Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2007

BlogQuelle sera la place des blog dans la campagne des élections municipales et cantonales en 2008 ? Et après ?

Réelle force de propositions, lieu de débat et d’échange, lieu de participation, contre pouvoir, jury citoyen, joujou pour geek en mal de reconnaissance ? Les futurs élus doivent-ils tenir un blog durant et surtout après la campagne ? Est-ce l’émergence d’une démocratie plus directe ?

Quelle est selon vous la place des Blogs ?

Read Full Post »

Prix Carrefour

 

Sans commentaire…

Read Full Post »

Rumeur d'Orléans

  La rumeur d’Orléans est le nom donné à une affaire à la fois judiciaire, médiatique et politique que retrace un ouvrage de commande, devenu célèbre (paru en 1969 au Seuil, sous le titre La rumeur d’Orléans).

La « rumeur d’Orléans » laissait entendre que les cabines d’essayage de plusieurs magasins de lingerie féminine d’Orléans, tenus par des juifs, étaient en fait des pièges pour les clientes, qui y aurait été endormies avec des seringues hypodermiques et enlevées pour être livrées à un réseau de prostitution (Cf. traite des Blanches). Elle prit parfois un tour « canularesque » lorsqu’on prétendit que des clientes disparues étaient prises en charge par un sous-marin remontant la Loire… (rapporté par un seul témoin, mais recopié dans presque toutes les gloses sur le sujet).

Cette rumeur est un cas d’école, par sa durée, son extension et par sa fin : si aucun démenti, même officiel (signalant par exemple qu’aucune disparition suspecte n’a été répertoriée dans les environs par les services de police), n’a jamais réussi à y mettre fin, la rumeur a cessé d’intéresser les médias, sans autre intervention que le temps et l’oubli.

Le rôle des médias dans la naissance et la diffusion de la « rumeur d’Orléans » n’est pas à mésestimer : ainsi que le rapporte l’équipe de sociologues dirigée par Edgar Morin, le « scénario » avait été publié un an auparavant dans un livre de poche (aux Presses de la cité), puis dans l’ouvrage d’un journaliste anglais (chez Albin Michel), puis enfin dans un magazine disparu depuis (Noir et blanc). Nul doute que la diffusion n’a pas été qu’informelle.

De même, il faut se garder de penser que la rumeur dite d’Orléans n’a circulé que dans cette ville : ainsi que le retrace Pascal Froissart dans La rumeur. Histoire et fantasmes, elle a connu une très large diffusion : de 1959 à 1969, à Paris, Toulouse, Tours, Limoges, Douai, Rouen, Lille, Valenciennes ; en 1966 à Dinan et Laval ; en 1968 au Mans ; en 1969 à Orléans, Poitiers, Châtellerault, et Grenoble ; en 1970 à Amiens ; en 1971 à Strasbourg ; en 1974 à Chalon-sur-Saône; en 1985 à Dijon et La Roche-sur-Yon; en 1987, à Québec ; et en 1990, à Rome et à Montréal ; en 1992 en Corée…

Aujourd’hui encore elle circule allègrement et ressurgit de temps à autre sur le Net, sous des versions toujours plus surprenantes.

Read Full Post »

Mac do Orléans réductionsL’affaire n’a pas lieu sur la magnifique Place de la République, mais au pied de l’une des horreurs d’Orléans, la place d’Arc. En effet, j’ai découvert que les lycéens et étudiants perdaient leurs avantages dans ce fast food (Mac Donald’s) lors des grandes vacances à Orléans. Les réductions et autres burgers offerts ne sont plus possibles durant la trève estivale.

La justification ? Aucune… quoique cela va permettre au concurrent juste en face de récupérer cette clientèle très volatile. Et oui, Quick l’ennemi juré de Mac Do’ conserve les offres étudiants-lycéens durant cette période. A cela on peut ajouter qu’à Quick, le huit filles Wifi  est en libre service… un atout pour les internautes. De plus suprême cheese  avantage si vous avez un peu de chance vous tomberez sur Fansolo

Un de mes amis suppose même que la campagne publicitaire géante sur Orléans ne permettrait plus de mener une politique d’avantages aux jeunes… Affaire à suivre.

nb: si vous voulez vous aussi vous faire un mini burger la recette est ici. (en anglais)

Read Full Post »

Serge Grouard sur le net

Trouvé sur Google.

Egalement son fameux et unique rapport

Rapport unique de Serge Grouard

Sans oublier dans Wikipédia la fiche élogieuse mise à jour régulièrement par la mairie elle- même…

Read Full Post »

Qui parle de réformer les institutions ?

A la fois Président remuant de la République et élu local. En effet, Sarko a gardé son poste de Conseiller Général des Hauts de Seine aux côtés de Charles Ceccaldi-Raynaud célèbre pour ses procès (perdus) à www.monputeaux.com, Isabelle Balkany (femme du célèbre Patrick Balkany adepte de détournement de fonds public et usage particulier de personnel municipal), et Patrick Devedjian le tout nouveau président de cette assemblée (ancien membre du groupe activiste d’extrême droite Occident.) Il aurait fait un petit caprice pour récupérer ce poste de président du conseil général détenu auparavant par Sarko, n’étant ni au gouvernement ni en responsabilité à l’Assemblée. 

Sa fiche de conseiller général:

NICOLAS SARKOZY

Conseiller général
Président de la République
Groupe Majorité Départementale U.M.P. – Nouveau Centre & ApparentésNé(e) le 28 – Janvier – 1955
Lieu de naissance : Paris
Etat civil : Marié, 3 enfants

Elections antérieures
Ministre d’État
Ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire
Président du conseil général du 1er avril 2004 au 15 mai 2007

Read Full Post »

Le programme complet du 14 juillet 2008 à Orléans

Place de la République, place à la Danse…

Entre spectacles d’humour et initiations à la danse, la place de la République sera incontestablement la place du rythme et de la fête.

Le programme Place de la République:

13h10 > Jonglerie burlesque par Al et Bofie C’est une complicité qui dérape vite en chamaillerie…

14h15 > Danse Latino Démonstration et initiation à la salsa par l’association « Rock & Salsa ».

16h15 > le Professeur Raffut (homme vélo orchestre) Une moustache en guidon de vélo, un parapluie qui tourne, quelques cloches, un trombone à coulisse… Quel drôle de « raffut ».

17h10 > Danse Swing  Démonstration et initiation au swing par l’association « Tout feu tout swing ». 

18h40 > Gaspard Amuseur public Spectacle plein d’humour et d’acrobaties pour les grands et les petits, Gaspard amuse, divertit, et raconte des histoires insensées.

19h30 > Danse Tango Démonstration et initiation au tango argentin par l’association « El Tango Argentino». 

21h > Danse Rock Démonstration et initiation au rock par l’association FIVA. 

22h > Départ de la batukada « quitombo » pour vous accompagner vers le feu d’artifice. 

23h30 >Bal Populaire  Jusqu’à 2h du matin

(source Orléans.fr)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »