévention, et pourtant les conduites à risque progressent.

Depuis l’arrivée des trithérapies en 1996, la maladie paraît beaucoup moins menaçante aux yeux de la jeune génération « post-sida » souvent ignorante du danger mortel qui subsiste, et qui se sent de ce fait moins concernée par la prévention. Ainsi banalisé, le sida n’inquiète plus autant.

Le sida est pourtant toujours responsable de 6.300 contaminations annuelles, d’après les chiffres 2006 publiés par l’Institut national de veille sanitaire (Invs). Des contaminations qui touchent de plus en plus les femmes. Elles ne représentent que 20% des cas de sida depuis le début de l’épidémie, mais la proportion de femmes dans les nouvelles contaminations atteint 42% aujourd’hui. Parmi ces contaminations, 48% sont liées à des rapports hétérosexuels.En France, on compte aujourd’hui 150.000 personnes séropositives.

Selon la dernière enquête sur la sexualité des français (enquête CSF-AIDES – Mars 2007), l’utilisation du préservatif est loin d’être systématique chez les personnes qui commencent une relation avec un nouveau partenaire ou chez celles qui ont eu au moins deux partenaires dans les douze derniers mois.

Read Full Post »

« Newer Posts