Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2007

Après la RdB bien sympathique, j’ai décidé de me mettre aux divers nouveautés et mode du Web 2.0. J’ai donc décidé de me mettre à Twitter. (à lire touiteur, le verbe touité)

Après avoir chercher la version français en vain (note au patron: penser à acheter le nom de domaine .fr la prochaine fois), j’ai découvert peu à peu Twitter à l’aide de mon anglais approximatif. Je peux l’avouer sur mon blog, j’ai au départ pas bien compris l’utilité de ce nouveau gadget du net. Encore une application chronophage ?

Bon je m’y mets… Je m’inscris. Une fois les formalités administratives effectuées, je me jette sur la recherche de contacts twitter… que de déception si peu d’Orléanais…Il y a bien le fleuron de la blogosphère locale (Fabien, Miguel, Fansolo, Mathieu  et Matthieu, julien et maitre Gidy)

Bon je commence à twitter… ça à l’air de marcher. Allez j’essaye de l’intégrer dans mon igoogle… pas simple ! De nombreuses applications sont disponibles, à la fois pour recevoir et pour envoyer. Je ne trouve pas mon numéro user donc je me tape une application bien moche. Je rechercherais une autre application plus tard…

Bon, mon prochain objectif est de me mettre à Facebook… même si je viens de voir que le patron de ce site tout étudiant qu’il était à la base, a vendu son fichier et met de la pub tout partout sur son site.

Read Full Post »

Read Full Post »

Mauvaise Humeur…

Aujourd’hui je n’ai pas envie de bloguer, je suis de mauvaise humeur.

Repassez demain !

Read Full Post »

Dominique SOPO était hier à Orléans. Malgré une actualité particulière avec le passage au Conseil Constitutionnel de la loi sur les tests ADN et sur les enquêtes ethniques, et un emploi du temps surchargé, il a passé l’après midi et la soirée à Orléans. Après son arrivée à Orléans, et son passage à quelques médias locaux, il s’est rendu à un café débat au bar PMU de l’Argonne (prononcé  Argogne).

Dans une ambiance enfumée, un débat très riche s’est instauré entre des jeunes et  le leader de SOS  Racisme.  Après une courte introduction, les questions fusent, les situations  et les exemples de discriminations subies sont malheureusement nombreuses. Des réponses concrêtes sont apportées, des moyens d’action pour la municipalité sont évoqués. Dominique SOPO a rappelé également que deux plaintes pour discrimination ont été déposées contre OPHLM de la ville d’Orléans et sont en cours de traitement par le tribunal.

Après cet échange, une réunion a été organisée à La Source. (photo ci dessus) . Le choix était cornélien en arrivant dans la salle Pellicer, à droite (n’y voyez aucune vision politique… quoique…;-) )une réunion avec l’évêque, à gauche la réunion en présence du président de SOS racisme.

Un auditoire peu nombreux certes mais captivé a écouté une présentation rapide de Dominique. Je reviendrai par la suite sur les moyens que peut mettre en place une municipalité pour lutter contre les discriminations que nous avons abordé hier soir.

Un échange constructif a rythmé la soirée. Les présents ont salué la fraicheur et le dynamisme du représentant de SOS Racisme présent.

 La réunion s’est terminée autour d’un verre et de quelques gâteaux, où l’on a pu échanger sur la situation politique locale et nationale. Un échange particulier sur la situation du Togo a clos la journée marathon.

Read Full Post »

 Le jour est arrivé, ce soir dès 19h30 face à la cathédrale les blogueurs de toute l’agglomération seront présents (excepté quelques tire aux flancs) .

Un moment qui est attendu depuis bien longtemps…

RDV à 19h30 avec son repas, ou à 20h30 juste pour boire un verre 

Read Full Post »

L’affaire à lieu à Marignanne, ville bien connu pour sa proximité avec le FN. Le maire Daniel Simonpieri a été élu avec l’étiquette FN en 1995  avant de rejoindre le MNR de Mégret et être réélu sous cette bannière en 2001. Le voici maintenant devenir apparenté UMP. Malgré ce parcours dans l’ extrème droite, l’UMP a validé sa candidature il y a quelques jours pour les élections municipales de 2008.

Son investiture aurait eu lieu avec le soutien du maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin, selon la LDH Toulon qui a également rappelé que Simonpieri avait inauguré dans sa ville une stèle en hommage aux généraux putschistes d’Algérie et aux membres de l’OAS.

Qu’en penses tu Romain ?

C’est aussi ça l’ouverture à la mode Sarkozy ?

Read Full Post »

La réforme est désormais enclenchée : le gouvernement réformera les régimes spéciaux de retraite. Ces régimes concernent 5% des retraites en France. Ils ont été obtenus par des luttes sociales des salariés et institutionnalisés en 1945 lors de la création de la sécurité sociale. Pour réformer les régimes spéciaux la droite n’hésite pas à marteler de faux arguments.

Au nom de l’ « équité » martelée sans cesse par la majorité. C’est oublier un peu vite que si les bénéficiaires de régimes spéciaux cotisent 37,5 annuités, et peuvent donc prendre leur retraite entre 50 et 60 ans, il y a plusieurs contreparties. Les salariés des régimes spéciaux cotisent davantage, ils ont donc un salaire moindre.
D’autre part, le montant de leur retraite est inférieur, car le taux de remplacement, c’est-à-dire le niveau de la retraite par rapport au dernier salaire, est inférieur au taux de remplacement des autres salariés.

La question de l’âge à la retraite pose l’argument massue de la droite qui est la question du financement. Mais, s’il est vrai que notre système de protection sociale n’est pas suffisamment financé, il faut s’interroger sur les choix politique qui sont faits.
En effet, comment ne pas trouver aberrant d’entendre Sarko expliquer qu’il existe un problème de financement de la sécurité sociale, alors que dans le même temps il exonère les entreprises de cotisations sociales, et les heures supplémentaires ? Si déjà le patronat était réellement mis à contribution pour financer la protection sociale, notre système s’en porterait un peu mieux. Quid également des revenus non taxés ? (stock option)

Par ailleurs, les salariés des régimes spéciaux n’auraient plus de raison d’en bénéficier car la pénibilité pour laquelle ils l’avaient obtenue n’existerait plus. Si l’évolution technique a fait évoluer les métiers, la pénibilité n’a pas disparue pour autant. Une étude récente démontre que les conducteurs de train, par exemple, sont en moyenne trois fois plus stressés qu’à l’époque où ils devaient mettre du charbon pour faire avancer la locomotive.

 La droite pointe toujours du doigt les régimes spéciaux de la SNCF ou d’EDF-GDF mais n’évoque jamais le financement des retraites des professions libérales, des agriculteurs etc qui sont largement co-financées par les cotisations des salariés.
Pour le gouvernement UMP la réforme des régimes spéciaux n’est qu’un coup d’essai. Cela s’inscrit dans la lignée des précédentes contre-réformes que la droite à enclenchée lorsqu’elle était au pouvoir.

Après cette réforme, Sarko l’a déjà annoncé, il veut réformer l’ensemble du système des retraites et faire travailler les salariés plus longtemps, parce que l’on vit plus longtemps. Je ne partage pas cette vision, loin de là…

Le travail ne doit pas occuper la totalité de la vie d’un travailleur, que celui-ci doit pouvoir bénéficier de temps libre. (A quand le retour du ministère du temps libre !) A la compensation financière et aux retraites anticipées dues à la pénibilité du travail, il faut une prise en compte des nouvelles formes de pénibilité, « comme le stress ou les troubles musculo-squelettiques« , en amont. Une bonne qualité de vie n’a pas de prix et ne peut pas être compensée par des compléments financiers. Le dialogue entamé entre les partenaires sociaux doit aboutir à des propositions concrètes pour que travail ne rime plus avec « souffrance ».

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »